WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation de l'efficacité des moustiquaires à  longue durée d'action sur la prévalence du paludisme dans la localité de Libamba


par Hokameto Rodrigue Junior EDORH
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2013
  

précédent sommaire suivant

PARTIE II :

ANALYSE EMPIRIQUE DU PALUDISME A

LIBAMBA

Rédigé par Hokameto Rodrigue Junior EDORH, Elève Ingénieur d'Application de la

Statistique, 4ème Année

31

EVALUATION DE L'EFFICACITE DES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES A LONGUE
DUREE D'ACTION SUR LA REDUCTION DU PALUDISME DANS LA LOCALITE DE

LIBAMBA

Juin

2013

 
 
 

CHAPITRE III : ANALYSE EXPLORATOIRE

Ce chapitre sera consacré à une vue exploratoire de la situation du paludisme à Libamba de 2007 à 2013. Cette analyse exploratoire se fera en deux parties. Dans la première partie nous allons, à partir des données du dispensaire de Libamba, décrire l'évolution du paludisme de 2007 à 2012. Nous allons ensuite tester l'existence d'un lien entre le paludisme et deux caractéristiques des patients (le sexe et l'âge). Nous finirons cette partie par avoir la situation du paludisme à Libamba et Kaya en 2008. Dans la deuxième partie, grâce aux données de l'enquête, nous parlerons du niveau de connaissance et d'utilisation des MILDA en 2013. Ensuite, nous rappellerons les autres mesures utilisées pour lutter contre le paludisme. Nous terminerons cette partie par évoquer l'existence ou non d'un lien entre le fait de tomber malade et l'utilisation des différentes mesures de préventions.

3.1 Analyse de la morbidité palustre de 2007 à 2012

3.1.1 Evolution globale de la morbidité à Libamba de 2007 à 2012

L'évolution du nombre de cas des malades de paludisme et de nombre de consultations semble fortement corrélée (graphique 1).Le nombre de consultation à Libamba est très élevé en 2007 allant jusqu'à 30 patients au mois de Janvier. De même le nombre de cas de paludisme en 2007 est élevé atteignant son maximum au mois d'Août. Cependant le nombre de malades diminue progressivement. Le nombre de patients atteint de paludisme diminue également jusqu'à s'annuler en fin d'année 2008. Il se stabilise ensuite entre 0 et 5 patients par mois entre 2009 et 2012. Le taux de morbidité quant à lui semble évoluer de façon aléatoire. Nous ne distinguons globalement pas une tendance à la hausse ou a la baisse (graphique 16 en annexe). Nous remarquons néanmoins que le taux parait moins élevé en 2008 par rapport à 2007. En l'agrégeant au niveau annuel, on remarque que le taux de morbidité tourne autour de 30% sur les cinq années à l'exception de 2008 et 2012 (graphique 17 en annexe C).Ces deux années coïncident aux périodes faisant suite à la distribution de MILDA (Févier 2008 et Décembre 2011). On peut déjà soupçonner un effet des MILDA au cours de ces deux périodes.

EVALUATION DE L'EFFICACITE DES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES A LONGUE DUREE D'ACTION SUR LA REDUCTION DU PALUDISME DANS LA LOCALITE DE

LIBAMBA

Juin

2013

35

janv.-07 avr.-07 juil.-07 oct.-07 janv.-08 avr.-08

j u il. -08 oct.-08 janv.-09 avr.-09 juil.-09 oct.-09 janv.-10 avr.-10 juil.-10 oct.-10 janv.-11 avr.-11 juil.-11 oct.-11 janv.-12 avr.-12 juil.-12 oct.-12

Mois

Malades du Paludisme Malades toutes causes

30

25

20

15

10

5

Effectif des malades

0

Rédigé par Hokameto Rodrigue Junior EDORH , Elève Ingénieur d'Application de la

Statistique, 4ème Année

32

Graphique 1: Evolution du paludisme à Libamba entre 2007 et 2012

précédent sommaire suivant