WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de la dynamique des aires pastorales dans le département de Gouré : apport de la télédétection et du SIG

( Télécharger le fichier original )
par LAWANDI Kanembou
Université de Niamey/Niger - DEA de Géographie 2006
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

1.4.1.3. Evolution dans le domaine spatial

Au cours de son développement, la télédétection, a toujours tenté de concilier deux objectifs bien distincts : voir le plus vaste espace avec la meilleure précision possible. La transmission rapide des images vers la terre a amélioré les limites de résolution spatiale, qui correspond a la surface élémentaire d'échantillonnage observée instantanément par le capteur satellitaire. Cette surface correspond au pixel. Cette résolution est de 20x20m pour SPOT, 30x30m pour LANDSAT TM, 1000x1000m pour NOAA AVHRR, etc.L. (Soudani, K, 2005). La largeur d'une scene étant de 185 x 185 km, il y a une bande non couverte d'environ 2700 km entre deux passages. Pour pallier cet inconvénient et donc accroitre la possibilité de prises de vue d'un site donné, les satellites SPOT sont capables de pointer leur optique latéralement par rapport a la trace de leur orbite. Ceci offre en outre la possibilité de prendre des vues stéréoscopiques (Bartholomé, E.2002).La scene SPOT couvre environ 60 x 60 km au sol et Landsat 185x185km. La discrimination des types de végétation se fait plus finement avec LANDSAT puisqu'il présente des bandes spectrales plus nombreuses. Jusqu'à ce jour les images satellitaires utilisées dans les études d'occupation des sols sont issues essentiellement des satellites SPOT et Landsat. Le choix de ces deux systemes, est guidé par leurs aptitudes spectrales et spatiales. Les données fournies par les satellites SPOT et LANDSAT ont une haute résolution spatiale permettant d'envisager une cartographie de l'occupation des sols (RICHARD E ,1992). Mais il existe de nos jours des satellites qui ont une résolution spectrale de 0,6m, tel que Quick Bird.

1.4.1.4. Apports de la télédétection

L'apport de la télédétection dans le suivi de la dynamique des aires agro-pastorales est tres important. Les analyses diachroniques basées sur l'utilisation des photographies aériennes, des imageries satellitaires numériques de différentes périodes permettent de saisir non seulement la dynamique des zones de culture et pastorale, mais aussi de saisir l'ensemble des changements environnementaux, afin de les intégrer dans un systeme d'information géographique pour ainsi mieux cerner les changements intervenus dans un contexte spatial et temporel donné.

La télédétection permet entre autre une mise a jour plus facile des cartes existantes par le traitement des images satellitaires.

En matiere de cartographie, elle permet la réalisation des cartes thématiques, avec des
statistiques d'occupation des sols, pour d'éventuels inventaires localisés. En plus, les imageries
satellitaires viennent en compléments aux couvertures aériennes, qui sont les informations de

base. Elles donnent une vision plus vaste d'un espace et permettent des analyses spécifiques approfondies sur la base de traitements spécifiques de celles-ci (images). Les prises de vue multi spectrale et la présentation des données sous formes numériques permettent de faire des combinaisons qui facilitent la reconnaissance de certains aspects particuliers.

La télédétection semble venir en appoint aux enquêtes traditionnelles sur l'occupation des sols, permettant du fait l'amélioration et la précision des résultats.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour