WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse criminologique de la présnce d'enfants dans les sites miniers artisanaux à Kolwezi

( Télécharger le fichier original )
par Musevu Vould Kawele
Université de Lubumbashi/ RD Congo - Diplôme dà€™études approfondies en criminologie 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

A. Entretiens recueillis

Durant toutes les deux périodes de terrain, nous avons recueilli 10 entretiens formels avec différents acteurs. Ces entretiens sont répartis de la manière suivante : 5 entretiens avec les enfants, 2 entretiens avec les parents des enfants, 1 entretien avec le chargé des techniques et opérations au bureau SAESSACAM/Kolwezi, 1 entretien avec le Professeur Ndjibu entant qu'expert pour les questions concernant l'environnement minier et enfin 1 entretien avec une dame responsable d'une ONG dénommée « Tukinge wa toto », qui se charge de la protection des enfants contre l'exploitation minière artisanale à Kolwezi.

39

Lors de la récolte des données, nous nous sommes servi de quelques instruments. Le premier, c'est le carnet de bord. Toutes les données de l'observation ont été transcrites dans ce carnet de bord, afin de ne pas oublier certains aspects observés. Aussi, quelques grandes lignes des entretiens, ont été transcrites dans le même carnet de bord. Le deuxième instrument utilisé, c'est enregistreur de marque « OLYMPUS VN-3100PC ». Nous nous sommes servi de cet appareil pour enregistrer tous les entretiens effectués sur terrain. Le troisième instrument utilisé, c'est l'appareil photo de marque « Sony ». Ce dernier nous a servi à prendre les photos des sites miniers et les photos des enfants avec leur accord. Enfin, le quatrième instrument utilisé, c'est le GPS de marque « Garmin GPS 60 » (Global Positioning System »), traduit en français par « système de géolocalisation par satellite ». Cet appareil nous a servi à prélever les coordonnées géographiques des sites investigués.

1.2.5. Dispositif d'analyse des données

Duchesne et Haegel (2009, 5) expliquent que la notion d'entretien implique au moins l'idée de production des discours à des fins d'analyse. Ainsi, pour traiter les données du terrain recueillies par les entretiens et l'observation, nous optons pour l'analyse thématique. Paille et Mucchielli (2003, 123-124) renchérissent qu'avec l'analyse thématique, la thématisation constitue l'opération centrale de la méthode, à savoir la transposition d'un corpus donné en un certain nombre de thèmes représentatifs du contenu analysé et ce, en rapport avec l'orientation de recherche. L'analyse thématique consiste, dans ce sens, à l'examen discursif des thèmes abordés dans un corpus (...). Blanchet et Gotman (2013, 96) expliquent que l'analyse thématique défait en quelque sorte la singularité du discours et découpe transversalement ce qui, d'un entretien à l'autre, se réfère au même thème. Elle ignore ainsi la cohérence singulière de l'entretien et recherche une cohérence thématique inter entretiens.

Paille et Mucchielli (2003, 124) poursuivent que l'analyse thématique a deux fonctions : une fonction de repérage et une fonction de documentation. La première concerne le travail de saisie de l'ensemble des thèmes d'un corpus. La tâche est de relever tous les thèmes pertinents, en lien avec les objectifs de la recherche. La deuxième fonction va plus loin et concerne la capacité de documenter l'importance de certains thèmes au sein de l'ensemble thématique, donc de relever des récurrences, des regroupements, etc.

40

Miles et Huberman (1992, 133-135) notent que les codes thématiques sont des codes explicatifs ou inférentiels, qui identifient un thème, un pattern ou une explication émergente suggérée à l'analyste (...). Leur fonction est de rassembler une grande quantité de matériels dans des unités d'analyse plus significatives et économiques. Le codage thématique est une façon de regrouper ces résumés en un nombre plus réduit de thèmes ou d'éléments conceptuels plus synthétiques. Le codage thématique remplit quatre fonctions importantes:

· Il réduit ces grandes quantités de données en un petit nombre d'unité analytiques.

· Il amène le chercheur à l'analyse pendant le recueil de donnée, de sorte que les recueils ultérieurs peuvent être plus centrés.

· Il aide le chercheur à construire une carte cognitive, un schéma évolutif lui permettant de comprendre ce qui se passe sur le site.

· Lorsque plusieurs chercheurs sont engagés dans une seule étude de cas, il établit les bases d'une analyse inter-sites en révélant des thèmes communs et des processus de causalité.

