WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réflexions autour du projet de vie en EHPAD


par Catherine Nedelec Lissillour
IFCS Montsouris / Créteil - Master 1 management et santé 2010
  

précédent sommaire suivant

3.1.4. Le projet d'animation

« L'occupation des personnes hébergées devra être assurée : il s'agit là d'une préoccupation essentielle au maintien de l'équilibre psychologique des intéressés. Elle doit être envisagée dans une perspective psychothérapeutique. Ceci implique que l'établissement soit doté d'un « animateur » sinon d'un ergothérapeute45 ». Le Rapport Laroque en parlait déjà dans les années 1960.

Plus tard la circulaire Franchesci du 07 avril 1982 a émis aussi des propositions en ce sens.

Ce projet mis en place par les animateurs de l'établissement, va aider la personne à vivre par ses sens. Il s'adresse à tous les résidents, quel que soit leur degré de dépendance.

Marie-Jo Guisset dit : « l'essentiel réside dans ce qui peut encore nourrir le goût de vivre46 .

Il s'agit de maintenir le résident dans une « organisation de temps personnel, de temps par rapport aux autres47». Il est important de le réintégrer ou de le maintenir dans une vie sociale, pour lui donner des repères de temps : calendrier des animations, les thèmes ...La perte de notion de temps est destructive chez la personne âgée.

Cela lui permet de garder une vie sociale et d'échanger.

D'ailleurs, le projet d'animation est souvent vu comme un lien social : « Le fondement du lien social entre les personnes est basé sur l'échange de savoirs, d'argent, d'objets et de productions diverses, sur la découverte d'états de plaisir et de déplaisir à travers la rencontre d'autrui 48 ».

44 Site: www.legifrance.fr consulté le 07/01/2011

45ARGOUT Dominique (2001), Du projet de vie aux projets d'animation », Gérontologie et société, 1/2001 (n° 96), p. 125-135.

46 Fondation de France (1995), Projet de Vie, Etude du réseau de consultants en Gérontologie 09/1995, Paris, 96 pages

47 VERCAUTEREN Richard, HERVY Bernard, SCHAFF Jean-Luc, op.cit.

48 AMYOT Jean-Jacques et MOLIIER Annie, op.cit.

3.1.5. Le projet de vie personnalisé

Il s'agit pour le résident de trouver sa place au sein de l'EHPAD et de s'adapter à cette nouvelle vie. « La personnalisation va passer par le questionnement du sujet sur sa possibilité de s'adapter à son environnement autant que dans les moyens donnés à la structure de s'adapter à la personne49».

Pour cela, ce projet va permettre de garder tant que possible les habitudes de la personne âgée, en tentant un consensus du côté institutionnel (collectif) et du côté du résident (individuel).

L'EHPAD va répondre au mieux aux besoins demandés avec les moyens disponibles. « [...] ce n'est plus à l'individu de s'adapter à une institution uniforme, mais à l'institution de réformer son mode de fonctionnement pour prendre en compte la diversité et les droits des personnes accueillies Pour le résident, il va devoir aussi s'adapter à des normes de vie en collectivité, pouvoir s'épanouir sans voir la sensation de contraintes réglementaires50».

Le résident va se trouver confronter à des normes de vie en collectivité qu'il n'avait pas à domicile. Les professionnels vont l'aider à pouvoir s'épanouir sans qu'il ressente ces contraintes.

précédent sommaire suivant