WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche genre dans la gestion intégrée des ressources en eau dans l'arrondissement de Togoudo: cas de la commune d'Allada

( Télécharger le fichier original )
par Marc SOHOUNOU
Université d'Abomey-Calavi Bénin - Master en environnement et santé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2.2. Education sanitaire

La santé des populations dépend aussi et surtout de l'organisation interne des centres de santé et de la disponibilité de ses agents en nombre suffisant avec le personnel qualifié et rompu à la tâche avec le coût des soins à la portée des ménages pauvres.

En ce qui concerne la formation sanitaire, il n'existe qu'un seul centre de santé d'arrondissement (CSA) inauguré le lundi 21 mars 2011, ce qui fait que les populations se faisaient soignées par des personnes non qualifiées. Cette situation perdure de nos jours malgré la disponibilité du CSA pour plusieurs raisons: traitement à moindre coût, l'automédication avec des médicaments de qualité douteuse et il faut remarquer que les piqueurs ambulants se promènent de maison en maison sans oublier un problème particulier de religion qui se pose entre l'infirmière et la première aide-soignante (l'infirmière est musulmane et l'aide chrétienne). Du cout les populations admettent que seule l'aide pouvait

leur administrer les soins sans savoir le personnel qualifié ou habileté. Ne pouvant plus admettre cet état de chose pendant longtemps, l'infirmière demande un remplaçant, ce qui fut et les populations deviennent à partir de ce moment réticent. Il se pose aussi un problème d'accessibilité géographique et financière. En ce qui concerne l'accessibilité géographique, le centre de santé en question est situé à 3 Km environ des populations de Govié, ce qui ne respecte pas les recommandations de l'Initiative de Bamako dont le Professeur Eusèbe ALIHONOU est à l'origine, donc il faut rapprocher les centres de santé vers les populations. Pour l'accessibilité financière, la population de Togoudo estime que les soins sont chers et de plus elles n'ont pas la possibilité de payer par tranche leurs soins ; ce qu'elles faisaient avec les autres centres.

Par rapport au personnel soignant, on dénombre un nombre infirme de personnel car pour une population de 5106 habitants estimée en 2009, le CSA n'a qu'une seule (01) infirmière et trois (03) aides-soignantes et un (01) pharmacien. Elle est la seule qui s'occupe de la maternité et du dispensaire. Il en résulte donc 4 femmes contre 1 homme soit un taux de 80 %.

Ce personnel est très insuffisant et critique et à besoin d'être renforcé pour mieux satisfaire la population et envisager peut être à régler le problème de religion.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.