WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sida et Comportements Sexuels des femmes célibataires au Congo

( Télécharger le fichier original )
par Stève Bertrand MBOKO IBARA
Université de Yaoundé II / Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) - DESS en Démographie 2008
  

précédent sommaire suivant

B/- CONTRIBUTION DES VARIABLES A L'EXPLICATION DE LA VARIATION DES COMPORTEMENTS SEXUELS

Une fois identifiés les déterminants des comportements sexuels et mis en évidence les mécanismes par lesquelles ces déterminants agissent, nous allons dans cette section procéder à une hiérarchisation des facteurs à partir de leur contribution. Il s'agit en fait du pouvoir explicatif de chacun des déterminants qui permet de les classer par ordre de grandeur dans l'explication du comportement sexuel considéré. Comme nous l'avons signifié précédemment, les déterminants ont été retenus au seuil de signification de 5%.

a/- Aspects méthodologiques

Cx: Contribution de la variable

: Khi-2 finale

: Khi-2 sans la variable

La contribution des différentes variables a été calculée à l'aide de la méthode suivante :

Pour obtenir s, on retire la variable du modèle final et l'on applique la régression logistique pour ce nouveau modèle ou modèle sans la variable et en ne prenant que son Khi deux. On répète la même méthode pour chacune des déterminants.

b/- Hiérarchisation des facteurs

Les tableaux V.3 et V.4 présentent la hiérarchisation des déterminants selon leur contribution à l'explication de la variation des comportements sexuels.

Dans l'explication du multipartenariat sexuel, la connaissance des modes de prévention du Sida a été identifiée comme facteur n°1. Ce facteur est suivi par le niveau d'instruction. Par contre dans le cas de la non-utilisation du condom, les conditions de vie des ménages prennent la première place des déterminants, ensuite l'ethnie et enfin le niveau d'instruction.

Tableau V.3: Hiérarchisation des déterminants du multipartenariat sexuel des 12 derniers mois

Variables

 
 

Cx (%)

Rang

Niveau d'instruction

667,12

661,23

0 ,88

2

Connaissance de la prévention

667,12

654,72

1,85

1

= Khi-deux du modèle saturé (final)

= Khi-deux du modèle sans la variable explicative considérée (celle en ligne)

Cx(%) =(- )/ exprimé en pourcent

Tableau V.4 : Hiérarchisation des déterminants de la non- utilisation du condom au dernier rapport sexuel

Variables

 
 

Cx (%)

Rang

Ethnie

103,2

88,34

14,40

2

Niveau d'instruction

103,2

90,55

12,30

3

Conditions de vie des ménages

103,2

87,26

15,44

1

= Khi-deux du modèle saturé (final)

= Khi-deux du modèle sans la variable explicative considérée (celle en ligne)

Cx(%) =(- )/ exprimé en pourcent

Le Cx mesure la variation relative du khi deux dans le modèle lorsque la variable explicative j est retirée. Il mesure donc l'importance de cette variable.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.