WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sida et Comportements Sexuels des femmes célibataires au Congo

( Télécharger le fichier original )
par Stève Bertrand MBOKO IBARA
Université de Yaoundé II / Institut de Formation et de Recherche Démographique (IFORD) - DESS en Démographie 2008
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE II

THEORIES EXPLICATIVES DES COMPORTEMENTS SEXUELS ET CADRES CONCEPTUEL ET ANALYTIQUE.

Il sera présenté dans ce chapitre, les résultats d'une brève revue de la littérature d'ordre un peu plus général des différentes théories existantes sur les comportements sexuels. L'on trouvera également dans ce chapitre, le cadre d'analyse, les concepts et leurs définitions ainsi que les variables opérationnelles.

I-/ LES THEORIES EXPLICATIVES

Plusieurs théories expliquent les comportements sexuels des femmes célibataires. Elles vont des théories biologiques, psychosociales et comportementales aux théories socioculturelles, économiques et institutionnelles avec un petit détour sur l'approche genre.

A-/. APPROCHE BIOLOGIQUE

L'approche biologique essaie d'expliquer les comportements sexuels par les changements s'opérant dans le corps de l'individu pendant la puberté. Bancroft et Skakkebaek (1978), Udry et al. (1986), affirment que l'activité sexuelle est déterminée par un mécanisme hormonal naturel, donc biologique. La puberté est une période de la vie d'un individu pendant laquelle se développent les organes sexuels et l'individu devient alors capable de procréer (Oxford dictionary, 6th edition).

Les études ont montré le rôle de l'âge et de la précocité de la puberté dans l'explication des comportements sexuels des adolescentes.

a-/ L'âge au premier rapport sexuel.

Pour le commun des mortels, les adolescentes les plus âgées sont plus encrées dans l'activité sexuelle et ont plus de partenaires que les plus jeunes (Miller, Forehand & Kotchick, 2000) ; c'est pourquoi, être une adolescente âgée est un facteur de risque pour la pratique des rapports sexuel (Broocks, 2007). Aussi, les jeunes femmes célibataires qui ont eu leurs premiers rapports sexuels aux âges avancés étaient plus motivées à utiliser le condom et les autres formes de contraception (Blum & Mmari, 2005). C'est pourquoi, le retard de l'âge au premier rapport sexuel apparaît être un facteur de l'utilisation du condom ; de plus, plusieurs autres facteurs influençant les comportements sexuels tels que l'impulsivité et la puberté sont commandées par l'âge (Broocks, 2007).

b-/ La puberté précoce.

Multiples études ont démontré l'existence d'une significative association entre une puberté précoce et la précocité du premier rapport sexuel chez une jeune femme comparativement à d'autres (Blum & Mmari, 2005 ; Flannerry, Rowe, & Gulley, 1993 ; Magnusson, 2001 ; Udry, 1979 ; Udry & Billy, 1987 cités par Broocks, 2007). Aux Etats Unies (Miller, Norton, Fan, & Christoferson, 1998) un lien avait été identifié entre la puberté précoce et la précocité de l'activité sexuelle pour les deux sexes dans les races minoritaires et non minoritaires. Au Kenya, Karigu & Bazin (1993), ont trouvé que vivre sa puberté triplait la probabilité pour une femme d'entrée en activité sexuelle.

Examinant l'effet d'une puberté précoce sur le comportement sexuel à risque chez l'adolescente, Mezzich et al. (1997) cité par M. Brooks (2007), arrivèrent à la conclusion selon laquelle, l'âge à la puberté était fortement corrélé à l'affiliation à un adolescent plus âgé (plus de 18 ans). Ceci semble d'autant plus vrai en particulier pour le contexte traditionnel africain où les femmes célibataires qui connaissent tôt les manifestations pubertaires avec une apparence physique mature, sont persuadées par les autres, et se voient elle même comme attractive et approprier aux partenaires sexuels.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.