WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des paramètres morphométriques, climatologiques et hydrométriques du bassin du Kasaà dans sa partie congolaise


par Modeste KISANGALA MUKE
Université de Kinshasa - Troisième Cycle (MSc) 2009
  

précédent sommaire suivant

III. 1. 1. 2. LE PERIMETRE DU BASSIN (p)

Le périmètre stylisé est la longueur du contour du bassin versant en épousant aussi bien que possible la sinuosité des crêtes. Il se calcule en assimilant le bassin à une forme géométrique régulière. Le périmètre de l'aire sous étude est de 3642km.

III. 1. 1. 3. L'INDICE DE COMPACITE (KG)

Il existe différents indices morphologiques permettant de caractériser le milieu, et de comparer les bassins versants entre eux. L'indice de compacité de Gravelius (KG), est en fait le rapport du périmètre du bassin à la circonférence du cercle ayant la même surface :

 

Avec :

KG est l'indice de compacité de Gravélius,

A : surface du bassin versant [km2],

P : périmètre du bassin [km].

Cet indice est déterminé à partir d'une carte topographique en mesurant le périmètre du bassin versant et sa surface. Il est proche de 1 pour un bassin versant de forme quasiment circulaire et donc compact ; mais supérieur à 1 lorsque le bassin est de forme allongée.

= 1,29

Ce bassin est donc de forme relativement allongée. Comme nous l'avons dit plus haut, une forme allongée d'un bassin versant favorise des faibles débits de pointes en raison du temps de concentration élevé. Ce cas est le plus courant sur la rivière Kasaï qui connaît très peu de cas d'inondation des localités riveraines au cours de ces dernières décennies même pendant les hautes eaux.

III. 1. 1. 4. LE RECTANGLE EQUIVALENT

Pour pouvoir comparer des bassins versants entre eux du point de vue de l'influence de leurs caractéristiques sur l'écoulement, on introduit la notion du rectangle équivalent. On suppose que, sur un bassin donné, l'écoulement est approximativement le même que sur un rectangle de même superficie, ayant un même coefficient de Gravelius, une même répartition hypsométrique à conditions climatiques similaires, une même distribution des sols, de la végétation et même densité de drainage. C'est une transformation purement géométrique dans la quelle les droites parallèles aux largeurs du rectangle et l'exutoire sont le petit coté ou largeur du rectangle (ESKENAZI, 1991).

En considérant la longueur L et la largeur l du rectangle, connaissant le périmètre P, l'indice de compacité de Gravelius KG et la superficie A du bassin versant, on peut déduire l et L :

L =

L = = 1363,1127km

l =A/L = 625443,3 km2 / 1363,1127 km = 458,83462km

précédent sommaire suivant