WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Audit interne du processus de traitement de l'information comptable relative aux opérations d'achats: Cas de World Wide Fund For Nature - Cameroon Country Program Office.

( Télécharger le fichier original )
par Pierre Valentin TCHOL KALDJOB
Université Catholique d'afrique Centrale - Institut Catholique de Yaoundé - Licence en Comptabilité Finance 2008
  

précédent sommaire suivant

3. Phase de finalisation de la mission.

A la suite de la mise en oeuvre de toutes les diligences par l'auditeur pour remplir son cahier de charges, il sera établi un rapport de mission. Ce dernier est établi à partir des différentes FRAP. Ledit rapport contiendra les problèmes rencontrés, leurs causes et les recommandations faites par les auditeurs. Il devra respecter un certain nombre de principes :

- Il doit avant sa phase de finalisation être présenté aux responsables audités pour amendement;

- Il doit être établi de manière claire, objective, convaincante et diffusé le plus rapidement possible ;

Audit interne du processus de traitement de l'information comptable relative aux opérations d'achats : cas de
WWF-CCPO

- Il doit être conçu pour les besoins de ses utilisateurs et doit donc être compréhensible par eux. Il sera subdivisé en deux parties dont l'une est la synthèse de l'autre : le détail.

Pour clôturer leur mission, les professionnels d'audit tiendront une réunion de clôture ù seront présentés les conclusions de la mission qui leur a été assigné. Ils présenteront lors de cette réunion les techniques et les outils dont ils ont utilisé.

4. Techniques et outils Les auditeurs mettront en oeuvre :

- Les procédures analytiques : L'utilisation des procédures analytiques dans le cadre d'un audit interne consiste : « à faire des comparaisons entre les données résultant des comptes et des données antérieures, postérieures ou prévisionnelles de l'entité ou des données d'entité similaires afin d'établir des relations entre elles ; à analyser les variations significatives et les tendances ; à étudier et à analyser les éléments ressortant de ces comparaisons. »4

- L'observation physique : L'objectif ici est de s'assurer de l'existence réelle des actifs acquis par l'organisation auditée ;

- La confirmation directe : c'est le fait de recueillir les informations concernant les opérations réalisées par l'entreprise auprès des différents partenaires avec qui l'audité les a réalisé, le but étant de détecter les différences entre les informations en provenance de l'audité et de ses partenaires ;

- Les sondages : L'étendue des opérations effectuées par l'organisation rend très fastidieuse une analyse exhaustive de toutes les informations. A cet effet, le sondage permet de déterminer les comptes, opérations ayant un caractère significatif et sur la base desquels les opérations d'audit interne seront effectuées.

Parmi les outils qu'utiliseront les auditeurs pour arriver à leurs fins, l'on peut citer l'outil informatique, les questionnaires.

4 ANTOINE MERCIER, PHILIPPE MERLE, « Mémento pratique Francis Lefebvre, audit et commissariat aux comptes », Editions Francis Lefebvre, Paris, 2002, Page 413

Page 17

Audit interne du processus de traitement de l'information comptable relative aux opérations d'achats : cas de
WWF-CCPO

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !