WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enjeux et jeux pétroliers en Afrique: étude de l'offensive pétrolière chinoise dans le Golfe de Guinée

( Télécharger le fichier original )
par Severin Tchetchoua Tchokonte
Université de Yaoundé 2 - Master 2 science politique 2008
  

précédent sommaire suivant

VII-METHODOLOGIE

Le propre de la méthode selon Robert Kaplan est d'aider à comprendre au sens le plus large, non les résultats de la recherche scientifique, mais le processus même de la recherche (Grawitz M. ; 1990 : 19). Ce travail répondra à une double exigence méthodologique et théorique suivant des approches et des grilles de lectures précises.

A- Cadre théorique

La nécessité d'intégrer cette étude dans le champ des relations internationales, mais aussi le souci de véritablement rendre compte dans son entièreté de la dynamique chinoise autour du pétrole du golfe de guinée, nous invite à faire usage des théories réaliste et transnationaliste. 

1. Le réalisme

Le réalisme tel que définit par Thucydide, Machiavel, Hobbes et par la suite Morgenthau, Kennan, Thompson, Kissinger, Raymond Aron, est une théorie qui privilégie la dimension conflictuelle des relations internationales (Braillard p. ; Reza-Djalili M ; 2002 : 10). Elle s'appuie sur le postulat selon lequel l'anarchie manifeste du système international est liée à l'absence d'une autorité capable d'imposer à ses membres un ordre contraignant. Dès lors, les Etats qui sont les principaux acteurs du système agissent avant tout pour le maintien et l'accroissement de leur puissance et ce, au détriment des autres : " la politique internationale peut être définit (...) comme un effort continu pour maintenir et accroître la puissance de sa propre nation et pour restreindre ou réduire la puissance des autres nations " (Morgenthau H. ; 1948 ; 211).

Raymond Aron pour sa part, à travers sa théorie " diplomatico-stratégique " fait du diplomate et du soldat les principaux acteurs chargés de mettre en application la politique internationale des Etats. Car, " la survie des unités politiques dépend, en dernière analyse, de l'équilibre des forces et les hommes d'Etat ont le devoir d'être soucieux d'abord de la nation dont le destin leur est confié " (Aron Raymond ; 1968 : 71).

Dès lors, pour les réalistes, c'est le rapport de force, la lutte pour la consolidation et la préservation des intérêts nationaux qui dictent la conduite des Etats sur la scène internationale. Aussi, le précepte réaliste selon lequel les Etats n'ont pas d'amis, mais seulement des intérêts, reste-t-il d'une profonde actualité.

Dans le cadre de cette étude, la théorie réaliste, à travers le paradigme de l'intérêt nous permettra de montrer qu'au-delà des " bonnes intentions " affichées par pékin, à l'analyse il ressort que seule la quête des intérêts explique l'important redéploiement de la Chine dans le golfe de guinée.

2. Le transnationalisme

Le transnationalisme rend compte de la présence d'acteurs infra étatiques sur la scène internationale et s'accompagne d'un processus de déterritorialisation des relations internationales conforté par le phénomène de la mondialisation. En effet, l'Etat a perdu son statut d'acteur principal de la vie internationale du fait de l'intensification des échanges économiques et culturels et de l'émancipation des acteurs non étatiques. Dès lors, " ce n'est pas aux seules nations que les relations internationales se rapportent. C'est à des types de groupes très divers-nations, Etats, gouvernements, peuples, organisations internationales, et même organisations industrielles, culturelles, religieuses qu'il faut s'intéresser dans l'étude des relations internationales si l'on veut que cette étude soit réaliste " (Quincy Wright ; 1995 : 6)10(*).

Marcel MERLE parle de " forces transnationales " (Marcel Merle ; 1982 : 359) au titre desquelles les firmes multinationales, qui sont une illustration de l'économie capitaliste et de la place de la géoéconomie dans les relations internationales post-guerre froide.

Dans cette étude, le transnationalisme nous aide à comprendre l'intrusion des acteurs transnationaux dans les relations internationales. Il sera précisément question d'étudier à travers cette théorie, le rôle de plus en plus croissant que jouent les firmes multinationales pétrolières chinoises implantées dans le golfe de guinée pour la réalisation des objectifs géopolitiques de leur pays.

La frontière est donc désormais poreuse entre la politique de puissance menée par Pékin dans le golfe de guinée et la politique de gestion des multinationales pétrolières chinoises dans la région, d'autant plus que l'Etat chinois en est le principal actionnaire. En effet, à l'observation, ces firmes sont de véritables instruments de politique étrangère.

L'application de ces différentes approches nécessite l'utilisation des techniques de recherches appropriées.

