WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux


par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 2

L'huile de Palme

1. Généralités sur la culture du palmier à huile

1.1 Historique

Dans l'Asie du Sud-Est le palmier a d'abord été planté dans les jardins botaniques de Bogar à Java en Indonésie en 1848, en 1911, les premiers palmiers (Deli Dura) ont été plantés en Malaisie comme plantes d'ornement et c'est en 1917 que les premières plantations commerciales ont été faites à la plantation « Tennamaran estate » dans l'état de Sélagor.

1.2 Origine

Le palmier à huile est originaire de l'Afrique de l'Ouest, où les palmiers à huile sauvages sont encore récoltés et leur huile obtenue par des méthodes traditionnelles dans les villages. Il y a longtemps qu'il est utilisé comme source alimentaire. Des preuves archéologiques de son utilisation remontent à 5000 ans. De nos jours des variétés améliorées sont largement dans les pays humides tropicaux d'Afrique, d'Amérique Latine et d'Asie du Sud-Est.

1.3 Conditions climatiques

La culture du palmier à huile nécessite certaines conditions climatiques. Ces dernières sont les suivantes : un climat tropical humide avec des températures qui varient entre 24 °C et 32 °C toute l'année, beaucoup de soleil et une pluie abondante et régulière (environ 2000 mm de précipitation par an). Ces derniers sont des conditions idéales pour la culture du palmier à huile.

1.4 Espèce plus utilisée 

L'espèce la plus cultivée est un hybride entre Dura & Pisifera (D*P), connue sous le nom de Tenera. En pépinière, les graines de palmier sont minutieusement choisies et germinées dans des conditions contrôlées. Les graines germinées sont en suite transférées dans des sacs agricoles et resteront en pépinières pendant encore 12 à 15 mois avant d'être transférées en plein sol dans les plantations.

1.5 Récolte 

Les plus recherchés dans le palmier à huile sont les grappes (fruit) pour l'extraction d'huile. Une fois les grappes sont mûres, le ramassage ce fait, tous les 10 -14 jours pendant la vie économique du palmier.

Le poids moyen de chaque grappe est d'environ 15 à 25 Kilos suivant l'âge et le type de palmier, un pourcentage de 23/25 % d'huile par grappe est normal.

1.6 Données de base sur le palmier à huile

Nom commun : Palmier à huile, Elaeis
Nom latin : Elaeis guineensis Jacq. Syn. Elaeis guianensis Steud.
Famille : Arecaceae.
Catégorie : palmier monoïque (arbre).
Port : érigé, stipe unique.
Feuillage : persistant, grandes feuilles pennées.
Floraison : toute l'année en panicules.
Couleur : crème.
Croissance : moyenne.
Hauteur : 12-16 m.
Plantation : printemps.
Multiplication : semis à chaud au printemps après trempage.
Sol : drainé, fertile, frais, acide ou neutre.
Emplacement : soleil.
Zone : 11, tropicale humide.
Origine : Afrique.

précédent sommaire suivant