WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact des ouvrages de génie civil sur l'environnement: cas de la décharge finale des déchets de la ville de Bangui


par Stephane KODYBELET
Universite de Bangui - DIT 2011
  

précédent sommaire suivant

3.3.2- Paysages : particularité écologique et valeurs récréatives

La particularité de la zone est l'existence de « l'île des Singes » appelée « île Bongossoua » qui renfermerait une richesse écologique, non encore évaluée, qui pourrait favoriser le développement d'un tourisme communautaire, source de revenus pour la population.

3.3.3- Climatologie

Le climat de la Ville de Bangui est de type guinéen forestier avec l'alternance de deux saisons : une saison sèche, de Novembre à Février et une saison pluvieuse qui va de Mars à Octobre pour total annuel de 1540 mm. Mais depuis ces dix dernières années, le rythme pluviométrique ne suit plus cette disposition régulière du climat. Quelque fois c'est le contraire.

La température maximale moyenne annuelle est de 26°C. Mais depuis ces dix dernières années, le rythme thermique ne suit plus cette disposition régulière du climat. On remarque aujourd'hui des extrêmes de l'ordre de 35 à 36°C qui influent sur les moyennes.

L'humidité à Bangui est toujours supérieure à 50%, sauf en milieu de journée en Janvier et Février. Le vent dominant est la mousson venant du Sud-ouest, c'est-à-dire en provenance de l'anticyclone de Sainte Hélène (Chaud et Humide), qui est souvent cause d'abondantes pluies.

Parfois, l'harmattan qui est un vent sec souffle du Nord-est (anticyclone de Libye), entraînant ainsi la saison sèche. A cet effet, la moyenne pluviométrique annuelle à Bangui se situe dans l'ordre de 1540 mm/an.

La pluviosité varie de 1000 mm/.an au nord à 1700 mm/an au sud, les isohyètes ont une orientation sensiblement est-ouest (Franquin et al., 1988; Mahé et al., 1993, op. cit. Nguimalet, 2004). Source : ASECNA

Le vent

D'après les observations faites sur la période 1957-1971 à Bangui-Météo (Callede et Arquisou, 1972), le vent souffle, d'un mois de l'année à l'autre, à peu près toujours dans la même direction : il est de secteur Sud à Ouest. Cette orientation du vent est due à la présence des collines aux alentours de Bangui, qui forment une barrière aux vents de secteur Nord et Est, et qui abritent la ville contre les vents venant de l'Est. Par ailleurs, d'un mois à l'autre, nous notons que la force du vent ne varie guère et les calmes représentent un peu plus de la moitié des cas.

La vitesse moyenne du vent varie peu d'un mois à l'autre à Bangui-Orstom sur la période 1972-1992, pour des mesures faites à 1 et 2 m au-dessus du sol. Ceci s'explique par l'obstacle des collines de Daouba-Kassaï au pied desquelles se situe la station de mesure. La vitesse du vent est un peu plus élevée à Bangui-Mpoko à cause probablement du caractère ouvert du site de la station. Les mois de mars et de décembre connaissent respectivement les vitesses les plus grandes et les plus faibles dans les deux cas.

Mois et Stations

Janv

Fév

Mars

Avr

Mai

Juin

Juil

Août

Sept

Oct

Nov

Déc

Moy

Bangui-ORSTOM

0,9

1,3

1,5

1,3

1

0,8

0,7

0,8

0,8

0,8

0,7

0,6

0,9

Bangui-M'POKO

1,04

1,34

1,53

1,52

1,33

1,13

1,05

1,02

1,02

0,97

0,91

0,84

1,14

Tableau n° : Vitesse moyenne du vent en m/s. Source ASECNA M'POKO

précédent sommaire suivant