WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les contes et les mythes en pidgin : facteur d'éducation de l'enfant dans la société africaine traditionnelle dans la région du sud- ouest (BUEA)

( Télécharger le fichier original )
par Anne OBONO ESSOMBA
Université de Yaoundé I - Doctorat en littérature orale et linguistique 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.2. L'ENFANT, SUJET DE FAIRE (ou agent)

L'agent peut se définir dans le récit comme toute personne que le récit présente comme menant une tâche virtuellement conçue, s'engageant activement ou participant à l'achèvement effectif de celle-ci.

La notion d'agent pour être comprise doit être scindée en deux : l'agent volontaire et l'agent involontaire.

L'agent volontaire est définie par Bremond (1973 :176)comme: « Un accomplisseur de tâche ».

Autrement dit,c'est toute personne qui conçoit un projet en vue de modifier un état qu'il juge insatisfaisant, passe à l'acte pour réaliser celui-ci. Ce rôle pour Bremond est marqué par trois moments: dans un premier moment, il peut envisager une possibilité de tâche susceptible d'être assumée; dans le deuxième, il peut décider de passer à l'acte ou non et finalement, il peut mener cette tâche à terme, réussissant à réaliser ce projet ou échouer dans la réalisation de celui-ci parce qu'il ne l'a pas mené à terme.

L'agent involontaire est celui qui décide d'entreprendre un acte visant à changer une situation qu'il juge insatisfaisant d'une manière accidentelle. Cela provient du fait qu'il ne l'a « ni voulu, ni consenti ». Dans le même ordre d'idée que dans le rôle d'agent volontaire, le rôle d'agent involontaire est aussi marqué par trois moments. La seule modification que nous pouvons apporter est que, son agir est involontaire depuis la virtualisation jusqu'à la réussite ou l'échec dans l'accomplissement de la tâche.

A ces rôles, correspondent les rôles d'améliorateurs et de dégradateurs qui sont les rôles d'agent modificateur et les rôles de protecteurs et de frustrateurs qui sont les rôles d'agent conservateur.

III.2.1. L'enfant dans le rôle d'agent modificateur

Dans le récit, l'agent modificateur est celui-là qui mène une action pour changer l'état dans lequel se trouve un patient. Pour cela, il peut être soit un améliorateur en intervenant favorablement dans le sort du patient ou de lui-même ou, être un dégradateur en intervenant dans ce cas, défavorablement dans son propre devenir ou celui du patient.


III.2.1.1. L'enfant dans le rôle d'améliorateur

L'améliorateur est celui-là qui mène un processus visant à faire passer un patient ou lui-même, d'un état insatisfaisant à un état satisfaisant.

Qu'il soit volontaire ou involontaire, ce rôle d'agent se pose en lutte contre un processus de dégradation ceci dans le but d'améliorer les conditions insatisfaisantes dans lequel se trouve le patient.

L'analyse de ce rôle va se scinder en deux parties selon que l'agent est involontaire ou volontaire. Si le rôle de volontaire va se dérouler selon un processus bien précis. Celui d'agent involontaire sera évoqué brièvement, dans la mesure où son action est non seulement « ni consentie, ni voulue» mais aussi et surtout elle se révèle être accidentelle.

v L'enfant, agent améliorateur volontaire

Ici, l'action est non seulement voulue et consentie, mais elle se déroule graduellement au cours d'un processus bien précis qui s'étale en trois moments essentiels qui sont schématisés comme suit:

Agent volontaire éventuel (1)

Agent volontaire en acte (2)

Résultats obtenus par l'acte volontaire (3)

Le premier moment consacre celui où l'agent volontaire voit son action comme une éventualité pour tenter d'améliorer le sort d'un patient ou de lui-même.

Le deuxième, peut être considéré comme un passage à l'acte.

Et enfin, le troisième est celui au terme duquel, il réussit ou il échoue dans son entreprise. Nous avons six contes qui font état du rôle d'améliorateur volontaire.

Ø Agent améliorateur éventuel

Ici, comme le dit Claude Bremond, ce rôle apparaît lorsque le récit indique que les conditions sont réunies pour que l'agent volontaire éventuel décide ou non de passer à l'acte. Le récit peut alors indiquer qu'il y a l'existence d'un certain état de démérite et qu'il existe une possibilité de sanctionner ce fait en passant à l'acte pour améliorer la situation.