B. Technique de collecte des données

Les faits sociaux étant au coeur des relations internationales, ils sont justiciables des méthodes d'investigation qui ont été mises au point et qui sont effectivement appliquées dans le champ des sciences sociales (Grawitz M. ; 1990 : 93). L'interdisciplinarité est privilégiée dans cette étude. Elle associe la science politique, l'histoire, la sociologie et le droit. Deux techniques de collecte de données ont été retenues dans cette recherche. Il s'agit de la recherche documentaire et de la recherche empirique.

La recherche documentaire a consisté en une fouille bibliographique non seulement pour mieux s'imprégner des travaux ayant plus ou moins abordés notre thème, mais aussi pour déterminer quelle orientation donner à la recherche. A cet égard, ouvrages généraux et spécialisés, revues, articles, dossiers de presse ont été consultés dans les bibliothèques, dans les archives du ministère des relations extérieures et sur les sites Internet.

La recherche empirique quant à elle a consisté en observation des faits sociaux. Il s'est agi plus précisément d'observer la dynamique chinoise dans le golfe de guinée autour de l'enjeu pétrolier. Aussi, la Petro diplomatie de Pékin se traduisant par une offensive diplomatique, politique, économique et militaire, a-t-elle singulièrement retenu notre attention. En ce qui concerne les pays du golfe de guinée (Nigeria, Angola, Guinée Equatoriale, etc.), à défaut de s'y rendre, l'observation s'est faite par le canal des media audio visuels et des entretiens avec quelques responsables de l'ambassade de ces pays au Cameroun. Il convient de souligner que rencontrer ces autorités diplomatiques n'a pas été facile.

Nous avons en effet été confrontés aux défis de la recherche que sont les difficultés financières et aux problèmes d'accès aux informations fiables recueillies sur le terrain. Eu égard à ces difficultés, nous n'avons pas par exemple pu nous rendre en Chine et dans les pays sus évoqués.

De même, la diplomatie étant un domaine généralement frappé du sceau de la confidentialité, les entreprises auprès des responsables d'ambassades des pays concernés dans le cadre de ce travail, se sont révélées infructueuses. Toutefois, des efforts ont été faits pour surmonter ces défis majeurs, notamment par une lecture approfondie des publications récentes, ainsi que par la recherche sur les sites Internet. Une fois ces données recueillies, il convenait alors de les analyser.

C. Analyse des données

Notre thème de recherche : " Enjeux et jeux pétroliers en Afrique : étude de l'offensive chinoise dans le golfe de guinée" est abordé suivant deux approche. Il s'agit des approches géopolitique et stratégique.

L'approche géopolitique est une méthode qui nous apprend à déchiffrer l'actualité et à rechercher les motivations profondes des acteurs internationaux (François Thual ; 1996 : 4). Car, pour comprendre les relations internationales, il faut recourir à des connaissances et à une méthode. Elle servira donc à présenter la Chine comme un acteur prépondérant du jeu pétrolier dans le golfe de guinée, à décrire ses ambitions, à analyser sa démarche, à repérer les alliances en gestation, ou au contraire les alliances en voie de déconstruction.

François THUAL pense en effet que chaque fois qu'il y a tension, conflit, guerre, négociation, crise, il faut se poser les questions suivantes : qui veut quoi ? Avec qui ? Comment ? Et pour quoi ? S'il est désormais démontré que la quête du pétrole du golfe de guinée structure les relations entre la Chine et les pays de cette sous région, dans le cadre de ce travail, nous nous attèlerons à exposer comment la Chine procède pour parvenir à cet objectif. C'est dire qu'il sera spécifiquement question d'analyser le modus operendi de cette offensive pétrolière chinoise.

En effet, le but de la méthode géopolitique est d'apprendre à échapper à l'événementiel fourni par les media, pour accéder à l'explicatif. Ainsi en s'acharnant à aller au-delà du voile des événements, l'esprit géopolitique reconstitue le squelette des enjeux où se déploient ces événements. Il lui appartient de transcender, de démystifier les apparences, les discours officiels pour accéder à la réalité ; identifier les démarches, les intentions réelles, même si celles-ci sont ensevelies au plus profond des attitudes des Etats.

L'approche stratégique quant à elle est une méthode organisée autour d'actions finalisées, calculées. Elle a pour but de permettre aux acteurs engagés dans une entreprise quelconque de minimiser les pertes tout en maximisant les profits. Il s'agira de voir comment la Chine, dans le souci d'accéder au pétrole africain en général et celui du golfe de guinée en particulier, mobilise des stratégies pouvant lui permettre d'atteindre ses objectifs.

* 10Cité par CHOMTANG FONKOU, Marie Noëlle, "Les enjeux géopolitiques et géoéconomiques de la nouvelle politique africaine de la Chine : le cas du golfe de guinée", mémoire de DESS en relations internationales, option diplomatie, 2006-2007, p.27.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)