WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation de la population des dromadaires (camelus dromedarius) en Tunisie


par Mohamed OULD AHMED
Institut national agronomique de Tunisie - Doctorat d'univérsité  2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

REPUBLIQUE TUNISIENNE

Ministère de l'Agriculture et des
Ressources Hydrauliques

Institution de la Recherche et de
l'Enseignement Supérieur Agricoles

 

Ministère de l'Enseignement
Supérieur, de la Recherche
Scientifique et de la Technologie

Université du 7 Novembre
A Carthage

INSTITUT NATIONAL AGRONOMIQUE DE TUNISIE

THESE DE DOCTORAT EN SCIENCES AGRONOMIQUES
Discipline : Sciences de la Production Animale

CARACTERISATION DE LA POPULATION DES DROMADAIRES
(Camelus dromedarius) EN TUNISIE

Soutenue et présentée publiquement par OULD AHMED Mohamed
Devant le Jury composé de

Mr. HAMZA Mahmoud Elies

Président

Professeur

I.N.A.T

Mr. DJEMALI M'Naouer

Directeur de Thèse

Professeur

I.N.A.T

Mr. HADDAD Brahim

Rapporteur

Professeur

I.N.A.T

Mr. REKIK Boulbaba

Rapporteur

Maître de conférence

E.S.A.M

Mr. BEN GARA Abderrahmane

Examinateur

Maître de conférence

E.S.A.M

 

6 Novembre 2009

 
 

ÁÇÏÜÜÜÜÜÜÜÜÜÅ

???? ? ??? ?

? ?? ? ? ?

? ?? ? ?? ?

. ?? ? ?? ?? . (4 1

) ? ? ???? ???? (

 

????ÓöÍ? ? ? ?? ? ? ??? ? ö úÄ? ?? ø???Ïö

ö ? ??æö ?? ö ?Ñö??? ?? ø???? )

? ?? ? ? ? ?

#~

REMERCIEMENT

Et voilà, six années se sont écoulées, depuis le début de ce projet de thèse, pleines d'activités et des hauts et des bas ! Aujourd'hui, c'est avec un réel plaisir, une immense fierté et un bonheur intense que je vous présente l'accomplissement de ces années de travail à la fois fascinantes et exigeantes. Bien au-delà des acquis scientifiques, je ressors grandi de cette expérience. L'effort et le temps consacrés à la réalisation des objectifs de la thèse m'ont appris à repousser mes limites et à toujours persévérer. C'est avec plus de confiance et de détermination que je surmonterai les futures différentes étapes de ma vie inchallah.

Malgré les efforts et la détermination, l'aboutissement de ce projet aurait été impossible sans la contribution et le support de plusieurs personnes que je tiens ici à remercier sincèrement.

Tout d'abord, j'aimerais remercier chaleureusement mon directeur de thèse Mr. DJEMALI M'Naouer professeur à l'Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) et Directeur de la Banque Nationale des Gènes (BNG). Je tiens particulièrement à lui exprimer ma profonde gratitude pour m'avoir donné l'occasion d'intégrer l'équipe du Laboratoire des Ressources Animales et Alimentaires (LRAA) à l'INAT et en assurant l'encadrement et la direction de cette thèse. Je lui serai reconnaissant pour ses orientations et ses conseils, tout au long de ce parcours scientifique y compris le mastère. L'opportunité qu'il m'a accordée m'a permis une grande marge de manoeuvre rendant l'expérience plus formatrice si enrichissante.

J'exprime ma reconnaissance et mes vifs remerciements à Messieurs HADDAD Brahim, Professeur à l'Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) et REKIK Boulbaba, professeur à l'Ecole Supérieure d'Agriculture de Mateur (ESAM) les personnes qui ont accepté de faire partie du jury et qui ont bien voulu réserver une part de leur temps pour évaluer ce travail et pour la mise en forme du manuscrit.

Mes sincères remerciements s'adressent à Mr. HAMZA Mahmoud Elies Directeur de l'Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) pour l'honneur qu'il me fait en acceptant de présider le comité d'examen de ce travail.