Dans Noana et ses soeurs: la nouvelle belle mère de Noana profite du fait que son mari ait voyagé pour mettre ses plans à exécution. Elle réussit par un tas de stratagèmes à jeter les soeurs aînées dans le puit. Mais, la benjamine Noana qui a suivi les agissements de la méchante femme, décide d'améliorer le sort de ses soeurs.

Dans le conte : un jeune enfant sauve humanité, on présente une population qui vit paisiblement. Un jour, elle se trouve sous la menace d'un ogre hideux. Ce dernier avale tous ceux qui s'aventurent dans la forêt, près de sa grotte. C'est ainsi qu'un nombre considérable d'hommes disparaissent. Mais, pris de pitié, un jeune enfant décide de se lancer à la rescousse de ses confrères.

Sense pass king est l'un des rares contes qui fait partie du cycle des contes de l'enfant prodige et de l'enfant malin de Pierre Ndak(1984 :75). Il évoque les hauts faits d'un jeune enfant Sense pass king. Avec ses facultés, il réussit à prouver au roi qui tente de l'éprouver qu'il est plus intelligent que lui. Après lui avoir fait perdre la face devant le conseil des anciens, le roi décide alors de lui faire peur. Lors d'une course de chevaux qu'il organise et où Sense pass King est convié, il engage des mercenaires pour le tuer. Mais, le jeune Sense pass King informé des intentions diaboliques du roi, change son cheval avec le cheval du fils du roi. C'est ainsi que le fils de ce dernier fut tué. Sense pass King est forcé, enfermé dans une boîte en bois et jeté dans la rivière. Mais heureusement pour lui, il est sauvé par des pécheurs. Il réussit à améliorer son sort en devenant riche à partir du commerce de poissons. Mais insatisfait, il décide de revenir dans son village pour se venger du roi et se faire élire à sa place.

Dans le conte Trahoré et le mauvais chef, un mauvais chef réussit d'évincer le véritable chef qui était déjà vieux. Désespéré, il va se plaindre chez les ancêtres qui lui donnent le pouvoir d'accoucher un fils car, sa véritable femme était incapable d'accoucher. C'est ainsi que Trahoré naît de l'ongle du vieux chef afin de le venger.

DansLes trois frères : un homme sentant sa mort prochaine, donne à ses trois fils en guise d'héritage: trois fruits. Mais le père avant sa mort leur donne certaines recommandations : il leur dit qu'après avoir cueilli les fruits, ils doivent immédiatement rentrer à la maison.Ensuite, ils devrontboucher tous les trous et c'est après avoir fait tout cela que chacun devait casser son fruit. L'aîné, pressé, casse son fruit avant d'arriver à la maison. Celui-ci trompe son cadet qui casse lui aussi le sien. Mais, le benjamin refuse les conseils de ses aînés qui veulent lui faire perdre sa fortune au même titre qu'eux. Il exécute à la lettre les recommandations de son défunt père et devient riche. Il envoie ses serviteurs à la quête de ses aînés pour les dresser.

NDODOKWAM, l'enfant maillet, présente un jeune garçon: Ndodokwam qui est né d'une façon bizarre. c'est-à-dire qu'il n'a ni bras, ni jambes. Il est aussi biscornu de part ses agissements car, depuis sa naissance, personne ne mange autour de lui. Il mange en une fraction de seconde une nourriture préparée pour toute la famille. Exténués, son père et sa mère décident de l'abandonner pendant son sommeil. Mais dans leur fuite, les parents oublient le grattoir avec lequel on gratte le fond de la marmite à « boule ». La soeur aînée de Ndodokwam est donc chargée de rentrer, chercher le grattoir. Elle est priée de ne réveiller en aucun cas le jeune enfant. Mais par oubli, elle ne retient pas les grelots qui lui servent de cache-sexe et Ndodokwam réveillé ne peut s'empêcher de demander à sa soeur de l'amener avec elle vers leurs parents. Parvenu à eux, les parents qui ne voulaient plus de Ndodokwam l'abandonnent en compagnie de sa soeur. Mais, Ndodokwam qui a pitié de sa soeur, lui dit de ne pas s'inquiéter pour son sort.

Ø Agent améliorateur en acte

Comme le dit Bremond(1973 :206)., le rôle d'agent améliorateur éventuel se mue ici en un rôle d' « agent entreprenant d'exécuter sa tâche » .C'est dans cette optique que nous pouvons passer au constat d'échec ou de réussite ou inventorier les moyens et les actions mis en jeu pour la réalisation de la tâche.

