WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'approche genre dans la gestion intégrée des ressources en eau dans l'arrondissement de Togoudo: cas de la commune d'Allada

( Télécharger le fichier original )
par Marc SOHOUNOU
Université d'Abomey-Calavi Bénin - Master en environnement et santé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.5.2. Concept GIRE

Le postulat de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) est que les différentes utilisations des ressources en eau sont interdépendantes. Le besoin de considérer ensemble les différents usages de l'eau.

1.5.2.1. Genèse du concept GIRE

La GIRE a fait son apparition à la suite des conférences internationales sur l'eau et l'environnement tenues à Dublin et à Rio de Janeiro en janvier et en juin 1992 pour réfléchir sur les voies et moyens pour mettre l'humanité à l'abri d'une crise planétaire autour de l'eau et des problèmes environnementaux.

En effet, les tendances à la hausse de la pression sur les ressources en eau disponibles et les écosystèmes associés et qui sont en proie à une réduction quantitative et à une dépréciation qualitative continues ont réveillé la conscience humaine sur les menaces qu'elles constituent pour la survie des générations présentes et futures.

Le concept GIRE est né en 1992 mais les acteurs étaient encore loin d'en cerner réellement les contours et les implications. Il va falloir attendre 1996 pour que, réunis pour traduire dans les faits les recommandations de l'Agenda 21 ayant sanctionné les conférences de Dublin et de Rio de Janeiro en ce qui concerne le secteur eau, les spécialistes des questions touchant à l'eau s'accordent sur une définition après des débats controversés liés à la complexité du sujet.

Les acteurs de cette définition sont les pères fondateurs du Partenariat Mondial de l'Eau (GWP) dont le PNE-Bénin n'est qu'un démembrement. L'objectif poursuivi par cette organisation est de contribuer à amener l'humanité

à adopter la GIRE comme seule approche de gestion des ressources en eau, par des voies pacifiques faites de plaidoyer, d'information, de sensibilisation, de concertation, d'échanges et de consensus.

1.5.2.2. Principes de la GIRE

La réunion du Dublin en 1992 a donné naissance à quatre principes qui ont servi de base à une grande partie de la réforme du secteur de l'eau.

ü Principe 1. L'eau douce est une ressource finie et vulnérable, essentielle au maintien de la vie, au développement et à l'environnement.

ü Principe 2. La mise en valeur et gestion de l'eau devrait se baser sur une approche participative, impliquant les utilisateurs, les planificateurs et les décideurs politiques à tous les niveaux.

ü Principe 3. Les femmes jouent un rôle central dans l'approvisionnement, la gestion et la sauvegarde de l'eau.

ü Principe 4. L'eau a une valeur économique dans toutes ses utilisations concurrentes et devrait être reconnue aussi bien comme bien économique que bien social.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.