WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Difficultés relatives à la faible pénétration des investissements directs étrangers au Bénin


par D. Camille GUIDIME
Université de Parakou - Maitrise en sciences économiques 2005
  

précédent sommaire suivant

Paragraphe 2 : Facteurs socioculturels

Nous analyserons le capital humain et les comportements administratifs.

A- Capital humain

Le niveau de formation des ressources humaines et le développement des capacités d'entreprenariat de la population sont des composantes de tout choix de localisation des IDE. Le Bénin semble toutefois caractérisé par des retards significatifs dans ces domaines.

En effet' sur une population de 7'25 millions d'habitants' la main-d'oeuvre active de 2'8 millions de personnes est l'une des plus petites en Afrique de l'Ouest. Et le

4 Rapport de la CNUCED ; examen de la politique d'investissement au Bénin ; 2005, p.87

pays enregistre un taux de croissance démographique de 2'7 %' Rapport BCEAO'(2005).

En ce qui concerne le niveau d'éducation et de formation des ressources humaines' le taux d'alphabétisation de la population (40'9 %) est inférieur de 10 à 30 % par rapport aux autres pays de la région. De plus l'accès à l'enseignement secondaire est également très faible (18 %) et les travailleurs spécialisés demeurent rares' tout particulièrement dans les secteurs techniques5.

Tableau 7 : Ressources humaines dans certains pays d'Afrique de l'Ouest (2002-2003)

Facteurs

Bénin

Togo

Nigeria

Burkina Faso

Côte d'Ivoire

Population (2002 ; en millions)

6'5

4'7

132'8

11'8

16'5

Age 15-64 (2002) en %

51'8

53'2

53'7

51'1

52'6

Espérance de vie (2002) en années

53

50

45

43

45

Taux d'alphabétisation des

adultes (2003) en %

40'9

60'9

68

26'6

50'9

Sources : Central Investigation Agency' 2004 ; Banque Mondiale' Indicateurs d développement dans le monde 2004

B- Gouvernance

La corruption est un facteur qui influence négativement l'entrée des IDE. En

effet' le Bénin perd annuellement 75 millions de dollars soit 50 milliards de FCFA.6

L'économie du pays est donc fragilisée par les pratiques non transparentes de l'administration publique et par la corruption' ce qui constitue un frein à la réalisation des programmes de luttes contre la pauvreté et de sérieuses contraintes au développement des entreprises nationales et transnationales.

5 Selon une enquête réalisée par la CNUCED, 2005.

6 Selon une étude réalisée par Transparency International, juillet 2003. Le rapport fait référence aux privatisations dans le secteur pétrolier, précisément le cas de la SONACOP.

Graphique 4 : Facteurs de gouvernance qui ont un effet négatif sur les affaires (pourcentage)

Le port de Cotonou' les douanes' l'appareil judiciaire ainsi que les procédures d'attribution des marchés publics sont les secteurs les plus affectés par ce phénomène.

En effet les opérateurs privés au Bénin identifient tous le manque de transparence' le pouvoir discriminatoire de l'administration publique et la complexité des lois et des règlements comme les obstacles majeurs à l'investissement au Bénin.?

C-Meconnaissance des atouts naturels

Le Bénin possède des potentialités en matière de ressources naturelles. Cependant ces atouts sont pendant longtemps restés marginalisés à la différence d'autre pays de la région. Le Bénin a un certain nombre de ressources minières notamment l'or' le minerai de fer' de phosphate' le marbre' le diamant' le kaolin' le gravier et le pétrole etc. Le secteur minier bénéficie d'un seul centre de recherche l'Office Béninois de Recherche Géologique Minière (OBRGM) qui du fait de ses moyens très limités ne peut publier le fruit de ses recherches. Par ailleurs les atouts du secteur agricole sont peu connus' du fait qu'il y ait peu de structures de recherche

outillées dans ce domaine. En outre l'industrie du tourisme au Bénin est dans la phase initiale de son développement. Malgré ses richesses historiques et naturelles qui pourraient attirer un nombre considérable de touristes' il existe un manque d'encadrement des firmes privées et un déficit d'image du pays auprès des touristes étrangers' surtout en ce qui concerne la sécurité.

précédent sommaire suivant