WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact de deux types d'échauffement "classique" et "russe" sur la performance sportive

( Télécharger le fichier original )
par Said ZERZOURI
Université de Dijon - Diplome Universitaire de Préparateur Physique 2014
  

précédent sommaire suivant

VI- Méthode expérimentale et techniques utilisées :

1- Définir les trois types d'échauffement utilisés :

Dans cette étude expérimentale nous avons utilisé trois types d'échauffements dont deux pour une comparaison et un troisième que nous avons nommé échauffement X a servi comme échauffement de contrôle et que nous allons détaillé ci-dessous. Nous tenons juste à préciser que dans les trois types d'échauffements nous n'avons fait aucun exercice d'étirement :

1-a- Echauffement russe :

Conçu au départ par son auteur Masterovoï en 1964 dans le but de remédier à l'inefficacité de l'échauffement classique. C'était un protocole composé d'une phase de contraction musculaire concentrique relâchement suivi d'une phase d'étirement. Malheureusement sa dernière phase (étirement) a été montrée quelques années plus tard comme une phase inefficace pour un échauffement performant et on l'a remplacé par une phase de contraction excentrique afin de préparer les muscles à des actions de freinage violant comme c'est le cas lors d'une course de vitesse ou un saut vertical CMJ où on a une phase de freinage après flexion des jambes suivie d'une extension vers le haut. Chaque situation est répétée une série de 10 répétitions. Sa durée est plus ou moins 20 minutes. Je porte à votre connaissance que j'ai organisé deux séances d'apprentissage de cet échauffement.

1-b- Echauffement classique :

L'échauffement que nous avons appelé classique ou traditionnel est composé de deux parties ; une partie générale d'une durée de 15 minutes à base de course lente (nous n'avons pas contrôlé la vitesse du rythme) suivi de + ou - 5 minutes d'une partie spécifique à base de skippings, tape-fesses et pour terminer nous clôturons par des accélérations.

1-c- Echauffement X :

L'échauffement que nous avons appelé « l'échauffement X » est composé d'une seule partie de 10 minutes de course lente sans aucun autre exercice.

2- Les instruments de la recherche :

Il s'agit ici de trouver des indications susceptibles de servir de système de preuves aux hypothèses posées. En tenant compte de l'ensemble des variables, nous avons utilisé deux types d'instruments dans la présente étude.

2-a- Les instruments de mesure :

Nous avons choisi d'utiliser deux types d'instruments ou épreuves physiques de terrain qui mesurent des qualités physiques différentes ; le test de 20 mètres de vitesse et le test Contremouvement jump (CMJ) de la détente verticale. En se référant à la littérature nous avons sélectionné des épreuves valides et fiables et accessibles selon les infrastructures et moyens dont nous disposons.

précédent sommaire suivant