WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Diversité génétique des Rhizobia associés à† un champ de pois d'Angole (Cajanus cajan l.) à† Yamoussoukro (centre de la Côte d'Ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Kouakou Romain FOSSOU
Ecole supérieure d'agronomie de l'institut national polytechnique Félix HouphouŽt Boigny de Yamoussoukro - Diplôme d'agronomie approfondie  2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.3 - CLASSIFICATION ACTUELLE DES RHIZOBIA

La combinaison d'études polyphasiques et phylogénétiques a permis de modifier considérablement la taxonomie des rhizobia ces dernières années. Le tableau II présente la diversité des rhizobia identifiés à partir de cette nouvelle approche en 2006.

Tableau II : Classification des rhizobia (D'après NOEL, 2009)

Protéobactéries

Espèces

Division

Genre

Nombre

Représentatives

Hôtes représentatives

Alpha

Rhizobium

16

R. leguminosarum

R. etli

R. tropici

Psivum, Trifolium etc.

Phaseolus

Phaseolus, leucaena

Bradrhyzobium

7

B. japonicum

B. elkanii

Glycine, Vigna

Glycine

Sinorhizobium (Ensifer)

11

S. eliloti

S. fredii

Medicago

Glycine, Vigna

Azorhizobium

2

A. caulinodans

Sesbania

Mesorhizobium

11

M. loti

Lotus spp.

(Allorhizobium)

1

A. undicola

Neptunia

Methylobacterium

1

M. Nodulans

Crotalaria Spp.

Devosia

1

D. neptuniae

Neptunia

Ochrobacterium

1

O. lupinus

Lupinus

Phyllobacterium

1

P. lupinii

Trifolium et Lupinus

Beta

Burkholderia

5

B. phymatum

Mimosa

Cupriavidus (Ralstonia)

2

C. taiwanensis

Mimosa

Au total, 59 espèces de rhizobia réparties en 12 genres et appartenant aux sous-classes alpha (10 genres) et beta (2 genres) des Protéobactéries ont été identifiées depuis 2006 (NOEL, 2009). Ces espèces se répartissent également en huit familles (Rhizobiacées, Phyllobacteriacées, Bradyrhizobiacées, Hyphomicrobiacées, Methylobactériacées, Brucellaceés, Burkholderiacées et Ralstoniacées) et deux ordres, à savoir les Rhizobiales et les Burkholderiales. L'ordre des Rhizobiales renferme les six premières familles.

CONCLUSION PARTIELLE

La taxonomie des rhizobia a changé significativement ces dernières années avec le développement des nouvelles techniques d'études. Toutefois, cette taxonomie restera toujours dynamique car bien que les rhizobia soient étudiés depuis plus de 100 ans, des symbiotes ont été identifiés pour moins de 10 % des 720 genres de légumineuses. Ainsi, il est probable qu'avec ces nouveaux outils d'étude, de nouveaux genres de rhizobia soient découverts parmi les sous-classes alpha et beta des Protéobactéries et peut-être même parmi d'autres taxons (VERNIE, 2008). Pour le pois d'Angole qui est `` une culture négligée en termes de recherche '' (MINJA, 2001), cette probabilité peut être même élevée.

CHAPITRE IV : GENERALITES SUR LE POIS D'ANGOLE (Cajanus cajan L.)

 

Ces généralités portent sur l'origine, la distribution géographique et la taxonomie de C. cajan. Elles font également la description botanique de la plante et donnent ses intérêts.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net