Procéder à une analyse thématique, c'est donc attribuer des thèmes en lien avec un matériau soumis à une analyse. Il s'agit de cerner par une série de courtes expressions (les thèmes) l'essentiel d'un propos ou d'un document. Deux types de démarches de thématisation sont possibles ; la thématisation en continue et la thématisation séquenciée. La première consiste en une démarche ininterrompue d'attribution de thèmes et, simultanément, de construction de l'arbre thématique. La thématisation séquenciée procède d'une logique différente, plus hypothético-déductive. L'analyse est menée en deux temps. Dans un premier temps, un échantillon du corpus est tiré au hasard et analysé dans le but de constituer une fiche thématique. Celle-ci va prendre la forme d'une liste de thèmes (hiérarchisés ou non) auxquels correspondent les définitions permettant de les identifier à la lecture du texte. Lorsqu'elle a été constituée à la satisfaction du chercheur, cette fiche est ensuite appliquée dans un deuxième temps à l'ensemble du corpus, soit de manière stricte soit en prévoyant la possibilité que des thèmes soient ajoutés en cours d'analyse. Cet ajout devra cependant être normalement assez limité, sans quoi on revient à la logique de la thématique en continue (Paille et Mucchielli : 2003, 126-127).

41

Bien entendu, des choix analytiques sont continuellement opérés, lorsque l'on choisit ce qu'il faut retenir, mettre en lumière, rapporter en premier et en dernier lieu, ce qu'il faut inter-relier, les idées principales à conserver. Par rapport à ces deux formes de thématisation, nous avons opté pour la thématisation en continue. Cela se passait au moment même où nous étions sur terrain en pleine récolte des données. A l`aide d'un stylo et du papier, le soir à la maison, après lecture et relecture des entretiens transcrits, nous attribuions des thèmes aux matériaux récoltés et petit à petit, nous faisions l'effort de construire l'arbre thématique. Cette opération a duré toute la période de la récolte des données. En nous référant à la question de recherche, nous avons dégagé quatre thèmes qui sont :

- Les catégories des enfants se trouvant dans les sites miniers ;

- Les jeux et les enjeux de la présence des enfants dans les sites miniers ; - L'impact négatif de la présence des enfants dans les sites miniers ; - Les logiques explicatives.

1.3. Difficultés rencontrées et stratégies de contournement

L'engagement sur terrain n'est pas toujours sans désagrément ou sans surprise pour le sociologue qui se voit parfois bousculé ou transformé par lui (Le Breton : 2004, 174). Durant toute la période de récolte des données, nous étions confronté à plusieurs difficultés. La première est la méfiance observée par les acteurs envers nous. Sur le terrain, certaines personnes (adultes) nous qualifiaient de journaliste qui fait un reportage sur les enfants dans les mines, et les autres nous considéraient comme étant un agent de renseignement qui voulait s'informer davantage sur les enfants pour les arrêter par après. De ce fait, nous étions obligé de leur expliquer ce que nous étions en réalité, en leur présentant la recommandation de stage de recherche. La deuxième difficulté est la gestion du temps par les acteurs. La majorité d'acteurs vaque à leurs occupations. Il leur est difficile d'accorder un long temps à l'entretien. Il considère cela comme du temps à perdre. Donc, nous nous sommes entretenu uniquement avec ceux qui ont accepté de nous accorder un peu de leur temps. Par rapport à cette situation, certains enfants nous demandaient de l'argent après l'entretien. Ils disaient facilement « grand frère tu veux nous laisser sans quelque chose ? ». Dans pareil cas, nous étions obligé de leur remettre un peu d'argent pour acheter quelque chose à grignoter.

42

La troisième difficulté est la mauvaise interprétation qu'ont certaines personnes du chercheur. Ils disaient « vous chercheur, vous gagnez beaucoup d'argent avec ce que nous vous disons. Mais qu'est-ce que nous, nous gagnerons ? ». Par rapport à cette préoccupation, nous leur répondions que nous étions un simple étudiant et la recherche que nous menions, c'est pour la réalisation de notre mémoire dans le cadre de nos études.

Nous avons connu également certaines facilités sur terrain dues à notre statut de chercheur au Centre d'Excellence pour l'Etude de la Démocratie locale (CEDEMOL), un Centre de recherche de l'Université de Lubumbashi. Dans ce cadre, nous avons effectué plusieurs recherches de terrain dans le domaine minier, les unes en partenariat avec le Service SAESSCAM. C'est les cas en 2007, nous avons fait la cartographie de sites miniers au sud Katanga. En 2010, nous avons fait la mise à jour de la cartographie de 2007. Ces deux activités, nous ont mis en contact avec les agents de SAESSCAM. Ce qui a fait que nous soyons bien accueilli au bureau SAESSCAM/Kolwezi, et bénéficier d'une facilité pour la descente sur terrain, sans avoir au préalable les autorisations pour la récolte des données dans les sites miniers.

Après ce premier chapitre, vient le deuxième qui est consacré aux enfants dans les sites miniers artisanaux à Kolwezi. Celui-ci fait une brève présentation de la situation minière à Kolwezi ; passe en revue tous les mécanismes juridiques de protection de l'enfant tant internationaux que nationaux et enfin élabore une typologie des enfants qui se trouvent dans les sites miniers artisanaux investigués.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Un démenti, si pauvre qu'il soit, rassure les sots et déroute les incrédules"   Talleyrand