WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'importance du management dans un service connexe à  la douane, cas de l'Ogefrem - direction provinciale ouest / Matadi.

( Télécharger le fichier original )
par Jean Roger BINDA WA SUMBU
Université catholique du cépromad - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE III : L'IMPORTANCE DU MANAGEMENT ET DE LEADERSHIP

III.1 Aperçu général

Dans le présent chapitre de notre travail nous allons traiter de l'importance de manageraient et de leadership au sien de l'entreprise sous étude.

Pour ce faire, nous commencerons par exposer l'état de lieu de cette réalité dans l'Office OGEFREM, évidement c'est après avoir identifié cette réalité sur terrain que nous allons procéder par une analyse critique pour déceler les points forts et faible de cette entreprise.

L'application de management et de leadership sera alors suivie pour appuyer leurs importances évidentes dans la gestion des entreprises en générale et de l'OGEFREM en particulier.

Ce chapitre sera clôturé, bien sur, par les recommandations et suggestion que nous allons formule pour la bonne application du management et de leadership au sein de l'OGEFREM en vue d'améliorer d'avantage son rendement ainsi que sa contribution dans le budget de l'Etat.

III.2 Etat de lieu à l'OGEFREM

La Direction Provinciale Ouest/Matadi comparativement aux autres entreprises Portefeuille de l'Etat Congolais connait des problèmes liés à son gestion interne. Il est question de signaler les quelques difficultés ou problèmes : la mauvaise gestion de ressources humaines, la centralisation du pourvoir ; les conditions économique insuffisante (hygiénique et archivages).

III.2.1 La mauvaise gestion de RH

Tenant compte de la situation actuelle de l'entreprise sous étude, nous remarquons que la gestion des ressources humaines manifeste quelques insuffisances notamment dans le respect de certaines clauses de la convention collective en matière par exemple de congé annuel de restitution.

De même il n'y a une politique permanente et soutenue de recyclage et formation professionnelle des agents.

III.2.2 La centralisation du pouvoir

Nous avons remarque aussi l'existence de la centralisation du pouvoir par la Direction Générale alors que vu la prépondérance des activités au niveau de la ville de Matadi, la décentralisation du pouvoir pour certaines opérations parait nécessaire.

C'est le cas notamment de l'ordre de paiement de salaire qui provient toujours de la Direction Générale, alors que tout se fait sur place à Matadi. Cela est de même pour les frais de fonctionnement pour ne citer que ceux là.

III.2.3 Les conditions ergonomique

D'aucun n'ignore que l'ergonomique est l'étude es conditions de travail de l'homme dans le service, cela a un impact considérable sur son rendement.

Cependant, dans l'entreprise sous étude nous avons remarque qu'il y a certaines insuffisances ergonomique il s'agit entre autre des manques des locaux d'archivages qui pousse les agents d'entasser les dossiers traiter par ci par là dans les bureaux d'exploitation.

De même les conditions des installation hygiénique est loin d'être appréciable par le faite que l'unique toilette est utilisée par tout le monde (c'est-à-dire agents cadre, subalterne et les visiteurs) cela peut avoir comme conséquence la provocation des maladies dans le milieu professionnel.

III.3 Critique de l'existant

Dans la présente section, nous procédons à l'analyse critique de la gestion de l'OGEFREM par rapport à l'application des principes du management et de leadership.

Pour ce faire, nous commençons par évoquer les points forts.

III.3.1 Les points forts

Les ponts forts identifiés sont les suivants :

- L'organisation administrative de l'OGEFREM tel que représentée par son organigramme respecte les normes managériales de la présentation des organigrammes ;

- Du point de vue coordination aussi la gestion de cette entreprise est appréciable, car les ordres lancés par la Direction Générales sont bel et bien exécuté à tous les niveaux fonctionnels ;

- Du point de vue réalisation, OGEFREM a battu le record ou ce sons que les recettes ont été maximisées pendant toute la période sous étude, nous l'avons démontré pendant notre recherche à travers le tableau n° 1 de la page ........ avec un taux de croissance de 29% ;

- Du point de vue infrastructures nous louons la réalisation de ce qui suit :

· Construction de 2 pars à bois et à véhicules dans la ville portuaire de Boma ;

· Achat d'un terrain à SONGOLOLO pour la construction d'un port sec ;

· Achat d'une concession pour les agents à la rive droite du fleuve Congo ;

· La mise en oeuvre d'un centre multimédia au réez de chaussé Hôtel MBINGU (Immeuble appartenant à l'OGEFREM) ;

· Acquisition d'un réseau interne VSAT ;

· L'application de la fonction contrôle aussi semble être appréciable car, il y a l'existence de l'Audit qui décent ; régulièrement pour auditer la gestion, ainsi que le contrôle au niveau local ;

· La prise en charge de personnel et de leur famille concernant les soins médicaux est aussi appréciable ;

· Soulevons aussi la bonne politique de la rémunération de personnels ainsi que d'autres avantages ;

· La mise en oeuvre de la fiche électronique de renseignement à l'importation (FERI).

III.3.2 Les points faibles

En dépit des points faibles supa énumérés, nous avons aussi décelé quelques points faibles pendant notre recherche il s'agit entre autre de :

- Manque de la politique de la décentralisation de certaines tâches dans la gestion financière (Frais de fonctionnement ordre de paiement de salaire) ;

- Marque d'un local approprié pour les archives ;

- Insuffisance des installations hygiéniques ;

- La mauvaise politique du personnel en matière de recyclage et formation professionnelle des agents ;

- Manque d'application de certain principe de leadership dans la prise de décision notamment dans l'application de la base dans certaines décisions.

III.4 De l'application et de l'importance du management et de leadership à l'OGEFREM

A. C'est la raison pour laquelle à travers le présent mémoire nous insistons sur l'application de ces concepts dans la gestion de l'OGEFREM.

De ce qui précède, nous sommes persuader qu'en dépit de la maximisation des recettes que l'OGEFREM a réalisé pendant la période sous étude il est important que l'application et le respect des principes managériaux et de leadership soit appliqués dans cette entreprise.

Cela aura comme effet, l'amélioration de sont rendement ainsi que sa contribution efficace dans le budget de l'Etat et par ricochet du développement de notre pays. Ce qui précède nous pousse à formuler les recommandations et suggestion.

III.5 Recommandation et suggestions

- Dans la préparation ou identification des objectifs, les autorités doivent prendre en comptes désidératas de la base (management participatif) ;

- Que le leadership appliqué dans la gestion soit un leadership participatif ;

- Que l'entreprise organise les formations professionnelles pour apprendre aux agents les notions de base de managements en vue de la rendre efficace dans la réalisation de leur fonction ou tâche ;

- Que les conditions ergonomiques des travailleurs soient améliorées ;

- L'entreprise doit chercher à rentabiliser les immeubles inactifs et budgétivore par exemple l'immeuble MBINGU à Matadi et immeuble NKAMA à Boma ;

- Le renouvellement des équipements informatique ;

- Le déclaration des véhicules, équipements informatiques et autres équipements qui encombrent d'environnement professionnel ;

- Le respect de la politique de recyclage et de formation des agents.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net