WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le festival, légitimation ou instrumentalisation d'un concept ?

( Télécharger le fichier original )
par Camille PLANTE
Groupe EAC - ESARTS : Ecole Supérieure de gestion de médiation des Arts 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Annexe 13

Les derniers rebondissements du festival Chroniques Nomades.

Note de synthèse : CLaude Geiss, directeur artistiques du festivaL Chroniques Nomades, Paris, Le 21 décembre 2006.

La note de synthèse a été validée par l'interviewé.

LES DERNIERS REBONDISSEMENTS DU FESTIVAL CHRONIQUES NOMADES
Propos de Claude Geiss, Directeur Artistique du Festival Chroniques Nomades

Pouvez-vous nous expliquer en quelques lignes le choix du nom donné à votre festival ?

Je pense que La photographie, pLus que tout autre forme d'expression artistique, est proche de La Littérature, de La narration. Ce médium permet de définir sa propre grammaire visueLLe et photographique, c'est ce que L'on appeLLe L'écriture photographique584. En ce sens, Le choix du mot « Chroniques » traduit un récit court, concentré et dense à La fois. Le terme « Nomades » est venu d'un intérêt personneL pour Le nomadisme, cette forme de vie qui enrichie L'être humain au quotidien et qui sembLe être de pLus en pLus intégrée aux modes de vie contemporaine, notamment grâce à L'ouverture des frontières. Enfin, L'association des deux mots fonctionne assez bien, même si on a pu me reprocher L'absence du mot « photographie », j'ai donc déposé Le nom « Chroniques Nomades à L'INPI585. Je n'ai déLibérément pas souhaité associer Le nom de HonfLeur à ceLui du festivaL, car, pour des événements comme Biarritz Terre d'Image qui ont fait ce choix, iLs se trouvent dans L'incapacité de réutiLiser ce nom Lorsqu'iLs quittent La viLLe.

Quelles seront les dates de l'édition 2007 du festival Chroniques Nomades ?

Le festivaL se dérouLera du 12 au 28 mai 2007. IL est une fois de pLus réduit à une durée de deux semaines - au Lieu des trois initiaLement prévues - à cause des éLections présidentieLLes, dont Le vote se dérouLe dans L'enceinte des Greniers à SeL. De pLus, iL nous est impossibLe de décaLer Le festivaL en juin car un nouveL événement festif Lié aux fanfares s'y tiendra à cette date.

584 Utiliser la photographie comme moyen d'expression.

585 Institut National de la Propriété Industrielle.

Le festival se tiendra également à Trouville comme se fût le cas en 2006 ?

J'ai maLheureusement appris iL y a queLques jours que La viLLe de TrouviLLe ne renouveLLera pas son soutien au festivaL. En effet, dans La nuit du dimanche 29 septembre 2006, Les embLématiques HaLLes aux poissons de TrouviLLe-Sur-mer on été ravagées par un incendie, détruisant ainsi un bâtiment de 1930 appartenant au patrimoine historique de La viLLe et privant cinquante-huit personnes de Leur Lieu de travaiL. Le Maire de TrouviLLe, Monsieur Cardon, a donc décidé de financer La reconstruction des haLLes et de soutenir financièrement ces personnes en chômage technique. IL est donc obLigé de supprimer pendant queLques années Le soutien financier aux derniers événements cuLtureLs mis en pLace à TrouviLLe, comme Chroniques Nomades.

ParaLLèLement, Le Maire adjoint à La cuLture de HonfLeur, Madame Françoise David, a souLigné iL y a queLques jours La possibLe réduction des subventions apportées par La viLLe au festivaL pour L'année 2007. En effet, eLLe priviLégie Le déveLoppement de nouveaux événements cuLtureLs, pratiquant ainsi une poLitique financière de « saupoudrage ».

IL faut donc savoir anticiper et s'adapter à ce type de rebondissements. Chroniques Nomades vit un nouveau virage en matière de soutien institutionneL pubLic, mais paradoxaLement, Les encouragements que je reçois des photographes sont un éLan porteur, qui me pousse à persévérer.

En ce sens, afin d'assurer vos subventions publiques, avez-vous pu établir une convention sur plusieurs années avec la ville Honfleur ?

MaLheureusement, je n'en ai jamais eu L'opportunité, contrairement à La viLLe de TrouviLLe dont Le Maire, Monsieur Cardon, m'avait proposé en 2006 d'étabLir pour Les éditions à venir une convention triennaLe...

Revenons maintenant à Honfleur : pensez-vous que le festival, situé ainsi en mai, permet d'avancer l'ouverture de la saison touristique de Honfleur ?

C'est tout a fait de mon avis, et c'est égaLement ceLui de L'Office du Tourisme de HonfLeur qui enregistre une nette progression de La fréquentation dès Les premiers jours du festivaL, ainsi qu'une augmentation des réservations d'hôteLs.

A combien est estimé le nombre de visiteurs du festival Chroniques Nomades et comment celui-ci a-t-il évolué depuis la première édition ?

Nous avons enregistré 23 000 visiteurs pour L'édition 2006. Un chiffre qui augmente d'année en année et nous paraît satisfaisant du fait qu'iL n'était qu'à hauteur de 2000 en mai 1997. Cette évoLution est due au bon reLais médiatique de L'événement, ainsi qu'au positionnement du festivaL en tant qu'unique événement de photographie de voyage en France, depuis La disparition en 2005 du festivaL Biarritz Terre d'Image, festivaL de La Photographie et du Voyage à Biarritz.

Concernant les Greniers à Sel, pouvez-vous nous indiquer leur surface et capacité d'accueil de visiteurs ?

Les greniers à SeL représentent à eux deux 1400 m2 expLoitabLes, soit 800 et 600m2 chacun. Leur surface permet ainsi d'accueiLLir au même moment environ 600 personnes.

Enfin, la participation aux frais de production des laboratoires photographiques partenaires du festival est-elle totale ou partielle ?

ELLe fût totaLe jusqu'à La 6ème édition, en 2002, puis partieLLe, avec une participation offrant au mieux une réduction de 50% sur Les frais de production. Cette diminution de soutien traduit parfaitement L'évoLution du contexte économique que connaît ce type d'entreprises.

Note de synthèse réalisée le 21 décembre 2006 à Paris.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net