WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception d'un système interactif d'aide au diagnostic financier

( Télécharger le fichier original )
par Mzee Juvénal MUTHIMA SIVAMINYA
Université Adventiste de Lukanga - Graduat 2007
  

sommaire suivant

EPIGRAPHE

« La principale caractéristique de la gestion actuelle, à quel niveau que ce soit, c'est le besoin permanent d'informations fiables, obtenues au bon moment et en moindre coût » P. Lurkin et Cie

«  La firme qui reste aveugle aux rescousses affectant la demande, la concurrence, la distribution, la technologie court à sa perte » KOTLER DU BOIS

DEDICACE

A vous mon père MUTIMA BISA NZOGHERA et ma mère BASIMIRE NYAMWISI vous qui vous occupiez de ma tendre enfance, surtout de ma perfection et éducation dès le bas âge.

A vous mon frère Charité ALYMBYA et mes soeurs Esther MUTHIMA, Guillaine SIVA., Clarisse MUTHIMA, Bébé SIBAMINYA pour vos encouragements.

A toi ma fille Déborah NZOGHERA

A vous mes oncles Martin NYAMWISI, Kule NZOGHERA pour vos assistances tant matérielles que morales.

A vous regretté CP. Raymond KIBWANA pour nous avoir facilité la réintégration dans la vie civile en vue de poursuivre avec les études.

A vous chers camarades de la promotion pour votre franche collaboration.

Je dédie ce travail.

REMERCIEMENT

Ce présent travail concrétisant notre formation à l'université adventiste de Lukanga au niveau de graduat est le fruit des efforts conjugués de nombreuses personnes qu'il serait quasiment inexécutable de les énumérer toutes. Ainsi faut-il le reconnaître de tout coeur, n'eut été leur concours, la réalisation du présent travail serait illusoire. C'est ainsi que nous rendons hommage au Très haut détenant notre destin en main, car c'est sans contrepartie qu'il nous a comblé de ses riches bénédictions en nous accordant la santé nécessaire pour tout travail.

Notre profonde gratitude s'adresse d'une manière particulière à l'Assistant ingénieur Osée MUHINDO MASIVI pour son soutien intellectuel, son savoir vivre, sa bonne volonté et sacrifice qui, nonobstant ses multiples occupations, a consenti de bien diriger ce travail, les mots nous manque pour lui exprimer nos sincères remerciements.

Nous ne saurions omettre toutes les autorités académiques et tous nos enseignants qui ont contribuer jusque là à notre formation à l'occurrence du doyen C.T K. MBAHWEKA, C.T Norbert P. VAGHENI, Ass A. Gulzar, Ass A. MATHE, Papa MBASOME, DENIS Katembo qui se sont données corps et âmes pour faire parvenir l'encadrement et l'instruction des étudiants à bon port.

Nos remerciements s'adressent à nos parents : Jéchonias NZOGHERA  et Penina BASIMIRE, WASUKUNDI Mbindwa et KAGHENI, aux familles MBUNDA, NDOVYA MUVUNGA, et à nos frères Vanny KATUSU, Augustin, Gustave, ECHO, Faustin, à nos amies Charité NGAHANGONDI, KAKE Yayerie,

A Ir. Samuel MASIVI pour sa participation active et sa contribution à l'achèvement de ce travail.

A tous mes amis et camarades de promotion : Kennezo, Zuula, CP. Ngighe, Obhiriti, Ir. Saramango, Rostand, Maombi, A. Mbokani, Vikongo, Mohya, DJerba, Tevodja, Lagra, Gahengere, Forest, Pachiko, M. Sikyolo, J. Mbaya , Ken Mukanirwa, Mupende, Adélard KVV, Vyova, Josué, Vagheni, Zélot, Zwasyay, Rachel, Wouldas, Ruth, Kaniki, bikatchi,...tous pour votre collaboration et sympathie envers notre personne.

Enfin, que tous les frères, amis et connaissances dont les noms ne sont pas nominalement cités, trouvent également ici leur indéniable part de remerciement.

Mzee Juvénal MUTHIMA

SIGLE ET ABREVIATIONS

AC  : Actif Circulants

BFR  : Besoin en Fonds de roulement

C.Per  : Capitaux Permanents

CE  : Capitaux Etrangers

CP  : Capitaux Propres

CT  : Court Terme

DCT  : Dette à Court Terme

DLMT  : Dette à Long et moyen Terme

FR  : Fonds de Roulement

LT  : Long Terme

MCD  : Modèle Conceptuel des données

MCT  : Modèle Conceptuel de traitement

MERISE  : Méthodes d'étude et de réalisation en informatique pour le système d'entreprise

