WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Repenser la liberté comme mystère chez G. Marcel. une approche analytico-herméneutique de : "les hommes contre l'humain".


par Freddy KAKULE KANAMUNGOYA
Université Saint Augustin de Kinshasa (USAKIN) - Graduat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.4.2. La difficulté dans la classification de la liberté

La difficulté dans la classification de la liberté provient du fait que le concept liberté est polysémique c'est-à-dire qu'il a plusieurs significations et définitions selon les domaines d'application et le degré d'importance. C'est ainsi que nous avions fait précédemment allusion à la liberté politique qui se dit lorsque les lois de la société à laquelle appartient un tiers individu lui confèrent un certain nombre de droits dont elle lui garantit l'usage. La liberté psychologique quant à elle, est opposée à l'inconscience, à l'impulsion, à la folie etc. Elle est un état de l'être qui, soit qu'il fasse le bien, soit qu'il fasse le mal, se décide après la réflexion, en connaissance des causes : elle est un état de la personne qui sait ce qu'il veut, pourquoi il le veut et qui n'agit que conformément aux raisons qu'il approuve. Signalons que cette liberté se rapproche de la liberté rationnelle.

A part ces différents types de libertés, il y a d'autres types de libertés qui sont suivies d'une préposition qui lui confère une autre connotation, lesdites prépositions sont : à, de, pour, contre etc. Ainsi nous avons la liberté à, la liberté de, la liberté pour, la liberté contre. Pour des raisons de systématisation nous commencerons par le couple liberté à et liberté de. Le premier est le fait d'agir conformément au bon principe de la moralité, ce type de liberté est celui qui donne à la personne de se déterminer sans contrainte aucune devant les choses d'ordre matériel, physique et humain. La liberté se manifeste dans les décisions d'ordre moral auxquelles la personne est confrontée. Elle est liberté d'agir dans le sens du bien, liberté d'aider une personne en nécessité, liberté de prendre telle fille en mariage plutôt que telle autre etc.

Ce qui s'applique à la liberté à, s'applique aussi à la liberté de étant donné que toutes deux s'exercent dans un domaine purement humain où la personne est libre d'agir. Cette liberté entre dans le cadre de droits fondamentaux de la personne que lui confèrent les lois. Nous citons ici en titre d'exemple la liberté de circuler d'une province à une autre, d'un Etat à un autre, liberté de voter, d'adhérer à un parti politique suivant les convictions personnelles, liberté d'appartenir à une confession religieuse.

En ce qui concerne le couple liberté pour et la liberté contre, il est important de signaler que ces deux types ont presque les mêmes fonctionnalités. La présence des prépositions pour et contre laisse entrevoir que ce sont les libertés qui consistent à agir selon un motif, un objectif bien défini. Alors la liberté contre est celle que l'homme utilise pour lutter contre toute pratique deshumanisante, avilissante et déshonorante. Par exemple : liberté contre toute pratique d'avortement volontaire, contre toute atteinte à la vie, liberté contre l'exploitation de la femme et des mineurs, la liberté contre le mariage pour tous etc.

Par ailleurs, la liberté pour consiste à user de son pouvoir de se déterminer en vue d'un but bien précis, en vue d'un idéal, d'un bien à atteindre. C'est la forme la plus accomplie de la liberté. La présence de la préposition « pour » vient montrer que c'est une liberté ayant une finalité, un objectif, un motif bien déterminé. Elle n'est pas une liberté pour n'importe quoi (libertinage) mais par contre elle est une liberté pour la vie, pour le vote, pour le mariage, pour un travail digne, pour vivre avec les autres dans la société, pour adhérer à une religion etc.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net