WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L?industrie musicale : crise ou révolution ? impact des nouveaux modes de consommation de la musique


par Maxime Varloteaux
Université de Reims Champagne-Ardenne - Master 1 Management parcours Marketing 2010
  

précédent sommaire suivant

III - Le don et la gratuité

Le don et la diffusion gratuite de musique sont des pratiques de plus en plus courantes sur internet, nous allons voir cependant qu'elles peuvent être créatrices de valeur.

· Le don dans l'ère du temps

Un concept qui cornait lui aussi un fort développement en conséquence directe avec les activités liées à internet, il vise à responsabiliser les internautes en leur laissant une totale liberté quant à la rémunération de l'oeuvre d'un artiste. Un modèle qui trouve ses adeptes et semble s'installer durablement car il attache une forte importance dans le respect du choix des consonautes. Les sites appliquant ce concept sont en général les sites officiels des artistes qui souhaitent ne rien imposer au public, pas même le prix. Dès lors, chaque individu détermine donc lui même la valeur qu'il attribue au travail d'un artiste.

Le consommateur n'étant pas dupe sait rémunérer un travail à sa juste valeur si celui-ci se montre de qualité. Radiohead a été le premier groupe à proposer un album en téléchargement sur son site internet. Le groupe, alors dépourvu de maison de disque avait la possibilité de sortir son album « In Rainbows » librement et comme il le souhaitait. Le groupe a alors proposé à l'internaute de pouvoir télécharger gratuitement et légalement cet album s'il le souhaitait ou alors de fixer lui même le prix qu'il souhaitait payer pour le télécharger.

Les internautes respectueux du travail du groupe ont été nombreux à choisir le téléchargement payant, le bouche à oreille ayant fait son effet, l'album est même devenu un des plus vendus de l'année 2007 une fois sorti en disque.

Dès lors que les consommateurs défendent un modèle juste, les oeuvres sont rémunérées à la hauteur de leur qualité. Cette pratique est petit à petit adoptée par de nombreux groupes et arrive même chez nos artistes français : le groupe de metal « The Arrs » vient de sortir en avril 2010 son live en suivant ce même système.

Master 1 Management - Parcours Marketing

· Le gratuit créateur de valeur

Le peer-to-peer est un moyen d'accéder gratuitement à la musique, cela veut-il dire pour autant que les internautes n'achèterons plus de musique ? Et si au contraire cet accès gratuit stimulait de futurs actes d'achats ?

Car l'un des mérites de ces réseaux est de créer de l'appétence pour la musique, depuis leurs créations, des millions d'internautes les ont fréquenté. La musique attire donc bien les foules et est créatrice de valeur, internet a simplement contribué à modifier les modes de consommation de la musique. La gratuité a engendré une mutation de l'industrie qui se traduit par une baisse d'intérêt pour le Cd au profit de diverses possibilités de modèles économiquement viables.

Le gratuit peut donc se révéler rentable ou tout au moins être utilisé à des fms créatrices de valeur. « Les utilisateurs du peer-to-peer sont des précurseurs car ils disposent du savoir technologique, ils créent les tendances et matière de mode de consommation de la musique. Les labels se doivent de les écouter et de les faire participer aux nouveaux projets numériques. Le peer-to-peer a une véritable utilité et si, il n'avait pas existé, qui sait si les maisons de disque auraient proposé le téléchargement léga138 ».

Prenons l'exemple du groupe Arctic Monkeys qui a lancé son disque via internet et cela en téléchargement gratuit depuis son site, le bouche à oreille généré par cette opération a crée un véritable buzz autour du groupe. Ce buzz a permis au groupe de signer chez un label et de sortir son album en magasin, album qui s'est écoulé à 120 000 exemplaires dès le premier jour !

38 « Les majors devraient reconnaitre la valeur du peer-to-peer N, Interview de Alban Martin, Le journal du Net, 10/02/2005

Maxime Varloteaux - Mémoire de recherche - 67

Maxime Varloteaux - Mémoire de recherche - 68

Master 1 Management - Parcours Marketing

Des sites comme Jamendo laissent la possibilité aux jeunes musiciens de diffuser gratuitement leurs oeuvres et aussi celle de les proposer ainsi en téléchargement gratuit aux internautes (ces derniers peuvent faire un don aux artistes s'ils le souhaitent). L'objectif principal du site (qui vit grâce aux publicités) est de promouvoir les artistes afm de leur permettre de trouver un label qui acceptera de les signer.

Le gratuit peut ainsi être créateur de valeur et favorise la création et la diversité musicale en donnant le temps au talent de s'exprimer. Le temps reste tout de même un critère essentiel pour laisser la créativité s'exprimer, le gratuit, lui permet d'ouvrir de nouveaux horizons artistiques. Les maisons de disque doivent donc laisser du temps au talent même si souvent les résultats financiers passent malheureusement avant.

Master 1 Management - Parcours Marketing

précédent sommaire suivant