WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sida et Comportements Sexuels des femmes célibataires au Congo

( Télécharger le fichier original )
par Stève Bertrand MBOKO IBARA
Université de Yaoundé II / Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) - DESS en Démographie 2008
  

précédent sommaire suivant

B/- DIFFERENTIELS DE LA NON UTILISATION DU CONDOM AU DERNIER RAPPORT SEXUEL

Nous avons vu dans le chapitre précédent que seulement 21,8% des célibataires enquêtées avaient utilisé le condom au dernier rapport sexuel. Ceci confirme le fait selon lequel, l'utilisation du préservatif soit très peu systématique chez les femmes dans beaucoup de pays d'Afrique subsaharienne en général et au Congo en particulier. Or on se serait attendu de voir ces statistiques augmenter en raison de l'engagement de l'Etat congolais ces dernières années dans la bataille contre le Sida et en raison de la particularité de notre population d'étude.

a/- Les caractéristiques socioculturelles

La religion est l'unique variable des caractéristiques socioculturelles à ne pas être associée à l'utilisation du condom au dernier rapport sexuel. Les autres variables y sont significativement associées au seuil de 1%.

v L'ethnie

L'ethnie est un facteur important de différenciation de l'utilisation des condoms chez les célibataires. Dans l'ensemble, la non-utilisation des condoms est très marquée au sein de cette population. Toutefois, ces proportions sont plus faibles chez les Kongo et s'établissent à 74% par rapport à la non-utilisation du condom chez les célibataires Sangha et étrangère (94,6%). Il faut noter que le record de la non-utilisation des condoms est tenu par ces deux dernières catégories. Si l'on se réfère à la pensée de Rwengé M (2000) sur les migrations des femmes en Afrique subsaharienne, on trouverait probablement une explication aux proportions élevées des célibataires étrangères n'ayant pas utilisé le préservatif au dernier rapport sexuel.

v La région de résidence et le milieu de socialisation.

Tout comme l'ethnie, la région de résidence et le milieu de socialisation sont des facteurs importants de différentiation de la non-utilisation des condoms chez les célibataires résidant au Congo. En effet, les proportions des célibataires n'ayant pas recouru au condom lors du dernier rapport sexuel sont plus faibles chez celles résidant à Pointe-Noire (71,72%) et à Brazzaville (74,8%) par rapport aux célibataires du Sud (84,4%) et du Nord (90,5%). Les mêmes tendances sont observées dans le cas du milieu de socialisation. La non-utilisation du condom étant plus marquée chez celles socialisées en milieu rural

v Le niveau d'instruction

La relation entre le niveau d'instruction et le fait de n'avoir pas utilisé le condom lors du dernier rapport sexuel est significative au seuil de 1% ; elle est de toute occurrence positive. En effet, la proportion des femmes célibataires n'ayant pas utilisé le condom lors du dernier rapport sexuel est plus élevée chez les célibataires sans niveau (88,8%) que chez celles du niveau supérieur ou plus (73,7%) ; les célibataires de niveau primaire occupent la première place (89%) et celles de niveau secondaire se positionnent à la troisième place (74,7%).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.