MLD  : Modèle logique des données

MOT  : Modèle opérationnel des données

MPT  : Modèle physique des données

OP  : Opération

Pg : Page

PF  : Procédure fonctionnelle

QBE  : Query By Example

ST  : Solde de Trésorerie

SC  : Solde Créditeur

SD  : Solde Débiteur

SQL : Structured Query Language

SIAD : Systèmes Interactifs d'Aide à la Décision

UNILUK  : Université Adventiste de Lukanga

VD  : Valeur Disponible

TABLE DES MATIERES

EPIGRAPHE i

DEDICACE ii

REMERCIEMENT iii

SIGLE ET ABREVIATIONS iv

TABLE DES MATIERES v

0. INTRODUCTION 1

0.1. Problématique 1

2. Hypothèse du travail 2

3. Objectif du travail 2

4. Choix du sujet et Intérêt du sujet 2

5. Délimitation du travail 2

6. Méthode et techniques de recherche 2

7. Subdivision du travail 3

CHAPITRE PREMIER : APPROCHE THEORIQUE 4

I.1. DEFINITION DES CONCEPTES 4

I.1.1. le diagnostic financier 4

I.1.2. l'analyse financière 4

I.1.3. Les états financiers 5

I.1.4. l'autofinancement 6

I.1.5. les fonds de roulement (FR) 6

I.1.6. le besoin en fond de roulement (BFR) 6

I.1.7. la conception 6

I.1.8. le système 6

I.1.9. Automatisation 7

I.2. PROCESSUS DU DIAGNOSTIC FINACIER 7

I.2.1. LES RATIOS 8

I.2.2 Etude de la rentabilité par la description des flux financiers 10

CHAPITRE DEUXIEME : ETUDES PREALABLES 12

II.1 LE LANCEMENT 12

II.1.1. objectif à atteindre 12

II.1.2. Les ambitions informatiques de l'analyste de finances 12

II.1.3. Etude de faisabilité 12

II.2. RECUEIL DES INFORMATIONS 13

II.2.1. Les acteurs 13

II.2.2 Les flux 14

II.3.. LE DIAGNOSTIC DE L'EXISTANT 20

II.3.1. critique positive 20

II.3.2. Critique négative 20

III.3.3. Proposition des solutions 20

CHAPITRE TROISIEME : CONCEPTION DE LA BASE DES DONNEES 21

III.1. MODELE CONCEPTIUEL DES DONNEES 21

III.1.1. les règles de gestion 21

III.1.2. dictionnaire des données 22

III .2. LE MODELE LOGIQUE DES DONNEES 23

III.3. LE MODELE PHYSIQUE DES DONNEES 23

III.4.1.Modele conceptuel des traitements (MCT) 24

III.4.3. MODELE ORGANISATION DE TRAITEMENT (MOT) 28

III. 4.4. MODELE OPERATION DE TRAITEMENT (MOT) 31

CHAPITRE QUATRIEME : REALISATION ET MIS EN OEUVRE DE LA BASE DE DONNEES 32

IV. 1. LES TABLES ET LES RELATIONS 32

IV.2. ECRAN DE MENU 33

IV.3. LES REQUETES 33

IV. 4. LES ETATS 34

IV.6. L'AUTOMATISATION 36

IV.7. MISE EN OEUVRE 36

CONCLUSION 37

BIBLIOGTRAPHIE 38

0. INTRODUCTION

0.1. Problématique

Dans la vie quotidienne, l'homme cherche à tout prix à parvenir à la perfection et au succès. En vu de donner un sens à ses efforts, tout individu (personne morale ou physique est doté des pouvoirs, des qualités des facultés qui lui permettent d'analyser, de comprendre et d'apprécier les fruits de son travail. De ce fait, si une entreprise parvient à se connaître, à comprendre ce qu'elle est et ce qu'elle veut faire, elle parviendra à orienter ses actions pour sa réussite. C'est pourquoi la rentabilité, la bonne gestion et la maîtrise de la vie évolutive permettent à l'entreprise de recevoir en contre partie une bonne réputation. De même, la lutte pour la réussite, la confiance dans le monde des affaires ainsi que la capacité de faire face à ses engagements échus et à échoir font l'entreprise crédible.

Pour s'assurer d'un bon fonctionnement de son patrimoine c'est-à-dire vérifier si ses avoirs sont rationnellement utilisés, et voir si son entreprise est à même temps entrain de faire face à ses engagements, les gestionnaires recourent au diagnostic financier, outil de recherche des signes, des symptômes et d'identification d'infection à la rescousse de tout moyen d'investigation.

En outre, au cours de ce siècle dénommé siècle de l'information et de la communication, caractérisé par l'introduction de l'électronique dans le travail de l'homme et où la souplesse et la rapidité s'inscrivent parmi les facteurs marquant l'adéquation et l'efficacité des services, les hommes ne veulent pas atteindre seulement leurs objectifs mais aussi les atteindre le plutôt et le plus fidèlement possible sans plus des manipulations serviles grâce à l'outil informatique, l'ordinateur. Et pourtant le diagnostic financier continue à se faire encore manuellement dans nombreuses de nos entreprises avec tous les risques possibles d'erreurs suite à des conditions dans les quelles il est effectué. Eu égard à ce qui précède, et vu que les diagnostic financier d'une entreprise est trop lourd et grand, suite à la diversité des calculs des différents ratios et l'établissement du tableau de financement, le travail du diagnostic financier devient aussi source d'erreurs et d'ennuis.

C'est en prenant en considération d'une part de toute les difficultés qu'éprouvent bien des gestionnaires de finances dans l'appréciation de l'état de santé de l'entreprise et d'autre part le développement technologique que nous nous sommes posé la question suivante : comment faire bénéficier l'informatique aux gestionnaires financiers d'entreprise dans leur tâche d'apprécier la santé de l'entreprise ?

2. Hypothèse du travail

Reconnaissant avant tout que la tendance vers l'informatique affecte les postes de travailleurs intellectuels et cela leur modifie le comportement vis-à-vis de la gestion de l'entreprise ainsi que de son environnement ;

Vu l'état de l'évolution du domaine de la gestion des entreprises et partant de la problématique ci haut formulée, nous estimons que la conception d'un logiciel approprié pour le diagnostic financier constituerait un facteur essentiel dans l'analyse moderne des états financiers.

sommaire suivant