WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux


par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

Le Commerce International

Depuis la Seconde Guerre Mondiale le commerce international a connu un essor remarquable, notamment au cours des années 1960. Une tendance qui se veut évidemment le reflet d'un système monde de plus en plus complexe et interdépendant. Le volume de biens et services transigés entre pays a joué un rôle moteur dans la création de richesses à l'échelle mondiale. Trois facteurs peuvent être rattachés à ce phénomène:

· Les coûts de transport ont dégringolé d'une façon nette grâce à une série d'innovations et à une efficacité accrue des modes et des infrastructures de transport.

· Les processus d'intégration comme l'émergence de blocs économiques et l'abolition des tarifs à une échelle mondiale ont su promouvoir le commerce international.

· Les systèmes de production sont de plus en plus flexibles et imbriqués, ce qui stimule l'échange de biens et services de toutes sortes.

· L'affréteur : est la personne (ou la société) qui loue un bateau pour transporter sa marchandise.

· L'armateur : est la personne (ou la société) qui loue son bateau.

· La charte-partie : es le contrat officiel liant l'armateur à l'affréteur.

1. Importance de l'affrètement sur le commerce extérieur

Le transport maritime est la voie majeure du transport de marchandises échangées entre les pays, avec une part de marché avoisinant 90%, le reste des transactions est effectué par la voie terrestre (camions ou trains) et aérienne.

Dans le transport maritime de marchandises, on distingue : le transport en vrac où l'on transporte une grande quantité d'une même marchandise non emballée. Ce type de transport représente 80% du transport de marchandise.

Autres Voie maritime

10 %

90 %

Non vrac Vrac

20 %

80 %

80 %

20 %

50 %

50 %

Sec Liquide

Autres Conteneurs

3. Transport de marchandise

· Plus le prix à la tonne d'un produit est bas, plus il est économiquement difficile et physiquement inutile de lui trouver un emballage, ce qui justifie l'énorme quantité de marchandises transportées en vrac comparées aux marchandises conteneurisées.

· Parmi les produits secs échangés avec un grand volume on a le charbon, les minerais de fer, les céréales, les bauxites, l'alumine et les phosphates.

2. Catégories d'affrètement

On distingue deux marchés d'affrètement :

1. Marché de l'affrètement : un bateau (ou portion de bateau) est mis par l'armateur à la disposition de l'affréteur soit pour un voyage, soit pour une période, soit pour une activité donnée, dont le prix est librement déterminé par l'armateur et l'affréteur. Les bateaux affrétés dans cette catégorie transportent généralement des produits primaires (pétrole, charbon, mirerais, céréales,...) et chargés en vrac. Ces bateaux réalisent environ 80 % du transport maritime.

2. Marché de la ligne régulière : des navires sont mis en circulation entre des ports donnés, à des dattes fixées et des prix fixés d`avance. Les lignes régulières réservés aux produits à haute valeur ajoutée composites expédiés à des destinations multiples. Le début du XX siècle, avec l'apparition des navires à coque acier et à propulsion à vapeur, a contribué à la création des lignes régulières.

précédent sommaire suivant