WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Réflexions autour du projet de vie en EHPAD


par Catherine Nedelec Lissillour
IFCS Montsouris / Créteil - Master 1 management et santé 2010
  

précédent sommaire suivant

Conclusion

Le monde de l'EHPAD change au gré du temps et selon les politiques en cours. La loi HPST ( Hôpital, patient, santé, territoire) de 2009, reprend le fait que l'EHPAD doit s'ouvrir au monde extérieur et créer des réseaux.

Le projet de vie, dynamique de l'établissement, le permet déjà, à condition qu'il soit conduit dans une logique de changement par le cadre de santé notamment.

Tout changement dans une organisation doit je pense, au regard de l'enquête menée auprès des EHPAD, être accompagné par le cadre de santé. Il doit s'appuyer sur les personnes concernées par ce projet, les informer, les impliquer.

Cette dynamique sera le point de départ d'une motivation de tous, et d'une responsabilisation aussi de tous. Le résident, la famille, les professionnels, sont tous interdépendants dans ce projet de vie. L'articulation qui existe entre eux est primordiale, afin de faire vivre ce projet de vie.

Cela s'accompagne aussi d'un changement de mentalités de la part de tous, d'un mode de management du cadre de santé autre, au regard des nouvelles générations de professionnels. Le cadre de santé doit en effet prendre en considération les changements environnementaux afin de conduire ce projet dans une visée optimale.

Le travail en transversalité permettra d'inclure aussi les acteurs de la vie sociale, extérieurs à l'EHPAD: les mairies, les écoles dans le cadre de rencontres intergénérationnelles, les hôpitaux aussi.

En débutant ce travail de réflexion autour du projet de vie, je ne pensais pas trouver toutes ces notions. Le projet de vie est en perpétuel mouvement, comme le cadre de santé. Un projet ne peut être mené à terme et évalué, que par la présence d'un cadre dynamique et leader de son équipe.

Ce que j'espère, c'est pouvoir appliquer ces notions dans mon futur travail, qui ne sera pas en EHPAD. A l'issue de la formation de cadre de santé, je vais de fait être nommée dans une unité de médecine, orientation cardiologie.

Le travail de réflexion effectué tout au long de ce travail de fin d'études m'a permis d'approfondir ma réflexion sur le rôle du cadre, son management en lien avec la vie `'ici et maintenant» des usagers et je compte bien `'transposer» les composantes nécessaires au `'projet de vie en EHPAD», leur richesse à une posture cadre quelque soit le service hospitalier où je serai amenée à exercer.

« Ce n'est pas assez de faire des pas qui doivent un jour conduire au but, chaque pas doit être lui même un but en même temps qu'il nous porte en avant » (Johann Wolfgang Von Goethe)

précédent sommaire suivant