WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Cephalées en ORL causes et évaluation de la prise en charge aux cliniques universitaires de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Lysette MASENDU MUTATA
Université de Kinshasa - Docteur en médecine générale 2013
  

précédent sommaire suivant

I.3. Mécanisme des céphalées

L'atteinte des nombreuses structures cranio faciales peut être source des céphalées.

L'extrémité céphalique est richement innervée principalement par le nerf trigumeau et les nerfs issues des premières racines cervicales. Les vaisseaux intracrâniens sont innervés par les fibres, la douleur est véhiculé par le nerf sensitifs issus du système trigemino- vasculaire et par des fibres efférentes sympathique et parasympathique17

Les nerfs V1, 2 et 3 innervent :

- Les téguments de la face

- Une partie de la cavité buccale

- Les sinus frontaux

- Les cavités orbitaires

- Les articulations temporo mandibulaire

- Les artères temporales superficielles

- La portion extra crânienne de l'artère carotide

- Les structures endocrâniennes situées au dessus de la tente de cervelet

Toutes ces structures peuvent donc être douloureuses. Les muscles, les vaisseaux sanguins adjacents au cerveau sont aussi souvent douloureux car ils contiennent des fibres nerveuses. Par contre le parenchyme cérébral, les méninges et le plexus choroïdes ne sont pas douloureux car ne contiennent pas les fibres sensibles à la douleur.

- Les maux de tête sont considérés comme un trouble neuro-vasculaire parce que le problème réside dans l'innervation neurale et la circulation crânienne. Cette explication qui implique la vascularisation du cerveau est appelée théorie vasculaire.18

Dans cette théorie, la constriction des artères périphériques et la dilatation des vaisseaux sanguins cérébraux conduisent à des douleurs. La vasoconstriction conduit à une perte d'oxygène cérébrale dans le sang par conséquent, le mécanisme de compensation est la vasodilatation.

- La sérotonine (5-hydroxytryptamine, 5-HT) est un neuro transmetteur impliqué dans de nombreux troubles du système nerveux central. Il jouerait un rôle dans les maux de tête. Il resserre les vaisseaux sanguins conduisant à une stimulation des récepteurs de la douleur.

De nombreux récepteurs serotoninergiques ont été localisés dans les vaisseaux sanguins crâniens. Un excès de sérotonine a été démontré susceptibles de conduire à des maux de tête. Par conséquent, les médicaments serotoninergiques sont soigneusement examinés et étudiés pour les personnes souffrant des maux de tête.

- L'autre théorie est la propagation de l'activité électronique cervicale ; c'est la théorie qui s'appuie sur la réduction du flux sanguin auquel correspond une réponse électrique cervicale aux stimuli nociceptifs.

La stimulation nociceptive par les terminaisons sensitives entraine la libération locale de substance allogène et l'activation du récepteur de la douleur.

Le récepteur activé conduit le signal le long des fibres sensitives des nerfs périphériques qui pénètrent dans le tronc cérébral où Convergent plusieurs neurones et se projettent dans le mésencéphale et le thalamus via le faisceau spino thalamique.

La douleur liée à une stimulation nociceptive est représentée par:

L'inflammation des méninges, HTIC, névralgie du trijumeau, sinusite aigue

Les douleurs liées à un dysfonctionnement d'un élément du système nociceptif : la migraine, les algies vasculaires de la face

Les douleurs projetées dans le territoire d'innervation d'un nerf se sensitif sont : les douleurs orbitaires en cas de dissection de la carotide interne18.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)