WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La Sous Evaluation des actions introduites en Bourse

( Télécharger le fichier original )
par Aymen Jegham
Institut des Hautes Etudes Commerciales Carthage - Maîtrise en Hautes Etudes Commerciales; Spécialité: Finance 2008
  

précédent sommaire suivant

SECTION 4 : LES ÉLÉMENTS SUSCEPTIBLES DE GÉNÉRER LA SOUS ÉVALUATION :

Dans cette section, on va analyser les variables du modèle de régression multiple élaboré par Dr. Faouzi Jilani *, Docteur en gestion à la FSEG de Tunis. Ce modèle estime la sous évaluation des actions lors de leur introduction sur le marché financier à travers l'addition de certains variables indépendantes.

Les variables de ce modèle susceptibles de générer la sous évaluation peuvent être classées en deux grandes catégories :

Première catégorie : Les variables relatives aux sociétés et aux titres émis.

Deuxième catégorie : Les variables associées à la bourse.

1. Les variables relatives aux sociétés et aux titres :

a) Taille de la société :

Il Peut être estimée par la proportion du capital mis en vente en bourse. BEATTY et RITTER (1986) ont observé une relation inverse entre la taille de l'entreprise et le niveau du risque. On peut affirmer que l'incertitude varie proportionnellement à la taille de la société

b) Secteur d'activité :

Le degré de la sous évaluation des titres nouvellement introduits en bourse peut différer d'un secteur à un autre. Ceci est dû en général, non à la classe de risque donnée de l'entreprise mais à son secteur d'activité. Cette sous évaluation peut être expliquée par la rentabilité d'un secteur particulier par rapport à un autre.

c) Nombre des actions émises :

Le nombre de titres émis peut jouer un rôle important dans la mesure du degré de la sous évaluation. Le nombre de titres émis et la liquidité varient dans le même sens : plus il y a de titres émis plus la liquidité est importante. Si la liquidité est assez importante plus la sous évaluation est moindre car le prix d'équilibre est atteint rapidement.

d) Cours d'offre du titre :

On assiste à une relation inverse entre la demande et le cours de l'offre : plus le prix est élevé plus la demande sera moins importante. Ce qui a pour conséquence la sous évaluation et le cours d'offre varient en sens inverse : plus le cours d'offre est faible, plus la sous évaluation est importante.

2. Les variables liées à la bourse :

a) Conjoncture boursière :

L'évolution du cours des titres nouvellement introduits dépend significativement de l'évolution du marché. En effet, le cours a généralement tendance à baisser pendant une période de récession que dans une conjoncture favorable.

b) Lieu de cotation :

L'ajustement du prix de l'introduction pour l'atteinte du prix d'équilibre varie d'un marché financier à un autre : il est ne prend que quelques heures dans les marchés financiers efficients, tandis qu'il faut attendre quelques jours pour qu'il atteigne le niveau d'équilibre dans les marchés inefficients.

c) Procédure d'introduction

a. Procédure d'introduction ordinaire : Cette procédure consiste à mettre en vente un nombre défini à l'avance de titres en vente sur une ou plusieurs étapes. Cette mise en vente dépend de la confrontation entre l'offre et la demande, raison pour laquelle le titre est mis pour la vente en plusieurs étapes : si la demande des titres dépasse l'offre, un nouveau prix minimum est défini et les offreurs sont priés de soumettre encore une fois leurs ordre d'achat jusqu'à atteindre le prix d'équilibre. En conclusion, cette procédure a tendance à réduire la sous évaluation de ces titres.

b. L'offre publique de vente : Cette procédure est connue sous l'abréviation "OPV". Le recours à cette méthode est fortement recommandé lorsque la demande prévue est forte. Cette méthode se caractérise par la fixation d'un prix ferme, ce dernier est défini par les actionnaires de l'entreprise avec la collaboration de l'intermédiaire en bourse chargé d'organiser la procédure d'introduction.

c. La mise en vente : Le recours à cette méthode est fortement recommandé lorsque la demande est modérée. Il s'agit de céder les nouvelles actions aux plus offrants. Le prix d'offre est déterminé par la société émettrice. Ce prix doit être minimal el connu par le publique avant l'introduction.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.