WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sida et Comportements Sexuels des femmes célibataires au Congo

( Télécharger le fichier original )
par Stève Bertrand MBOKO IBARA
Université de Yaoundé II / Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) - DESS en Démographie 2008
  

précédent sommaire suivant

b/- Les caractéristiques économiques

Seule l'activité économique présente un effet significatif sur le multipartenariat sexuel. La variable des conditions de vie des célibataires (conditions de vie des ménages) ne semble pas être associée à ce comportement sexuel.

v L'activité économique

Le multipartenariat sexuel est associé au seuil de 1% à l'activité économique exercée par les célibataires. Cette association serait même négative puisque les proportions des célibataires impliquées dans ce comportement sexuel à risque augmentent à chaque fois que l'activité économique s'améliore. De 56,5% des célibataires au chômage, les proportions des célibataires ayant plus d'un partenaire sexuel passent à 67,7% pour celles exerçant tout de même une activité économique quoique précaire et atteignent le maximum (70,3%) dans la catégorie des mieux classées dans l'emploi formel, c'est-à-dire les cadres.

c/- L'exposition aux médias.

Deux variables ont été retenues dans le cadre de l'exposition des célibataires aux informations sur les IST/VIH/SIDA. Il s'agissait de la fréquence d'exposition à la radio et à la télévision. Après croisement du multipartenariat sexuel avec ces variables, seule la fréquence d'exposition à la radio présente une association significative au seuil de 5%.

v La fréquence d'exposition à la radio

Trois modalités permettent d'appréhender l'exposition à la radio (Jamais, parfois et chaque jour). La modalité  "jamais" correspond aux célibataires qui n'écoutent jamais la radio ; la modalité "parfois", à celles qui écoutent la radio moins d'une fois par semaine ou au moins une fois par semaine ; et la modalité "chaque jour", à celles qui sont toujours à l'écoute de la radio. Le multipartenariat semble être négativement influencé par la fréquence d'exposition à la radio. En effet, les proportions des célibataires engagées dans le multipartenariat augmentent avec l'exposition à la radio. C'est un revers de l'effet attendu de l'exposition aux médias.

d/-La connaissance des modes de prévention du Sida

La relation entre la connaissance des modes de prévention du VIH/SIDA et le multipartenariat sexuel est significative au seuil de 1% (tableau VI.1). Les célibataires ayant une mauvaise connaissance du VIH/SIDA sont proportionnellement les moins nombreuses à s'engager dans les relations sexuelles à risque (37,4%). En revanche, celles ayant des connaissances partielles et de connaissances bonnes sont les plus nombreuses à avoir plusieurs partenaires sexuels. En d'autre terme, plus les connaissances augmentent, plus les célibataires les intègrent dans leurs relations sexuels et plus grand est le risque qu'elles encourent de contracter le VIH/SIDA.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.