WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Définition d'un outil cartographique d'aide à  la décision dans le domaine de la méthanisation


par Johan Poquet
Université Rennes 2 Haute Bretagne - Master 2 Aménagement du Territoire - Gestion de l'Environnement 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.4.3 Transport et injection du biométhane sur le réseau GrT

Depuis le 23 novembre 2011, date de publication des décrets, l'injection de biométhane par les différents producteurs du territoire dans le réseau GrT, est rendue possible en France. Cette autorisation est uniquement valable pour les nouvelles unités mises en fonctionnement, les unités déjà existantes ne peuvent pour le moment pas bénéficier d'un raccordement au réseau GrT (LegiFrance 2013 [82]). Le décret du 27 février 2013 (modifiant le précédent) permet aux unités de méthanisation d'injecter du biométhane sur le réseau tout en pratiquant un autre type de valorisation (chaleur, électricité, carburant...).

À titre d'illustration, le projet Methavalor, porté par le Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est et situé sur la commune de Morsbach, est le premier centre de valorisation de biodéchets par méthanisation à avoir bénéficié des avantages de ce nouveau dispositif de soutien à la méthanisation. Ce site pourra désormais valoriser simultanément sa production de biogaz sous forme d'électricité et de chaleur (par cogénération), sous forme de biométhane injecté dans les réseaux et sous forme de biométhane carburant (MEDDE, 2013 [49]).

Le biogaz doit, pour devenir du biométhane, être épuré grâce à différents traitements (décarbonatation, désulfuration, déshydratation) afin d'éliminer le dioxyde de carbone (CO2), le sulfure d'hydrogène (H2S), l'eau (H2O), ou encore les traces de siloxanes, de diazote, de dioxygène et d'ammoniac pour finalement arriver à une composition dépassant les 95% de méthane (CH4) (ATEE, 2013 [23]). Ce gaz est semblable au gaz naturel, et peut alors être injecté avec un tarif de rachat sur le réseau de gaz GrT sous certaines conditions (Condition Générales d'achat IB12-V01).

La collecte, la méthanisation, la compression, l'épuration sont de la responsabilité du producteur. L'odorisation, la régulation du débit injecté, le comptage et le contrôle de la qualité du gaz sont de la responsabilité du gestionnaire de réseau (GrDF, 2011 [41]).

Un des éléments déterminants à prendre en compte lors d'une démarche de raccordement au réseau GrT pour une unité de méthanisation est la proximité du réseau et donc le coût de raccordement. Un outil cartographique (Réso'Vert) est disponible sur le site de GrDF pour visualiser le potentiel d'injection de biogaz sur le réseau de GrTgaz. Aujourd'hui, le raccordement d'une installation productrice de biométhane semble envisageable économiquement au-dessus d'un débit de 100 Nm3 CH4/H (équivalent à une puissance électrique de 300 KWe) (ADEME, 2011 [5]).

Le biométhane peut également être utilisé en tant que carburant véhicule, à l'instar du gaz naturel. En France, Lille, ville pionnière dans ce domaine, possède aujourd'hui 3 dépôts de bus roulant en grande partie avec du biométhane, notamment grâce à un centre de valorisation de déchets organique à proximité.

17 | P age

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

Figure 6 - Injection du biométhane sur le réseau GrDF, responsabilité des parties prenantes (ENEA
Consulting, 2012, adapté de GrDF [37])

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy