WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de la dynamique des aires pastorales dans le département de Gouré : apport de la télédétection et du SIG

( Télécharger le fichier original )
par LAWANDI Kanembou
Université de Niamey/Niger - DEA de Géographie 2006
  

précédent sommaire suivant

Chapitre I: contexte et justification de l'étude

1.1. Problématique.

Depuis plusieurs décennies, les pays sahéliens sont soumis a des difficultés majeures, liées pour l'essentiel a la rigueur du climat, a laquelle s'ajoute une démographie galopante. La rudesse du climat se caractérise par une inégale répartition spatio-temporelle des précipitations, entrainant la dégradation continue de l'environnement, notamment des espaces agro-pastoraux.

Le Niger, pays situé au cceur du Sahel, et dont 84% de la population sont essentiellement des ruraux (RGP/H 2001), posséde des potentialités naturelles qui soutiennent la survie de cette population. Cependant les pratiques agro-pastorales constituent la principale activité dans l'économie nationale. Leurs apports a la formation du PII3 et aux recettes d'exportation s'élévent respectivement a 41% et 44% (SDR 2001).

Mais force est de constater, que depuis quelques années, les productions agro-pastorales ne satisfont plus de faIon effective les besoins d'une population de plus en plus croissante.

Ce qui du coup accroit les demandes en terre de culture dans un environnement fragilisé par des sécheresses récurrentes, entrainant de facto une forte pression sur les maigres ressources naturelles disponibles et une "colonisation " des aires de pâturage par les cultures pluviales.

Le Département de Gouré, situé en partie dans la bande sahélienne est une zone agropastorale par excellence. Mais cette zone est soumise depuis quelques années a une forte dégradation des conditions agro-écologiques, rendant de plus en plus aléatoire la production agricole pluviale déjà chroniquement déficitaire.

La croissance démographique que connait cette contrée du Niger s'est accompagnée, d'une part par une extension des aires de culture au détriment des espaces pastoraux, vers les zones pastorales définies par les textes réglementaires (loi no 61-5 du 26 mai 1961) et de l'autre par la dégradation du milieu naturel. De plus, la politique de reconstitution du cheptel (suite aux sécheresses des années 70 et 80) prônée par l'Etat et les projets de promotion de l'élevage (DDP/Gouré), a contribué a augmenter le nombre du cheptel, ce qui pourrait constituer une menace pour un environnement dont la capacité de charge est largement dépassée.

Ces facteurs, (démographie, dégradation de l'environnement, surcharge animale,...) combinés a la faible intensification de systemes de production ont entrainé une compétition des acteurs locaux sur les ressources naturelles. Dans ce contexte, le développement des systemes d'exploitation intégrant l'agriculture et l'élevage, conciliant le tout avec une gestion durable des ressources naturelles disponibles s'avére nécessaire. C'est dans ce sens que l'apport de la télédétection et du systeme d'information géographique (SIG) dans la gestion durable des aires pastorales dans le Département de Gouré serait d'un atout considérable. Ces outils permettront de faire un état des lieux des potentialités concernant les ressources agro-

pastorales, de sorte que les acteurs locaux, décideurs politiques et partenaires au développement s'informent et s'investissent pleinement dans la gestion durable des ressources disponibles. La disponibilité des informations fiables aiderait a éviter la dégradation irréversible des espaces agro-pastoraux.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.