Dans Noana et ses soeurs, Noana a suivi les agissements de sa méchante belle-mère qui réussit à jeter ses soeurs aînées dans un puit. Elle décide d'aller les sauver. Elle se munit d'un coupe-coupe qu'elle cache sous sa robe et saute dans le puits. Elle rassure ses soeurs qui se lamentent .Mais, au bout de quelques encouragements,les filles entreprennent ensemble d'entailler les parois pour regagner la surface.

Le jeune enfant dans: Un jeune enfant sauve l'humanité est pris de pitié pour son peuple menacé d'extermination par l'ogre. Il se munit d'un couteau, du sel et du piment qu'il cache dans un paquet. Arrivé dans la forêt, il se fait avaler par l'orge. Dans le ventre du monstre, il retrouve tous les habitants disparus et commence son entreprise de dépeçage à l'aide de ses armes.

Dans le secret désir de se faire élire chef, Sense pass King, dans le conte qui porte son nom, va remercier ironiquement le chef qui voulait le faire périr. Jouant le rôle de séducteur, le jeune garçon fait tout pour que le roi ait envie d'être aussi riche qu'il le paraît. Il convaint le roi de se faire enfermer dans une boîte en bois. Cela fut fait et il fut jeté dans la rivière. Mais, le chef n'eut pas la même chance que Sense pass king. Il mourut, et le jeune garçon se proposa comme chef.

Dans le conte : Trahoré et le mauvais chef, après la déchéance de son père comme chef, Trahoré se pose en opposant au régime du mauvais chef,et ceci dans le secret désir de défendre l'honneur perdu de sa famille. Mais, le chef voulait le faire périr. Après avoir échappé plusieurs fois à une mort certaine, il réussit dans une ultime épreuve à se faire libérer par Dourngonami la femme du chef, d'un tronc d'arbre où il avait été attaché et abandonné par le mauvais monarque. Il se déguise ensuite en celle-ci et réussit à tuer celui-là même qui fit perdre l'honneur à son père.

Dans Les trois frères, les serviteurs du benjamin arrêtent les aînés qui s'étaient mis à lutter. Ils les ramenent auprès de leur petit frère qui, pris de compassion, leur donne des richesses et des logements.

Dans le conte NDODOKWAM, l'enfant maillet, Ndodokwam et sa soeur sont abandonnés par leurs parents. Mais, par une suite de prodiges, le jeune garçon se donne les bras et les jambes et, fait apparaître un grand village avec de nombreuses richesses devant sa soeur qui ne peut retenir sa joie.

Ø Résultats obtenus par l'acte volontaire

Ici, nous faisons le décompte final.

Dans Noana et ses soeurs, la benjamine Noana qui avait réussi à sauter dans le puit afin de sauver ses soeurs aînées, réussit dans son entreprise a entaillé la paroi du puit avec l'aide de sessoeurs. C'est ainsi que Noana améliore le sort de celles.

Dans Un jeuneenfant sauve l'humanité, le héros, utilise son couteau et fait une large ouverture dans le ventre de l'ogre. Il fait sortir tous ceux qui dans le ventre du monstre ont cru en lui. Le jeune enfant améliore ainsi le sort de l'humanité.

Le conte : Sense pass king quant à lui présente le jeune Sense pass King, roi au terme d'une élection. Celui-ci améliore d'une façon considérable son propre sort et gouvena avec amour et intelligence le pays.

Dans le conte Trahoré et le mauvais chef, Trahoré défend favorablement l'honneur de son père en se faisant élire chef à la place du mauvais chef qu'il avait réussi à tuer. Il épousera même la femme de Doumgonami et améliorera d'une façon appréciable son sort et celui de sa famille.

Dans le conte : Les trois frères, le benjamin en donnant fortunes et logements à ses frères se pose en améliorateur de leur sort.

Le conte : NDODOKWAM, l'enfant maillet consacre Ndodokwam améliorateur de son sort et de celui de sa soeur. Grâce aux prodigieuses fortunes et richesses qu'il avait réussi à faire apparaître ; il fait passer sa soeur d'une situation insatisfaisante à une situation enviée et très enviable.

Ici, les améliorateurs font passer les patients ou eux-mêmes d'une situation de manque à une situation de manque comblé.

v L'enfant, agent améliorateur involontaire

Ici, l'agent améliore le sort d'un patient d'une façon inconsciente ou même accidentelle, car son action au préalable n'avait pas ce but. Nous avons dans ce registre un seul conte.

