WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système de gestion relationnelle de quitus de paiement en réseau local au sein d'une régie financière: cas de la DPMER/Sud-Kivu


par Christian ZIGASHANE Kambaza
Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu - Diplome de licence en informatique de gestion 2013
  

précédent sommaire suivant

2.3.1. Topologie en étoile

Son fonctionnement est simple. Le noeud central reçoit et renvoi tous les messages. Elle est moins vulnérable sur rupture de ligne. La panne du noeud central paralyse tout le réseau. Son mode est point à point (avec Switch) ou diffusion (avec hub).

2.3.2. Topologie en anneau ou boucle

Chaque station de sortie a toute la possibilité de prendre la parole, et de recevoir le message de son voisin en aval. La station émettrice retire le message de son voisin en aval. La station émettrice retire le message lorsqu'il lui revient, si une station tombe en panne, il y a mise en place d'un système de contournement de la station et s'il y a rupture de ligne, tout s'arrête (sauf si on a prévu une deuxième boucle). Son mode de fonctionnement est le point à point. Elle a aussi comme avantage : extension aisée des équipements (1 câble par équipement), bonne performance avec forte charge.

2.3.3. Topologie en bus

Très facile à mettre en oeuvre, à tout moment une seule station a le droit d'envoyer un message. La rupture de la ligne provoque l'arrêt du réseau, la panne d.une station ne provoque pas de panne du réseau. Son mode est le mode de diffusion. Elle a comme avantage : extension aisée des équipements (1 câble par équipement), économique en câblage, la panne d'une station est sans conséquence.

2. 3.4. Topologie en Arbre

Peut être considérée comme une topologie en étoile dans la quelle chaque station peut être une station centrale d'un sous ensemble de station formant une structure en étoile. Très complexe pour la mise en place, son mode est le point à point.

2.3.5. Topologie en réseau maillé

Tous les ordinateurs du réseau sont reliés les uns aux autres par des câbles séparés. On a une meilleure fiabilité. Si une station tombe en panne le réseau continu de fonctionner même s'il y a rupture de ligne. Son inconvénient est qu'il est très coûteux, son mode est point à point.

La formule pour connaitre le nombre de câbles est , avec n lenombre d'ordinateurs. Donc rien qu'avec 8 ordinateurs par exemple, ça nous donnera 8(8-1)/2, soit 28 câbles. Cette topologie reste peu utilisée vu la difficulté à mettre en place une telleinfrastructure.

2.3.6. Topologie mixte

Trop simpliste au fait que c'est l'ensemble d'autres topologies, dans le cadre de relier les bâtiments, un réseau mondial ne peut utiliser une liaison de ce type. Quelque soit l'architecture d'un réseau, il existe deux modes de fonctionnement pour ce dernier.

2.4. Réseau local ou LAN

2.4.1. Mise en place

Le but de mettre les ordinateurs en réseau local étant de transférer les fichiers, de partager des données, de discuter, etc. La mise en réseau de plusieurs ordinateurs est extrêmement peu onéreuse. Ainsi, il exige un système de configuration approprié à chaque type de matériel. L'alternative est d'utiliser du câble UTP (RS45). Au contraire du câble coaxial, les ordinateurs sont reliés à une unité centrale appelé hub. Selon la topologie des lieux, cette solution est plus pratique, et le réseau de ce type est aussi appelé réseau Internet. Ou réseau RJ45. Le type de câble utilisé détermine la vitesse maximale de transmission des données, ainsi que le standard de connexion des réseaux. Dans le cas de paire torsadée, on utilise du câble téléphonique. Néanmoins, ces câbles sont repris suivant leurs caractéristiques physiques (diamètres, isolant, longueur de torsades) dans différentes catégories ci-dessous.

précédent sommaire suivant