WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réflexions autour du projet de vie en EHPAD

( Télécharger le fichier original )
par Catherine Nedelec Lissillour
IFCS Montsouris / Créteil - Master 1 management et santé 2010
   Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

3.3. La qualité de vie

3.3.1. Quelques définitions

Selon le dictionnaire Hachette63, la qualité est « ce qui fait la valeur de quelqu'un, l'aptitude». La vie, est « la durée de l'existence, le temps qui s'écoule de la naissance à la mort ». Ce mot signifie aussi « l'animation, l'activité ». La notion de qualité de vie, si l'on se réfère à ces définitions, est donc la recherche de la valeur de la vie, de la manière dont on la perçoit.

L'OMS (1993) l'a définie comme « la perception qu'a un individu de sa place dans l'existence, dans le contexte de la culture et du système dans lesquels il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes. Il s'agit d'un large champ conceptuel, englobant de manière complexe la santé physique de la personne, son état psychologique, son niveau

61 CARADEC Vincent, op.cit. p 21

62 GRENIER B (1995), Mesurer l'incommensurable ?la mesure de la qualité de vie, La revue de médecine interne, vol 16, no5, pp. 311-313

63 Op.cit.

d'indépendance, ses relations sociales, ses croyances personnelles et sa relation avec les spécificités de son environnement 64 ».

Cela implique donc que la qualité de vie va être différente d'un individu à l'autre, en fonction de son environnement, de son hérédité, de tous ces facteurs appelés déterminants de la santé. Il va être difficile de vraiment la cerner.

Elle sera évolutive, subjective.

3.3.2. Genèse

Cette notion est apparue dans les années après-guerre aux Etats-Unis, et en France dans les années 197065 : « Elle se définit par l'ensemble de mesures des conditions sociales, économiques et environnementales de l'existence. La notion de qualité de vie apparaît dans les années 60, afin de nuancer le concept de Santé, concept qui a évolué au fil des siècles ».

C'est donc une approche pluri disciplinaire aussi. Cette démarche va s'installer peu à peu, surtout dans le secteur médico-social, et en 1999, elle est formalisée (arrêté du 26/04/1999) puis réitérée dans la loi du 02/01/2002.

3.3.3. Le référentiel ANGELIQUE

L'EHPAD, représentant du dernier lieu de vie pour les personnes âgées, doit maintenir un niveau de qualité satisfaisant. Il est évalué à divers niveaux : l'accueil du futur résident, sa vie au sein de l'institution, le respect de ses attentes, la mise en place de projets le concernant.

Selon le cahier des charges de la loi du 26/04/1999, une auto évaluation doit se faire tous les cinq ans, puis une évaluation externe tous les sept ans66.

Elle s'appuie essentiellement sur le référentiel ANGELIQUE (Application Nationale pour Guider une Evaluation Labellisée Interne de Qualité pour les Usagers des Etablissements, crée par la mission MARTHE (Mission d'Appui à la Réforme de Tarification de l'Hébergement des personnes âgées).

Cet outil permet de détecter les points forts et les points faibles de l'établissement, puis les axes d'amélioration à suivre. Il est dit que « La qualité de vie - individuelle ou collective - en établissement est un objectif essentiel des politiques publiques de modernisation et d'humanisation des institutions pour personnes âgées dépendantes. Elle s'inscrit dans le cadre de la démarche qualité et invite à promouvoir une culture de la bientraitance dans l'établissement d'hébergement67 ».

64 ANESM (2010), La qualité de vie en EHPAD, Recommandations de bonnes pratiques professionnelles, Eléments de cadrage, p1

65 HILTBRAND Guillaume (2008), Etude comparative des conditions de vie et de la qualité de vie des médecins généralistes en Rhône-Alpes, selon leur lieu d'exercice, Thèse en médecine, Université Claude Bernard de Lyon 1, 168 p. [sous la dir.du Dr. Paul Marissal]

66 Site www.Agevillage.com consulté le04/011/2009, Dans les établissements, Qualité, Cadre de vie

67 Améliorer la qualité de vie en EHPAD SITE association nationale des cadres du social http://dev.andesi.asso.fr/?q=node/112 consulté le 10/04/2011

Le référentiel ANGELIQUE comprend quatre parties68 :

> Attentes et satisfaction des résidents et des familles,

> Réponses appropriées aux résidents en termes d'autonomie, d'accompagnement et soins,

> L'établissement et son environnement,

> Démarche Qualité.

Une enquête69 a été réalisée en 2008 dans les EHPAD, et a révélé que simplement 47 % des EHPAD avaient fait leur évaluation.

D'autres référentiels existent :

> VERONIQUE : Visualisation Evaluation Regroupant les outils de Normalisation Interne de la Qualité pour les Usagers en Etablissements, outil élaboré à la demande du conseil général de la Loire en 200670.

> EVA : Evaluation externe de la qualité des EHPAD71.

Sur le plan législatif, cette évaluation est bien cadrée72 :

- Décrets du 26 avril 99 et arrêté du 26 avril 99 : cahier des charges, médecin coordonnateur

- Loi 2001-647 (APA) loi du 2 janvier 2002 : périodicité de l'évaluation - Loi du 4 mars 2002 : droits des malades

- Décret du 15 mai 2007 : nécessité d'une évaluation interne et externe.

Cet outil permet d'éclaircir certains points : la bientraitance, l'évaluation première du résident, la gestion des risques, la mise en place des différents projets, la participation du résident à la collectivité, la mise en place de réseaux externes.

« Prévenir le vieillissement pathologique consiste à répertorier avec la personne âgée l'ensemble des éléments qui conditionnent sa qualité de vie au grand âge 73».

précédent sommaire suivant