WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les soignants et leur téléphone portable à l'hôpital

( Télécharger le fichier original )
par Frédéric GRIPON
Université de Caen Basse- Normandie - Master 1 des sciences de l'éducation option éducation, mutations, formation 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Partie 3 - PORTABLE ET VIE PRIVEE AU TRAVAIL

1 - CONTEXTE DE MOINDRE SEPARATION ENTRE

LA VIE PRIVEE ET LE TRAVAIL

1.1 - Définitions

Concilier travail et vie privée représente un enjeu quotidien pour ceux qui ont la chance aujourd'hui d'avoir un emploi. Pour introduire notre propos nous définirons tout d'abord le travail :

Selon Larousse.fr, le "travail" renvoie à seize définitions, ce qui en soit, permet de mesurer à quel point ce mot peut être riche de sens. Pour l'objet de notre recherche nous retiendrons les deux premiers :

? « Activité de l'homme appliquée à la production, à la création, à l'entretien de quelque chose : Travail manuel, intellectuel.

? Exercice d'une activité professionnelle ; lieu où elle s'exerce : Le travail en usine. »

Pour compléter cette définition, nous reprendrons celle des sociologues P. NAVILLE et G. FRIEDMANN : « Le travail est considéré comme un trait spécifique de l'espèce humaine. Il est ainsi un dénominateur commun et une condition de toute vie humaine en société71. »

Larousse.fr définit l'adjectif "privé" ainsi : « Qui concerne quelqu'un dans sa personne même, dans sa vie personnelle : Vie privée. Les appartements privés de la reine. » Nous reverrons plus en détail ce que la vie privée recouvre, en Droit, dans le chapitre suivant.

71 In Meda D. , Le travail, Paris : PUF, 2010, p. 83.

37

1.2 - La séparation du travail et du privé

Pour mieux comprendre cette notion de séparation entre la vie privée et le travail dans le cadre de notre recherche, nous avons choisi de convoquer l'ouvrage de Stefana Broadbent, l'intimité au travail : la vie privée et les communications interpersonnelles dans l'entreprise72. Elle y explique que c'est avec la naissance de l'ère industrielle qu'a commencé la séparation franche entre la vie professionnelle et la vie privée, les individus devant se rendre dans des lieux spécifiques pour accomplir leur labeur « sur des machines impossibles à transporter à leur domicile73. Ces organisations, constituées par une ligne hiérarchique marquée répondait à une logique de production nécessitant toute l'attention et la concentration du salarié dans un objectif de productivité. Jusqu'à il y a peu « Tout fonctionnait sur le principe que l'attention, isolement et productivité étaient strictement corrélés »74. Cet isolement était alors jugé nécessaire pour éviter au salarié d'être distrait de sa tâche.

1.3 - Les identités sociales

Selon S. Broadbent, se rendre ou rentrer de son travail n'est pas seulement un déplacement physique, mais c'est aussi un temps de conversion de l'individu pour endosser une nouvelle posture qui permet : « la transformation psychologique de "l'individu-domicile" à "l'individu-travail "75. » Il s'accompagnerait de rituels permettant d'endosser le rôle correspondant à chacune des identités sociales. Cette théorie des identités semble inspirée de celle de Goffman76 pour qui il y aurait une identité de l'individu et des identités virtuelles qui se mettraient en place, lui permettant de s'adapter aux contextes et de jouer le rôle attendu. A l'hôpital, nous pouvons penser que le changement de tenue pour endosser l'uniforme accompagne symboliquement la mise en place de « l'individu-travail. »

72 Broadbent S. , l'intimité au travail : la vie privée et les communications interpersonnelles dans l'entreprise , France : FYP éditions, 2011.

73 Ibid. p.77.

74 Ibid. p. 10.

75 Ibid. p.78.

76 Cohen-Scali V., sociologie des organisations, cours de Master 1, Sciences de l'Education, UCBN 2011.

38

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit"   Aristote