WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux

( Télécharger le fichier original )
par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

3. Définition du marché à terme

« Est un marché où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent pour échanger des engagements de faire la livraison ou de prendre livraison de marchandises. Ces opérations s'effectuent normalement dans une atmosphère de vente aux enchères, où les mandataires des acheteurs et des vendeurs font la cotation à la criée ». Les produits agricoles, les métaux précieux, l'énergie, les indices boursiers et les instruments financiers comptent partie les marchandises et valeurs qui peuvent se négocier de cette façon.

Utilisation du marché à terme : Les marchés à terme sont utilisés principalement pour :

· La découverte des prix et la gestion des risques.

· Permettent des opérations sur des contrats à terme normalisées stipulant la nature, la qualité et la quantité des marchandises ainsi que le lieu et le délai de livraison.

· Les contrats se sont des accords qui nous permet d'assurer la livraison ou de prendre la livraison déterminée.

· Dans le marché à terme il doit y avoir un acheteur et un vendeur qui s'entendent sur un prix. Il doit y avoir un engagement d'assurer la livraison (de la part du vendeur) et engagement de prendre livraison (de la part de l'acheteur).

3.1 Contrat à terme

« Sont des accords ayant force exécutoire qui stipulent la qualité, la quantité ainsi que le lieu et le délai de livraison de la marchandise déterminée, le prix se négoce par cotation à la criée qui est déterminé lorsque l'acheteur et le vendeur s'entendent pour réaliser une opération ». Pour qu'un contrat à terme soit conclu, il doit y avoir un acheteur pour chaque vendeur, et un vendeur pour chaque acheteur.

· Le vendeur d'un contrat à terme s'engage à faire livraison d'une marchandise déterminée. C'est ce qu'on appelle une position vendeur ou courte (Short).

· L'acheteur d'un contrat à terme s'engage à prendre livraison d'une marchandise déterminée. C'est ce qu'on appelle une position acheteur ou longue (Long).

· C'est dans la chambre de compensation que le vendeur s'engage à faire la livraison du produit.

· L'acheteur s'engage à prendre livraison du produit et à en payer le prix. C'est aussi la chambre de compensation qui paie le vendeur.

3.2 Contrat à terme normalisé

Le contrat à terme est normalisé dans le marché organisé c'est-à-dire que l'acheteur et le vendeur savent parfaitement quelles sont leurs obligations (quantité, qualité, lieu et délai de livraison).

Tableau : Exemples des stipulations types des contrats normalisés.

Quantité

§ 5 000 boisseaux

§ 20 tonnes métriques

§ Pour le maïs, le blé, le soja et l'avoine au Chicago Board Of Trade (CBOT)

§ Pour le Canola, l'orge et le blé fourrager à la Bourse de marchandises de Winnipeg

Qualité

§ Canola Canada n°1 et Canola n°2 au rabais (Winnipeg)

§ Maïs ou soya n°2, n°1 avec prime et n°3 au rabais (CBOT)

Catégories des marchandises à livrer déterminées au préalable par la bourse.

Lieu de livraison

§ Chicago- maïs et soja

§ Zone de livraison au pair - rayon de 150 km de Saskatoon pour le Canola

§ Lethbridge - livraison chez l'acheteur moins le retour au point d'origine pour l'orge, plus les points autres que de livraison au pair.

Régions, endroits et installations déterminés au préalable permettant d'exécuter une position vendeur sur le marché à terme par la livraison de marchandises physiques

Délai de livraison

§ Canola Novembre

§ Maïs Décembre

Chaque contrat prévoit la livraison dans un mois déterminé

Prix (non déterminé au préalable)

§ Le prix n'est pas fixé au préalable et se négocie à la criée entre acheteurs et vendeurs

Cependant, les bourses contrôlent les niveaux des prix et fixent le plancher et le plafond des opérations quotidiennes. Par exemple à la Bourse de marchandises de Winnipeg, les prix des contrats à terme sur le Canola ne peuvent varier que par tranche de 0.10 $ la tonne jusqu'à un maximum quotidien égal à plus ou moins 10.00 $ la tonne par rapport au prix de règlement de la séance précédente

précédent sommaire suivant