WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les soignants et leur téléphone portable à l'hôpital

( Télécharger le fichier original )
par Frédéric GRIPON
Université de Caen Basse- Normandie - Master 1 des sciences de l'éducation option éducation, mutations, formation 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

Une nouvelle culture matérielle s'est mise en place ces dernières décennies. Une culture marchande de l'abondance qui implique un rapport différent aux êtres et aux choses, une culture de l'immédiateté libérant des contraintes spatiales et temporelles. Parmi les produits mis à disposition du grand public, le téléphone mobile s'est imposé, à grand renfort de marketing, jusque dans les foyers les plus modestes. Les offres récentes de matériels de types Smartphone1 permettent non seulement l'émission, la réception d'appels et de SMS2 mais également de disposer d'une connexion internet. Les offres de forfait de communication des opérateurs s'adressent à tous les profils de clientèle, des plus jeunes adolescents à la flotte de portables professionnels.

Chacun peut désormais être joignable à toute heure et à peu près partout. Du plus simple appareil aux ultra-perfectionnés qui permettent de garder un lien permanent avec « son réseau social », ils tiennent dans la poche et semblent ne plus devoir quitter leurs propriétaires. Bien que passionné de nouvelles technologies et passionné d'internet, je ne me suis que tardivement converti à la téléphonie mobile. Alors que ce nouvel outil de communication se développe massivement durant les années 1990, je regarde les utilisateurs se promener l'appareil à l'oreille d'un oeil amusé tant l'usage qui en est fait me semble futile. Le rapport bénéfice/coût me parait alors disproportionné et l'attitude régressive de nombreux utilisateurs n'achève pas de me convaincre. Depuis la phase de saturation du marché dans les années 2000, la place sociale de cet outil de communication accroit encore son pouvoir de séduction des masses et la frénésie suscitée par la sortie de tel ou tel mobile qu'il faut absolument être le premier à posséder m'interroge grandement sur les valeurs qu'il véhicule et la culture qui en résulte : Individualisme ? Egocentrisme ? Narcissisme ?

Autant de qualificatifs qui me semblent forts éloignés des valeurs portées par les soignants. Pourtant j'observe à l'hôpital, jusque-là préservé par une interdiction réglementaire, une montée en puissance de l'usage du téléphone mobile. Par les usagers du système hospitalier en premier lieu, puis par les soignants eux-mêmes qui

1 Littéralement, "téléphone intelligents."

2 Short Message Service : Court message textuel pouvant être émis et reçu depuis un téléphone portable.

10

n'échappent bien sûr pas au phénomène. En effet, il m'apparait que le réflexe naturel soit, pour de plus en plus de soignants, de glisser le mobile dans la poche de la blouse pour garder le lien lors de la prise du service. Entre deux périodes d'activité de soins, j'ai pu ainsi observer des agents navigants sur leur téléphone portable là où auparavant s'effectuaient des échanges informels avec leurs collègues. De même, je trouve l'intrusion des appels, vibrations et autres jingle « SMS » particulièrement désagréable lorsqu'ils viennent interrompre le fil d'une conversation. Aussi je m'interroge sur la manière dont les agents procèdent pour concilier l'utilisation du téléphone mobile pendant la relation de soin. Les professionnels de santé doivent être disponibles pour répondre aux exigences de leur mission auprès de la personne soignée. Or, le téléphone portable, par les sollicitations imprévues qu'il peut occasionner, ne vient-il pas perturber leur concentration et l'organisation des soins ?

J'ai pu également constater lors de réunions institutionnelles, que certains ont pris l'habitude, de déposer de façon ostensible leur appareil sur la table où ils s'installent alors même qu'ils sont là pour communiquer physiquement avec une assemblée. Pourtant le risque de parasiter la communication par la présence de cet outil, vecteur d'intrusion de la vie privée dans le travail, ne parait pas en accord avec l'objectif poursuivi. Alors même que le salarié est censé accorder toute sa disponibilité aux missions qui lui sont confiées par son employeur, l'entrée du téléphone portable à l'hôpital entraine-t-elle des usages personnels sans lien avec l'activité pour laquelle il est rémunéré ?

La circulaire de 1995, recommandant de maintenir les téléphones portables en position "arrêt" à l'intérieur des établissements de soin est toujours en vigueur mais n'a pas été actualisée depuis la diffusion massive des téléphones portables dans la société. Dès lors nous pouvons nous interroger sur la connaissance qu'en ont aujourd'hui les soignants et les cadres et nous demander comment, malgré cette réglementation, ils concilient l'usage du portable et leur activité professionnelle.

Ce questionnement m'amène donc à me poser une question de départ :

Quel est l'usage du téléphone portable par les soignants pendant le travail, dans le contexte réglementaire actuel ?

11

Afin de répondre à cette question initiale, nous allons dans un premier temps réaliser une enquête exploratoire pour confronter nos propres observations à celles d'autres professionnels de santé. Celle-ci nous permettra de dégager des thèmes qui nous aiderons à organiser notre recherche théorique et à comprendre les enjeux de la téléphonie pour les soignants et les cadres de santé du secteur hospitalier. Pour cela nous convoquerons dans un second temps des auteurs d'ouvrages et d'articles scientifiques pour une approche sociologique, anthropologique, historique et statistique de la téléphonie mobile. Nous aborderons ensuite la littérature professionnelle pour montrer la spécificité de la problématique du téléphone portable à l'hôpital et le rôle du cadre de santé dans cette institution. Ces différentes approches nous permettront d'avoir une vision globale de la téléphonie mobile et des implications sur le travail des soignants et des cadres de santé. Nous présenterons alors notre hypothèse puis l'analyse croisée des résultats de notre recherche sur le terrain pour l'affirmer ou l'infirmer. Enfin nous mettrons ces résultats en perspective professionnelle avant de conclure notre étude.

12

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Je ne pense pas qu'un écrivain puisse avoir de profondes assises s'il n'a pas ressenti avec amertume les injustices de la société ou il vit"   Thomas Lanier dit Tennessie Williams