WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les conditions d'accès à  l'emploi des jeunes diplômés bac plus deux et plus des zones urbaines sensibles de l'agglomération nantaise

( Télécharger le fichier original )
par Jean-Baptiste DROUET
UFR de Sociologie de Nantes - DESS 2005
  

précédent sommaire suivant

2.3.4. La grille d'entretien et les difficultés liées aux entretiens :

La grille d'entretien

Nom de l'enquêteur: N°.....

Sexe :

Age :

Nationalité :

Adresse, Quartier :

1. Quel est votre dernier diplôme obtenu et en quelle année?

2. Quel a été votre parcours scolaire et les établissements fréquentés ? Quel est votre avis sur cette scolarité?

3. Pour quelles raisons avez-vous choisi cette filière ? Est ce un choix personnel ou influencé et par qui ?

4. Avant l'obtention de votre diplôme quelles étaient vos expériences dans le monde du travail (stage, emploi...) ? Quelle a été la durée de ces contrats ?

5. Avant l'obtention du diplôme : Quelles étaient vos ressources financières ?

6. Avant l'obtention du diplôme : Où viviez-vous ? Avec qui ? Depuis quand ? (Trajectoire résidentielle de la personne depuis qu'elle ne vit plus chez ses parents)

7. Cet environnement vous convenait-il ? Pourquoi ?

8. Quelle est la profession des parents ?

Père :

Mère :

9. Quelle est l'origine géographique des parents ?

Père : Mère :

10. Quelle était votre activité juste après l'obtention du diplôme ?

11. Quelle était votre vision du marché de l'emploi ? Et, comment vous vous positionnez ?

12. Quelles ont été vos sources d'informations et les personnes qui vous ont aidés dans votre recherche d'emploi?

Des personnes vous ont elles conseillé, soutenu (aide à la réalisation du CV, informations, « tuyau »...) ? Lesquels (amis, famille...)

Avez-vous sollicité des réseaux de connaissance ? Lesquels (amis, famille, collègue de classe de stage...)

Quelles étaient vos sources d'information (ANPE, Mission locale, Internet, Presse, Colloque, Salon...) ? Relation avec le quartier ?

Avez-vous suivi des ateliers de recherche d'emploi (CV, lettre, entretien...) à l'ANPE, Mission locale ? Avis sur les aides apportées par les SP

13. Aviez-vous, ou pas, des exigences par rapport à l'emploi que vous recherchiez (salaire, cohérence par rapport au diplôme, situation géographique, type d'entreprise, privé - public, domaine d'intervention...)

14. Quelle stratégie avez-vous mis en place ? (Candidature spontanée lettre ou présentation / Relance, Sur quelle cible, Réponse à des annonces, Photo sur CV...Actions à développer ou à éviter)

15. Suite à ces démarches, quels ont été les retours et les entretiens d'embauche ?

16. Combien avez-vous passé d'entretiens et comment se sont-ils passés? Par quel biais aviez-vous eu contacts avec ces entreprises ?

17. Si les entretiens ont abouti à une embauche, quels sont, selon vous, les critères qui ont incité l'entreprise à vous choisir ?

18. Si les réponses ont été négatives, d'après vous pour quelles raisons ?

19. Les personnes de votre promotion ont-elles rencontré les mêmes situations ? Et, les personnes de votre quartier ?

20. Quel a été l'aboutissement de ses recherches : embauche (quel type de contrat), Spécialisation, Réorientation, Autre travail ne correspondant pas à la formation.

21. Combien de temps a duré cette période de recherche d'emploi ?

22. Quelle était votre situation pendant cette période et après l'éventuelle embauche (familiale, ressource financière, logement, mode de cohabitation...) ?

23. Aujourd'hui, comment vivez vous votre situation professionnelle ? Quels sont vos objectifs et les perspectives d'évolution ?

24. Quelle est aujourd'hui, votre vision du marché de l'emploi et comment vous vous situez ?

Avant de rencontrer les jeunes diplômés, il s'agissait de bien comprendre comment nous allions réaliser les entretiens, dans le meilleur contexte possible, afin de favoriser la parole de l'interviewé et d'éviter les blocages.

On savait que pour chaque entretien, le temps était limité (environ 1 heure, 1heure 30). Il ne faut pas perdre l'objectif de l'entretien et éviter de se faire emmener par l'enquêter dans des histoires qui n'ont rien à voir avec le sujet. Nous avons réalisé une série d'entretiens tests, entre nous, pour mieux comprendre la posture à aborder et ce qu'il fallait éviter. Le ton abordé ne doit pas être trop sec, les expressions de la personne peuvent être reprises afin de marquer une certaine empathie, je reprenais de temps en temps ce que la personne me disait pour pouvoir la relancer. L'utilisation des mots a son importance, il faut éviter les termes techniques pour ne pas créer de décalages et utiliser des mots plus proches de l'émotion lorsque des sujets délicats sont abordés.

J'ai appris à ne pas nécessairement revenir sur des questions où il y avait des blocages, surtout si cela n'éclaire pas sur le sujet, et davantage parler du présent si le fait de parler du passé risquait de bloquer l'entretien. Il faut surtout faire la différence entre ce qui peut intéresser et ce qui intéresse. De nombreuses personnes ont essayé de chercher un refuge à travers leur parcours scolaire pour moins parler de leur histoire personnelle. Il faut chercher à approfondir certains points, comprendre des évènement qui ont pu marquer et avoir un impact sur la trajectoire, mais sans heurter la personne. Il s'agit avant tout d'instaurer une confiance, qui n'existe pas au départ. La plupart des entretiens se sont bien passés, je pouvais au bout de trois quarts d'heure aborder des questions plus délicates comme les ressources financières ou l'environnement familial.

précédent sommaire suivant