WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les nouvelles organisations et transformations du travail: Les metiers face aux nouvelles technologies de l'information et de la communication

( Télécharger le fichier original )
par Michel Matthieu SUNGU MUANDA NTELA
Université Protestante au Congo - Licence 2007
  

précédent sommaire suivant

§4 Vers un nouveau métier s'appuyant sur les NTIC

Le levier fondamental que constitue l'e-business repose sur la faculté qu'a l'entreprise, dans son ensemble, de savoir communiquer et interagir entre différents départements, groupes de projets ou de métiers, et finalement, entre individus, et ce indépendamment de leur rang hiérarchique grâce à l'utilisation des NTIC adaptées.

S'il appartient toujours au département de ressources humaines de structurer la répartition des compétences, un nouveau type de dirigeants sera capables de comprendre la dynamique créée par des interfaces issues des NTIC. Nous l'appellerons responsable du capital Humain.

Ce dernier, travaillant sur la base de projets définis en termes d'opportunités de création de valeur pour l'entreprise, se trouve généralement à l'interface des trois entités que sont les départements financiers, les stratèges et les hommes de l'entreprise.

Ainsi, contrairement aux responsables de ressources humaines traditionnels ayant des connaissances techniques pointues, mais moins de perspective globale, les compétences de ce responsable du capital Humain sont plus variées.

· Ce responsable du capital Humain doit être capable de vérifier où se situent tous les noeuds qui risquent de bloquer la communication quelle qu'en soit la nature et d'entraver sa fluidité. Il est impliquée dans la définition de l'architecture des Intranet et Extranet en fonction des besoins clairement identifiés du personnel.

· Il/elle peut profiter du développement de sites Internet pour drainer un flux de candidatures ; à condition que le système comprenne des indications claires et ne génère pas une perte de temps trop grande dans l'analyse d'un flux de candidatures inadaptées.

· Il/elle est au fait des derniers développements en matière de e-learning est capable d'inscrire le développement et la mise à jour des compétences dans de véritables programmes intégrés de formation tout en sachant externaliser ce qui ne constitue pas une création de valeur en soi.

· Il/elle est le "traducteur" de ces besoins dans le développement d'Intranets aptes à diffuser la culture de l'entreprise, à intégrer des leviers de mobilisation, à être une source de véritable communication et non une substitution à des moyens traditionnels (réunions, groupes de consensus, etc.) qui ont fait leurs preuves.

· Au plan technique il/elle peut activer les informations disponibles sur les sites internes (postes à pouvoir, fiches de formation, calendriers d'inscriptions, etc.). Il/elle peut également initier group-ware, des journaux internes en ligne, des informations envoyées par listes mail, etc.

Il ne s'agit pas, pour ces Responsables de Capital Humain, de mettre en place des systèmes de Intra/Extra/Internet qui reflètent la réalité de l'entreprise. Il s'agit de transformer l'entreprise afin que sa nouvelle réalité adopte la vision, les réflexes de fonctionnement et la souplesse de décision spécifique à l'"esprit Net"15(*).

* 15 www.cigref.fr/resssoucehumaines.html

précédent sommaire suivant