WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche genre dans la gestion intégrée des ressources en eau dans l'arrondissement de Togoudo: cas de la commune d'Allada

( Télécharger le fichier original )
par Marc SOHOUNOU
Université d'Abomey-Calavi Bénin - Master en environnement et santé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2. Etude physique du milieu

L'arrondissement de Togoudo, situé dans la commune d'Allada, département de l'Atlantique, est limité au nord par l'arrondissement d'Ahouannonzoun, au sud par l'arrondissement de Sékou, à l'est par la commune de Zè et à l'ouest par l'arrondissement d'Allada. Cet arrondissement présente un sol plus ou moins ferralitique, très épais, fertile avec un relief peu accidenté. Il est essentiellement marqué par un climat de type sub-équatorial caractérisé par deux saisons sèches et deux saisons pluvieuses. La campagne agricole débute avec la grande saison des pluies au mois de mi-mars et prend fin en mi-juillet. Ensuite vient la petite saison sèche qui dure du mi-juillet au mi-septembre. Elle est suivie de la petite saison des pluies de mi-septembre jusqu'au mi-novembre. Enfin la grande saison sèche du début mi-novembre jusqu'au mi-mars. La pluviométrie moyenne annuelle est voisine de 1200 mm, dont 700 à 800 mm pour la première saison pluvieuse et 400 à 500 mm pour la seconde. Aujourd'hui on note une diminution du niveau des précipitations.(INSAE, 2002)

1.3. Caractéristiques humaine, sociale et économique

1.3.1. Caractéristiques humaines

Avec un effectif de 4059 habitants (INSAE, 2002) et estimé à 5106 en 2009 (suivant le taux de croissance de l'INSAE 2009), l'arrondissement de Togoudo rassemble deux groupes ethniques (Aïzo et fon) qui sont majoritaires et qui partagent à eux seuls 82% de la population. Ces populations pratiquent trois principales religions à savoir, l'animisme (63,9%), le catholicisme (21,5%) et l'islam (1,6%). A ceux-là s'ajoutent les protestants (0,5%) et autres (12,5%). La majorité de la population est jeune dans les tranches d'âges actifs avec un taux d'accroissement de 1,76. Ce taux est faible par rapport à la moyenne départementale (4,24 %) et nationale (3,25%).(INSAE, 2002)

Avec les immigrations massives et les échanges commerciaux dans l'arrondissement de Togoudo, les jeunes en quête d'emploi sortent et ne

reviennent que le week-end et parfois à la fin du mois. Cet état de chose augmente la période de travail des femmes qui assument des tâches plus nombreuses et plus diverses pendant la journée et d'un jour à l'autre. Tout ceci impact leurs activités génératrices de revenues de diverses façons.

1.3.2. Caractéristiques sociales

Dans l'arrondissement de Togoudo, il n'existe qu'un seul centre de santé publique, deux (02) centres de santé privés non enregistrés officiellement et de multitudes de piqueurs ambulants. Les routes sont faites en terres de barre, raclées momentanément et cause d'énormes nuisances aux populations en l'occurrence les femmes, qui empruntent tous les jours ces voies pour se rendre dans les différents marchés environnants soit pour s'approvisionner, soit pour aller vendre. Quant aux écoles, on dénombre une (01) école par village ce qui nous permet de dénombrer au total trois (03) écoles. Le commissariat, la gendarmerie et le centre de promotion sociale se trouvent à 1,5 km au moins et sont localisés dans l'arrondissement d'Allada.

En somme, il se pose un véritable problème d'accessibilité géographique (inégale répartition des infrastructures socio-communautaires) et financière aux populations, particulièrement aux femmes, aux vieux et aux pauvres. Aussi, la qualité des services sont déplorables au dire des populations enquêtés en générale.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.