Je tiens également à présenter mes vifs remerciements à Mr. BEN GARA Abderrahmane Directeur de l'Ecole Supérieure d'Agriculture de Mateur (ESAM) pour avoir accepté de participer au jugement de cette thèse.

Je voudrai remercier du fond de mon coeur, mon grand professeur Mr. KHALDI Gley professeur a l'Institut National Agronomique de Tunisie (INAT) pour ses innombrables services qu'il m'a toujours rendus, ainsi que pour sa gentillesse et sa haute valeur humaine et scientifique. Qu'il trouve ici l'expression de ma profonde gratitude et ma haute considération.

Mes remerciements s'adressent a la Direction Générale de l'Office de l'Elevage et des Pâturages (OEP) pour l'appui constant sur le terrain. Je ne saurai oublier d'exprimer ma reconnaissance et ma gratitude a Mr. BEN SALEM Farhat a la direction générale de l'OEP, a Mr. BEN OTHMAN Naceur et son équipe a la direction régionale de l'OEP a Kebili, a Mr. M'LIK Salem et son équipe a la direction régionale de l'OEP a Médenine et a Mr. KRIT Riadh et son équipe a la direction régionale de l'OEP a Tataouine, pour m'avoir aidé concrètement et gentiment a la réalisation de ce travail durant les visites sur le terrain.

Il me serait impossible de passer sous silence l'importance de tous mes collègues du laboratoire et mes camarades de classe. La dynamique d'entraide qui entoure le groupe rend les journées beaucoup plus agréables. Ce fut un réel plaisir de passer ces années en leur compagnie. Bien évidement, merci a tous mes chers amis, votre soutien, votre présence, votre joie de vivre et votre amitié ont rendu mes moments de divertissement intenses et inoubliable.

Je ne peux oublier et je ne saurai terminer sans citer mes véritables amis pour leur dévouement inconditionnel et leur soutien moral et financier surtout en mes années de disette et je pense particulièrement a Messieurs : BEN SLIMAN Nizar, BELLO ABINA Abdoulkerim, OULD AHMED SALEM Ahmedou, OULD MOHAMED MAHMOUD Med Abdallah, OULD MOHAMED Med Val, OULD YAHEFDHOU Med Moctar, ...

Je remercie également, les éleveurs qui ont été un moment donné une partie prenante dans ce travail et ont eu le courage et la volonté de travailler avec nous et qui nous ont toujours accueilli chaleureusement. J'espère que les résultats de ce travail contribueront a améliorer la productivité de leurs dromadaires et leur niveau de vie.

Je saisis cette agréable occasion pour exprimer mon éternelle reconnaissance a ma chère famille pour sa sollicitude a mon égard.

Finalement, que tous ceux et celles qui ont aidé de près ou de loin a l'élaboration de ce modeste travail, soient assurés de ma sincère reconnaissance et de ma profonde gratitude et GRAND MERCI à tous.

OULD AHMED Mohamed W

ÕÜÜÜÜÜÜÜÜÜÜÜÎÇ

ÉÜíÓÜ ÜÊÇ ÏÜÈÇ

??? ???? áÌÇ ? ÈÑÜÚÇ áÌÇ) áÜÈÇ ÜíÜ ? Ü

????? ? ????? ? ????? ? ??? ? ???? ?? ) ?????? ?????? ?????? ? ??? ? ? ??? ????? á ??

?? . ???? ????? ? ??? ? ??? ???? ???? (? ? ????? ? ???? ????? ????? ? ???? ??? ? ??? ?

? ?????? ? ? ??? ? ????? ? ??? ????? ???? ? ? ????? ? ?? ? ???? ? ???????? ?? ? ? áÈÇ ? ? ? ? . ? ???? ? ?? ? ????? ? áÈÇ ?? ???? ??? ? ? ??? ? ??? ? áËÊ . ????? ?

