WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux


par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

3. Valeur nutritive de la graine de soja

3.1 Soja et prévention des affections cardio-vasculaires

L'hypercholestérolémie est un important facteur de risque des maladies cardio-vasculaires : une réduction de 10% du taux de cholestérol réduirait ce risque de 20%.

Ø Le Tonyu, le tofu et la majorité des produits à base de soja sont naturellement exempts de cholestérol.

Ø De plus, les qualités conjointes des protéines et des lipides du soja renforcent grandement le potentiel protecteur du Tonyu, du Tofu et des aliments à base de soja dans les affections cardio-vasculaires. Les lipides sont en effet riches en acides gras poly insaturés essentiels et pauvres en acides gras saturés. Ils agissent notamment sur l'agrégation plaquettaire, diminuant ainsi le risque de thrombogenèse. Les protéines du soja par elles même, diminuent efficacement la cholestérolémie. Ceci a été démontré pour une consommation quotidienne de 25 g de protéines de soja.

Ø Enfin, des études animales et humaines soulignent que la consommation de soja et de produits à base de soja peut améliorer le statut antioxydant de l'organisme (ce qui permet une diminution de l'oxydabilité du cholestérol).

3.2 Soja et prévention des cancers

L'alimentation joue certainement un rôle majeur dans la prévention de certains cancers. Une série d'études évaluent à 30 à 70% la réduction d'incidence de certains types de cancer par une modification du régime alimentaire.

On tend actuellement à rechercher les facteurs protecteurs présents dans les végétaux et capables de cette protection. Les isoflavones, molécules essentiellement présentes dans le soja (phyto-oestrogènes légers), sont capables de diminuer le risque de déclenchement du processus de division cellulaire (des études préliminaires montrent que le soja empêcherait ou retarderait la croissance de tumeurs cancéreuses).

3.3 Soja et affections rénales

La lithiase rénale provient en partie d'une consommation trop importante de produits animaux. Une étude prospective portant sur plus de 45 000 sujets a pu mettre en évidence ce lien de façon très nette. La consommation de protéines de soja est favorable à la prévention de la lithiase rénale, et il est donc intéressant de rééquilibrer le régime en diminuant la part des protéines animales (en partie responsable de la formation des calculs rénaux) au profit des protéines végétales (notamment de soja).

3.4 Soja et intolérance au lactose

L'intolérance au lactose est un réel problème dont la fréquence augmente avec l'âge. Elle est en effet due à une diminution de l'activité d'une enzyme (la lactase), activité qui régresse tout au long du développement et ce, jusqu'à l'âge adulte.

Le Tonyu (ou "lait" de soja) ne contient aucune trace de lactose et représente de ce fait une alternative intéressante au lait, car il n'entraîne aucune intolérance. De plus il existe des produits à base de soja enrichis en calcium afin de permettre un apport de calcium similaire à celui du lait de vache.

précédent sommaire suivant