DUDU dans Les poussins têtus, en désobéissant aux conseils de mère poule, s'est éloigné d'elle et s'est fait prendre par l'aigle. Mais, sa capture améliore le comportement de son frère FIFI qui, têtu comme lui, est devenu par ce simple fait obéissant et décidé surtout à ne jamais se faire prendre par le méchant aigle. Nous coderons donc le rôle de Dudu : d'agent améliorateur involontaire du sort de son frère.

L'acte d'amélioration peut donc être inconscient et involontaire.

v L'enfant, dans le rôle d'agent dégradateur

Le dégradateur est toute personne qui fait passer un patient, et parfois sa propre personne, d'une situation satisfaisante à une situation insatisfaisante. Son action essentiellement modificatrice contribue à changer un état A en un état non A. Mais, il faut noter ici, qu'à la différence de l'améliorateur, son action établit une sorte de malaise existentielle.

Ø L'enfant, agent dégradateur volontaire

Ici, c'est l'enfant qui est l'initiateur principal, il contribue ainsi par son agir à enclencher le processus de dégradation et le mène à terme. Nous avons ici, 5 (cinq) contes qui font état de ce processus.

Ø Agent dégradateur éventuel

Ici, ce sont les événements du récit qui annoncent que l'enfant, peut devenir un potentiel agent dégradateur.

Dans Sense pass king, le jeune enfant : Sense pass King a déjà réussi à s'échapper des pièges posés par le chef qui a non seulement tenté de le nuire mais ; également de lui ôter la vie.Ce dernier est invité par le méchant monarque à une course de chevaux. Le jour de la course, le jeune enfant reçoit un cheval très rapide. Très futé, le jeune garçon se méfie.

Dans Trahoré et le mauvais chef, le mauvais chef est harassé par l'intelligence et la ruse du jeune Trahoré qui constitue une menace pour son autorité. Après avoir prié le jeune enfant d'entrer dans une case pour passer les cordes servant à poser le toît, le méchant monarque referme la porte derrière lui et décide de le brûler vif. Mais, lorsqu'il part chercher du feu, le rusé Trahoré feignant de manger des kolas, invite les jeunes fils du chef, qui voulent également goutter à ces fruits de venir les partager avec lui dans sa cage.

Dans Frère etSoeur: un garçon et sa soeur allèrent pêcher. Mais cette pêche particulière, pouvait durer longtemps. Il fallait non seulement pêcher mais aussi, sécher les poissons et, cette dernière entreprise pouvait durer des semaines entières. Mais, quand on sait que ces jeunes adolescents étaient à la fleur de l'âge, le fait de n'avoir prévu qu'un seul lit ne pouvait-il pas constituer un risque?

Ngo li Pem et ses soeurs, dans le conte La jeune fille désobéissante, sont éduquées par leurs parents selon les lois, les traditions et les interdits de leur tribu. Elles savent qu'il ne faut en aucun cas avoir des relations sexuelles avec leurs frères de même sang, ni de s'offrir au premier venu sans le consentement des parents. Aussi et surtout, elles savent que toute contrevenance, à ces prescriptions est punie sévèrement par un génie qui est non seulement, celui qui dicte aux hommes la voix des ancêtres mais aussi, le garant des traditions. En outre, elles savent également que, personne ne peut traverser deux fois le fleuve sans se confesser. Mais, lors d'une fête où elles étaient conviées, celles-ci font la rencontre des hommes et femmes de toutes sortes mais aussi, des jeunes et beaux garçons aux malices les plus subtiles.

Mère poule dans Les poussins têtus, éduque ses poussins sur tout ce qui peut être susceptible d'entraîner leur perte. Elle leur conseille de ne pas s'éloigner d'elle car, l'aigle leur pire ennemi est toujours dans les parages.Il n'attend qu'une seule occasion pour se déployer sur une éventuelle proie. Mais, parmi les poussins, seulsles deux derniers, c'est-à-dire DUDU et FIFI qui sont les plus têtus.

Ø Agent dégradateur en acte

Ici, l'acte de dégradation prend forme, l'agent entreprend activement de réaliser son voeu.

Le cheval blanc que reçoit Sense pass King dans le conte Oku qui porte son nom, est très rapide. Mais des mercenaires ont été recrutés par le roi pour tuer le jeune garçon qui arrivera sûrement le premier à la ligne . Celui-ci connaissant les intentions du roi à son égard, échange son cheval avant le début de la course avec celui du fils de son ennemi.