? ?? ???? ? ? . ???? ? ????? M ???? ? ??? ?????? ? ? ????? ? ?? ? ???? ? ? áÊÍÊ . ??? ? ? ? ?? ??? áËÊ ? ? ?? ? ???? ? ??? ????? ????? ????? ???? ? ???? ? ? ? ? á ???? ??? ? áÈÓÈ ?? ?? ? ?? ? ???? ? ? ?? ? ? áÈÇ ? ??? ???? áÍÊ ? ??? ? ????? ? ? ?? ? áÈÇ ?????? ???? ????? á ???? . ? ??? ??? ? ? ???? ? ? ???? ?? ? ? ???? ? ??? ? ????? ? ????? . áÈÇ ? ???? ???? ? ? ? ? á ??? ? ? ?? ? ?????? ???? ?? ??? ? ???? . ???? ????? áÈÇ ? ??? ? ???? ? ? ???? ?? ????? ??? ? ???? ????? ??? áÍÊ ? ??? ? . ???? ? ? ???? ? ??? ??? ???? ? ? ??? ? ? ?? ? ??? ? ???? ???? ??? ??? ? ?? ??? ? ? ??? ???? ??? áÇ ????? ????? ? ?? ? ? ? ???? ??? áÈÇ ?? ? ????? ? ???
??? ??? ? áÚÇ ?? ? ? ? ???? ? ???? ? ??? ?? ??? áÛÊÓÇ áÌÇ ? . ???? ? ???? ? ?? ?

? ????) ?? ?? ??? ? áÖÇ ( ? ? ??? ?? ? ???? ? ?? ) ?? ? ??? ?? ??? ?
? ? "Microsatellite" ?? m ????? 8 áÇ ????? ? ?? ? ? ? ?? ? ???? ? ? ? ???? .( ? ? ? ????? ? ????? ? ? ? áÎÇÏ ?? ? ? ? ??? ? ? ? ?? ??? ? á 34 ? ??? ?????? ? ?

? ???? ? ? ????? ? ? ? . ????? ? ? á ? ? ???? ? ? ? ? ? á ??? ? ????? ? ? ? ( ???? ?

? ? ??? ??? 100% 4,25 (A) ??? ? ? ? ? áÏÚ : ? ? ?? ?? ? áÎÇÏ ?? ? ? ?? ? ? ? ?? ????? ? ?? ?? ? ????? ?????? ????? ? ? .0,61 ????? (Hnb) ? ??? ??? ? ? (P) ? ? ? ?????? . ? ????? ????? ?? ? ?? ?? ? ? ????? ????? ????? ? ???? ?????? ? ? áÏ ? ??? ????

???? ? ?DIM ?? ? ?? ? ? ( ????? ) ?

???

? ?

??? ?

?

áÕ ? ? CM ?????

?

? ? ?

???? áÏÇÈÊ ? áÏ ????? ? ?

(FST=0,083) ?

?? ?

?????

????

? ??? ? ?? ????

 

( ???? ?)

????? ??? ? ???? ? ???? ?

??? ?

92%

????

??? ? ??

???

? ? ?????? ? á ?

? ?????

? ????? ? ??? ?? ? ?? ????

??? õ ?

???? ?

?? ? ?

? ? ??

? . ??

?? ?????? ??? ?

?

? ?? ???

1 5 % ???
? .????

??? ??? "Consanguinité" ???? ????? ? ???? ??? ? ????? ?? ????? áÇÌ ? ????

?? ? ???? ?? ?? ???? ???? ?? ???? ???? áÈÇ ???? ? ???? ? áÌÇ ? .?? ?? ??? ?

 
 

??? ???

? ????

? áÇÌ ? ? ??? ? ????? ?? ? áÈÇ ????? ??? ? ???? ?

? ? ?

áÇ

 

???

???? ?

á ? ? ? ????? ?????? ? ?? ? ??

? ???? ? . ?????

????

 

(2

??? ? ??

( 1 : ????

????? ? ???? ? ???? ? ?? ? ?? ?

.( ?? ???? ?????

 

??

?

?? ? (3

(? ? ? ????? ????? ?????? ? ?????? ) ? ?

??????? ?? ??

? áÈÇ

?

???

? ? ? ??

?? áÇÍ

á ? ? .????? ? ? ??? á ? ?? ??

???? ( 4 ? ??????

áÇÚÊ??

. ? ???? ? ???? ? áÈÇ ? ? ? ? ??? ? ??? ? ? ? ??? ? ? ??????? ?????

