WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système de gestion relationnelle de quitus de paiement en réseau local au sein d'une régie financière: cas de la DPMER/Sud-Kivu


par Christian ZIGASHANE Kambaza
Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu - Diplome de licence en informatique de gestion 2013
  

précédent sommaire suivant

Troisième partie :MODELISATION DU SYSTEME

Toute résolution de problème quel qu'il soit, nécessite une, voire plusieurs phases de réflexion plus ou moins longues en fonction de l'ampleur et du type du problème. Lors d'un projet informatique, cette réflexion doit pouvoir être comprise et reprise par toute personne intervenant sur le projet. C'est pourquoi, ont été définies des méthodes d'analyse.

Les méthodes d'étude des systèmes d'information ont pour objectif de décrire ces systèmes à l'aide des modèles, puis réaliser les systèmes informatisés qui en découlent. MERISE est l'une de ces méthodes, la plus rependue d'analyse du système d'information d'une entreprise.

MERISE est une méthode de conception, de développement et de réalisation des projets informatiques. L'objectif de cette méthode dans ce travail est d'arriver à concevoir un système d'information. La méthode MERISE est basée sur la séparation des données et des traitements à effectuer en plusieurs modèles.

Elle propose ce qu'on appelle cycle d'abstraction de conception des systèmes d'informations. Cela veut dire qu'on va partir de la réalité physique et la présenter dans l'ordinateur. La conception d'un système d'information se fera par étape afin d'aboutir à un système d'information fonctionnel reflétant une réalité physique. Il s'agit donc de valider une à une chacune des étapes en tenant en compte le résultat de la phase précédente donc ces étapes ne sont pas indépendantes. Elles sont liées les unes les autres. D'autre part, les données étant séparées de traitement, il faut vérifier la concordance entre données et traitement afin de vérifier que toutes les données nécessaires au traitement sont présentes et s'il n'y a pas de données superflu.

Chapitre Troisième : ANALYSE ORGANIQUE ET FONCTIONNELLE

3.1. Analyse de l'existant

3.1.1. Diagramme de flux et circulation de l'information

a) Circulation de l'information

Toute personne physique ou morale qui exerce une activité rémunératrice doit se faire enregistrer au service des impôts. Le contribuable se présente à la Direction Provinciale pour la Mobilisation et Encadrement des Recettes (DPMER-Sud-Kivu) avec son dossier qui comprend principalement son identité et son adresse complète. Il est alors reçu au secrétariat de direction par le secrétaire qui réceptionne le dossier et à son tour le transmet au près du directeur pour étude, orientation ou prise de décision.

b) Diagramme de flux de l'existant

Sec. / DPMER

Div. Contrôle

22

23

Banque

Contribuable

Recouvrement

Comptabilité

Div. impôt et taxes

1

3

9

14

20

21

13

10

8

5

4

24

11

17

6

2

18

15

12

16

21

Contribuable

3

1

9

21

12

15

18

2

6

5

8

4

14

Div. impôt et taxes

16

10

13

Banque

17

11

21

Recouvrement

24

20

Comptabilité

Légende :

1. le contribuable se présente à la DPMER-Sud-Kivu, il est reçu au secrétariat de direction ;

2. son dossier est envoyé à la Division. impôt et taxes ;

3. le contribuable revient au sec. /DPMER pour avoir la réponse et est orienté à la div. taxes et doc. ;

4. à la division. impôt et taxe, pour se rendre compte de la manière dont son dossier est traité et en fournir des informations supplémentaires ;

5. il reçoit l'IdNat., les impôts à payer et l'ouverture du dossier fiscal ;

6. la division. taxes et doc informe la direction comment le dossier sera géré ;

7. la liste de nouveaux cas est transmise à la div. Rec et à la direction ;

8. le contribuable retire la déclaration à la Div. Rec. ;

9. le contribuable complète la déclaration et passe au Sec. /DPMER pour cacheter cette dernière ;

10. le contribuable dépose la déclaration au Div. Rec ;

11. la liste de déclaration est transmise à la Div. impôt et taxe. ;

12. la même liste est transmise au Sec. /DPMER ;

13. la Div. Rec établit la note de perception que le contribuable retire ;

14. le contribuable présente la note de perception à la banque pour payement ;

15. la banque établit le relevé journalier et le transmet au Sec. /DPMER ;

16. le relevé est envoyé à la div. Rec. pour apurement de la note ;

17. la div. taxe et doc transmet la liste des taxations d'office à la div. contrôle ;

18. la même liste est transmise au Sec. /DPMER ;

19. le relevé et les preuves de payement sont transmis à la comptabilité pour des écritures comptables ;

20. la liste de défaillant en payement est transmise à la div. contrôle ;

21. cette même liste est envoyée au Sec. /DPMER ;

22. la div. contrôle établit la liste des dossiers à vérifier ;

23. la direction donne les ordres de mission aux vérificateurs commis aux dossiers à vérifier ;

24. les vérificateurs vont sur le terrain pour le contrôle ;

précédent sommaire suivant