WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Repenser la liberté comme mystère chez G. Marcel. une approche analytico-herméneutique de : "les hommes contre l'humain".


par Freddy KAKULE KANAMUNGOYA
Université Saint Augustin de Kinshasa (USAKIN) - Graduat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.4.3. Les niveaux où se vit la liberté

En faisant appel aux niveaux, il s'agit des différents rapports qu'a l'homme en tant que liberté. C'est ainsi que nous avons trois niveaux :

v Le niveau physique de la liberté : il est question de la relation de l'homme avec l'environnement physique. Etre libre veut dire connaitre les lois qui régissent son milieu de vie, développer la dimension technique, scientifique et technologique. Et donc on n'est pas du tout libre tant qu'on ne maitrise pas les lois du milieu où l'on vit.

v Le niveau éthique de la liberté : il ne s'agit pas du rapport de l'extériorité des choses ou des objets mais plutôt de l'homme en face d'un autre homme, d'une conscience en face d'une autre conscience, une liberté en face d'une autre liberté. Nous ne sommes libres que si et seulement si les autres le sont. Alors être libre ici implique le travail d'ensemble, le dialogue avec l'autre.

v Le niveau métaphysique de la liberté : c'est le rapport qu'a l'homme vis-à-vis du transcendant. Il s'agit de considérer l'homme dans sa totalité, dans sa globalité, cela veut dire que malgré que l'homme maitrise toutes les lois de l'environnement et qu'il soit en bon terme avec les autres, il ne sera pas libre s'il ne se confronte pas avec le créateur, d'autant plus que l'homme n'est pas son propre créateur, n'a pas en lui-même l'origine de sa vie. Cette confrontation exprime une relation, authentique, vraie en comprenant que l'homme devient libre après la compréhension, la connaissance, la maitrise de son milieu et du rapport avec les autres. Et par là, l'homme peut s'acheminer vers une vraie liberté dans le transcendant car il a fini avec la nature et son prochain30(*).

* 30 Cf. P. MVUMBI, Cours de la philosophie chrétienne, Kinshasa, USAKIN, 2019-2020. Inédit.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net