WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux

( Télécharger le fichier original )
par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

2.2.5 Etats-Unis

Les Etats-Unis constitue un grand pays producteur des oléagineux tels que : le soja, le colza, maïs et le tournesol. Ce dernier rentre avec une part assez importante dans la production qui est de 1.20 millions de tonnes (Source : Oil world, 2004).

Figure : Répartition des plantations de la culture de tournesol au Etats-Unis

(Source : USDA, 2000).

2.2.6 France

La France est la première puissance agricole dans l'Union européenne dont elle fournit près du quart de la production. L'agriculture génère 2,9 % du PIB français et la France est la deuxième puissance agricole mondiale (après les Etats-Unis). L'activité agricole bénéficie de subventions importantes, notamment européennes. Les principales productions sont le blé, le maïs, la viande et le vin.

L'industrie manufacturière est diversifiée mais le pays traverse une phase de désindustrialisation qui se traduit par de nombreuses délocalisations. Les secteurs industriels de premier plan sont l'automobile, l'informatique, les télécommunications et l'électronique. Les services fournissent 72,4% du PIB français. La France est la première destination touristique mondiale : plus de 75 millions de touristes se sont rendus en France en 2003.

En France comme dans le reste de l'UE, la culture des oléo-protéagineux n'a plus la cote. Parce qu'elles sont moins primées que par le passé, ces cultures cèdent la place aux céréales. Les superficies consacrées au colza, au tournesol, au pois, au soja et aux autres sources de protéines végétales perdent près d'un million d'hectares en 2000. Conséquence, la récolte communautaire baisse de 16 % et n'atteint que 19 millions de tonnes contre 22,5 en 1999. Le recul de la récolte concerne les principaux pays producteurs à commencer par la France et l'Allemagne dont les récoltes diminuent de 18 % et 19 %, mais surtout le Royaume-Uni dont la production baisse de 28 %. Mais la récolte progresse en Espagne et en Italie. Les assolements des agriculteurs évoluent principalement en fonction de la politique agricole commune (PAC).

La réforme de 1993 avait dans un premier temps fait baisser les récoltes chez les Quinze. Elles se sont ensuite redressées notamment grâce aux avantages accordés aux productions destinées à des usages industriels. Les niveaux des récoltes ont toutefois fluctué en fonction des ajustements annuels de la PAC qui passent principalement par la détermination des taux de gel obligatoire des terres. L'alignement progressif des aides consacrées à ces cultures sur celles des céréales, mis en place à compter de l'année 2000, rend désormais ces cultures moins attractives.

La France est un pays producteur de la graine de tournesol avec une production de 1.49 millions de tonnes sur une superficie récoltée de 0.69 millions d'hectares en 2004.

Figure : Evolution de la production de la graine de tournesol en France pendant la période 2000 à 2004 (Source : Oil world, 2004).

Cette carte représente les principales régions productrices de la graine de tournesol en France, ainsi que le calendrier de plantation et de récolte.

Figure : Répartition des plantations de la graine de tournesol en France

(Source : USDA, 2002).

Figure : Répartition de la superficie des plantations de la graine de tournesol dans les principales régions productrices de France (Source : USDA, 2005).

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.