WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation de l'efficacité des moustiquaires à  longue durée d'action sur la prévalence du paludisme dans la localité de Libamba

( Télécharger le fichier original )
par Hokameto Rodrigue Junior EDORH
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2013
  

précédent sommaire suivant

1.3.2 Présentation de la zone d'étude

Libamba est une petite localité de l'arrondissement de Makak dans le département du Nyong et Kéllé, région du Centre du Cameroun. Situé en pleine forêt équatoriale, Libamba est à 80 km de Yaoundé. L'accès à la zone se fait en générale par train ou par la piste (en taxi brousse).

En dépit des changements climatiques observés ces dernières années, Libamba est souvent caractérisée par un climat équatorial de type guinéen à quatre saisons :

> Une longue saison des pluies de faible intensité de Mars à Juin.

> Une petite saison sèche de Juillet à Août.

> Une courte saison des pluies de forte intensité de Septembre à Novembre. > Une longue saison sèche de Décembre à Février.

Les conditions climatiques de cette région rendent donc compte d'un important massif forestier qui recouvre une bonne partie de la région. Ce climat convient aussi bien au développement des cultures pérennes que des cultures vivrières. Cette localité prédispose également aux cultures sèches et aux cultures de bas-fonds marécageux. En plus de jouir d'une pluviométrie abondante, elle est composée de nombreuses petites collines entourées par de petites rivières à faible débit et permanentes, avec une prédominance des sols ferralitiques. Libamba est un des vieux sites protestants du Cameroun, qui a été un célèbre centre de formation scolaire de l'Afrique centrale depuis 1950. C'est un village ainsi principalement connu pour son collège qui fait partie de l'ensemble des établissements scolaires privés

EVALUATION DE L'EFFICACITE DES MOUSTIQUAIRES IMPREGNEES A LONGUE DUREE D'ACTION SUR LA REDUCTION DU PALUDISME DANS LA LOCALITE DE

LIBAMBA

Juin

2013

Rédigé par Hokameto Rodrigue Junior EDORH, Elève Ingénieur d'Application de la

Statistique, 4ème Année

18

confessionnels de l'arrondissement de Makak. Desservi par le chemin de fer, le collège de Libamba est localisé entre deux gares : celle de Makak (10 km) et celle de Minka (2km). Libamba dispose également d'un dispensaire : le dispensaire évangélique de Libamba qui est l'un des seuls dispensaires en fonction à part l'hôpital de Makak. Ce dispensaire fut d'ailleurs le seul qui soignait pratiquement tous les patients de la zone entre 2011 et mi 2012 lorsque l'hôpital de Makak avait des problèmes de fonctionnement liés à l'absence d'un médecin. Ce dispensaire comprend:

Une salle de réception,

Une salle de soin,

Des chambres,

Une salle d'accouchement,

Une salle d'opération (un chirurgien de la capitale se rend mensuellement au dispensaire).

Le suivi régulier des malades et la gestion du dispensaire est effectué par une infirmière et un infirmier chef. Les infrastructures semblent encore assez bien résister au fil du temps. Le matériel médical disponible reste néanmoins modeste, voire parfois inexistant.

Pour des interventions rapides ou plus importantes, les habitants doivent se rendre à Makak ou au district de santé d'Eseka, voire à Yaoundé si besoin. En fait, c'est surtout en fonction des moyens dont dispose l'habitant, que l'on s'oriente ou non vers un autre point médical, pour améliorer la prise en charge des soins. Plusieurs habitants des villages environnants comme Minka, Kaya, Mom... viennent se soigner au dispensaire.

précédent sommaire suivant