Dans Trahoré et le mauvais chef, le jeune garçon suscite l'envie chez les jeunes fils du chef de manger les kolas, Trahoré les inviteà venir le retrouver dans la case où, il avait été enfermé pour y être brûlé. Dès que les enfants furent entrés, Trahoré s'enfuit après avoir verrouillé la porte derrière eux. Il les condamna ainsi, à une mort certaine.

Dans Frère et soeur: le garçon et sa soeur qui étaient partis à la pêche et qui dormaient ensemble, eurent un enfant. Connaissant les lois qui réprimandent l'inceste, le jeune couple décide d'abandonner le nouveau-né. Mais, lorsqu'ils constatent que le produit de leur union (qui les suivait en chantant leur crime) était capable de révéler la vérité, ils se chargèrent de le museler,de le tuer et ensuite de l'enterrer.

Dans La jeune fille désobéissante, Ngo Yi, Ngo Maliga, les soeurs de Ngo Lipem, refusent les propositions des jeunes gens qui s'approchaient d'elles pour leur demander leur main. Mais, lorsque ces derniers abordent Ngo Lipem la cadette, elle accepte leurs avances. Elle refuse d'écouter ses soeurs qui lui rappelent sans cesse les recommandations des parents. Mais, après la fête, il fallait non seulement rentrer, mais aussi et surtout, il fallait se confesser.

FIFI et DUDU dans Les poussins têtus persistent dans leur entêtement malgré les reproches de mère poule. Ils s'éloignent pendant que leurs frères LULU, TITI et KUKU restent toujours près d'elle. Lorsque, mère poule aperçoit l'aigle, elle fait son CO-KO-CO-KO-KOO annonciateur du danger. Les poussins LULU, TITI et KUKU courent se cacher sous les ailes protectrices de leur mère. Mais FiFI et DU DU s'étant trop éloignés, ils constituaient ainsi une proie facile pour l'aigle.

Ø Résultats obtenus par l'acte volontaire

Ici, l'action entreprise d'une façon active, par l'agent, produit le résultat auquel il aura contribué d'une certaine façon.

DansSense pass King,le jeune garçonarrive le premier au terme de la course, le fils du roi est tué par les mercenaires à la place de Sense pass King. Le roi ne peut retenir sa colère. Mais, n'ayant rien fait pour empêcher la mort du jeune prince, Sense pas King se pose ainsi en dégradateur volontaire car, il laisse le fils du chef se faire tuer, réalisant ainsi le sort qui lui était destiné.

Dans Trahoré et le mauvais chef, Trahoré se sert de la ruse pour enfermer les enfants du chef dans la case afin que ceux-ci soient brûlés à sa place, et il ne fait rien pour les sauver. Au contraire, il les condamne à une mort brutale pour se venger de leur père. Nous coderons son rôle d'agent dégradateur entreprenant de neutraliser une obstruction par la mort d'un patient qui décide de porter par cet acte, un coup fatal à son ennemi.

Dans Frère et soeur, le garçon et sa soeur se sont donnés une peine inutile: l'enfant qu'ils avaient muselé, tué et enterré n'était pas mort. Il se chargea d'annoncer la triste et odieuse nouvelle qui, à présent, circulait de bouche à oreille. Le frère et la soeur échouent dans leur mission de dissimuler la vérité. Connaissant les lois de la société traditionnelle réprimant l'inceste, les deux jeunes enfants seront certainement punis et soumis à une vindicte populaire.

Dans La jeunefille désobéissante; arrivées devant le génie du fleuve, Ngo Yi et Ngo Maliga qui elles n'ont rien fait de répréhensible, retrouvent leurs parents après la confession. Mais Ngo Lipem quant à elle, avait commis l'acte interdit, et de plus, mentit au génie du fleuve qui l'emporta. C'est ainsi que Ngo Lipem fut en quelque sorte dégradatrice de son propre sort.

La désobéissance dans Les poussins têtus de DUDU causa sa perte. Le jeune poussin fut emporté par l'aigle. Nous dirons ici, qu'il fut sans contexte, l'artisan principal de sa propre mort.Nous coderons son rôle ici comme agent dégradateur volontaire de son propre sort.

Comme nous venons de le voir, l'enfant est quelque fois celui-là même qui provoque sa propre déchéance, parfois aussi, il se pose en dégradateur pour se venger de ses ennemis.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net