WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des paysages végétaux autour d'une ville moyenne et sa périphérie. Cas de Meiganga (de 1987 à  2015)


par Issouhou MOUHAMAN
Université de Ngaoundéré - Master 2015
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 1.Présentation de la zone d'étude

Introduction

Située entre 6,42° - 6,62° de latitude Nord et 14,15° - 14.43° de longitude Est, Meiganga est une ville que l'on classe parmi les villes moyennes du Cameroun. Chef-lieu du département du Mbéré, cette ville à l'instar de ses paires, a connu d'importantes mutations ces dernières décennies afin de s'arrimer aux exigences de l'heure à savoir la quête permanente du développement et ceci à tous les niveaux entre autres infrastructures routières, habitat, agriculture, etc. Dès lors, quelles sont les caractéristiques de cette ville ? Cette interrogation nous interpelle à traiter de la localisation de la zone, de ses caractéristiques socio-économiques ainsi que de ses aspects physiques.

1.1. Une ville chargée d'histoire (Naissance et évolution)

Plusieurs hypothèses sont formulées sur la signification du mot Meiganga. Parmi celles-ci, ce mot aurait été donné par un commerçant haoussa et signifierait « ville de repos » en langue haoussa (enquête de terrain, 2014). D'un autre côté, le nom de la ville viendrait du mont Ganga, qui aujourd'hui compte parmi les sites touristiques du département9(*). Le mot Mbéré quant à lui tire son nom du cours d'eau du même nom, affluent du Logone. La ville de Meiganga en tant que chef-lieu de la commune a connu plusieurs transformations de concert avec son statut au cours du temps.

- En 1927 elle fut érigée en unité administrative par l'administration française exerçant sous mandat de la SDN.

- La création du Lamidat de Meiganga, sous l'administration française aux environ de 1929, pendant la grande révolte anticoloniale connue sous le nom de la guerre du Kongo-Warra (1929 - 1933) à la tête de laquelle se trouvait le résistant Karnou, de son vrai nom Barka N'Gaïnoumbay, en l'honneur duquel est baptisé la principale salle de cinéma de Meiganga10(*).

- En 1960, après l'indépendance, la commune de Meiganga est créée.

- En 1974, elle est subdivisée pour la création du district de Djohong.

- En 1983, elle est transformée en département du Mbéré lors de la création de la province de l'Adamaoua. Elle conserve son statut d'arrondissement à côté de Djohong qui en devient un également.

- En 1992, la modification de la carte administrative du Cameroun la subdivise une deuxième fois, donnant naissance à l'arrondissement de Dir.

La composition sociologique de cette population est la résultante de différents mouvements migratoires provoqués par les conquêtes menées par Ousman Dan Fodio.11(*) La ville a accru avec le temps et cette croissance s'est fortement ressentie le long de la route nationale N°1 et des départementales, plus accentuée sur les parties bitumées (figure 4.)

Figure 4. Zoom sur la zone d'étude

* 9 Ministère du Tourisme et des Loisirs

* 10 Htttp://meiganga-info.oumarou.net/index.php/component/content/category/10-about

* 11 P.C.D de Meiganga, 2013

précédent sommaire suivant