. ??? ? ?

??? ? ?

?? ? ?

???? ? ????? ?

?? ??

??? ? ?? ? ?????? ÊÇÓÑÇáÈÇ :?????

??

ABSTRACT

CHARACTERIZATION OF DROMEDARIES (Camelus dromedarius) POPULATION
IN TUNISIA

The eco-climatic conditions (irregularity of pluviometry, high temperatures, continual winds, etc.) limit naturally the development of breeding in the Tunisian Southern arid and semi-arid regions. Nevertheless, there are geomorphologic sites offering conditions more favourable for the existence of the characteristic spontaneous grazing (Dhahar, El-Ouara, Djeffara, etc.). In Tunisia, these collective grazing represent the mainly available feed resources for dromedaries. The objective of this thesis was to describe conditions of breeding of dromedaries, to analyze their genetic diversity and revealing the perspectives of exploitation and valorisation of their products in sustainable breeding systems. Knowing that, the dromedary occupies a major place in the socioeconomic development of the breeders because the multiple functions and the services which it gets. However, pressures of diverse origins among which the population growth, the repetitive drought, the secular practices, threats the development of the dromedary. In this context, the present study was begun to determine the practices governing the management of the dromedary and the organization of its genetic structure. The knowledge of this information has a major importance for the elaboration of any strategy of exploitation and sustainable conservation, profitable and well targeted. The analysis of certain breeding practices showing that the traditional aspect remains dominant. Besides, we observed a timid trend towards the improvement of management and production. The dromedary conceals important "deposits" of production underexploited at present. The implemented of the breeding techniques and the adequate economic mechanisms will allow the valorisation of camel products. For better valorisation, the levying of the major constraint identified can be made by acting either on the animal, or on its environment (grazing, market, etc.) or on both (the animal and the environment) what is the ideal. The study of the genetic diversity was based on 8 loci microsatellites. A total of 34 alleles were detected in the three populations. The average of number of alleles per locus is 4.25 alleles per locus, percentage of polymorphism (P) is 100% and the heterozygosity (Hnb) is 0.61. The mean estimates of F-statistics were FIT= 0.15, FIS = 0.071 and FST = 0.083. These values were significantly different from zero (p<0.05) and suggest a moderate differentiation. An inbreeding rate of 15% was found. Estimated genetic distances revealed by the loci varied from 0 to 0.9 between dromedary individuals. The estimated genetic distances pair-wise showed 0.104 among

Medenine-Tataouine, 0.280 between Kebili- Medenine and 0.29 between Kebili-Tataouine. The distance matrix was able to distinguish between two separate genetic entities: Nefzawa (Kebili) including Merzougui, G'oudi and M'hari ecotypes and the Aaradh group (Medenine and Tataouine) which includes Maghrebi and Khaouar ecotypes. Results of this study did not confirm the present classification established by dromedary herders. Which divides the population into five different ecotypes, apparently based on the sociogeographical criteria. These preliminary results showed that microsatellites are promising tools for breed characterisation. They indicated that investigated populations have high genetic variability and would be suitable as genetic stocks for conservation and sustainable utilisation programmes. This level of diversity and this genetic structure could be essentially the fact of the evolutionary history of the dromedary and especially the consequences of the reproduction strategies adopted by the breeders so facilitating the inbreeding and the genes flow. For the conservation of camel resources, the results of this thesis offer new perspectives for the dromedary conservation. The results inform about the characteristics of the camel population primordial for the preservation and the capture of the maximum of genetic diversity of the dromedary. The conservation and the valorisation of dromedaries necessitate the collaboration between the various interveners (profession, development and scientific research). This vision should formulate in four axes: 1) Organization of the sector, 2) Protection of dromedary and that concerns essentially institutional measures (incitements, legislations, economic policies, etc.), 3) Valorisation by the use of products and 4) Scientific research to answer the composed questions. As a matter of fact, let us hope that these results will improve and will guide programs of conservation and development of the camel in Tunisia.

Keywords: Dromedary, breeding practices, diversity genetics, microsateiites markers, conservation, development, Tunisia.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy