WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les soignants et leur téléphone portable à l'hôpital

( Télécharger le fichier original )
par Frédéric GRIPON
Université de Caen Basse- Normandie - Master 1 des sciences de l'éducation option éducation, mutations, formation 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.4 - Le portable assistant personnel dans les soins ?

Nous venons de voir que le portable présente un potentiel de risque pour le patient s'il est utilisé durant l'activité de soins du fait de la distraction qu'il occasionne. Mais nous allons constater qu'il peut également présenter un intérêt. Ainsi un article paru dans la revue Toxicology130 expose le cas d'une jeune fille de 12 ans, qui présentait une sévère intoxication alimentaire après avoir ingéré une plante de son jardin, a été hospitalisée aux urgences pédiatriques de Kfar Saba (Israël). Après une description téléphonique de la plante au centre antipoison par l'urgentiste, les spécialistes concluent à une intoxication par une plante extrêmement toxique pour le coeur et nécessitant l'administration d'un antidote. Afin de confirmer le diagnostic, l'urgentiste décide de

128 Sandrine Cabut, Le « cauchemar numérique » hante les hôpitaux", Le Monde,"31/12/2011.

129 David L and coll. , "A Comparison of the Cell Phone Driver and the Drunk Driver", Human Factors, 2006, P 381 - 391.

130 Y. Lurie et al. ,"Remote Identification of Poisonous Plants by Cell-Phone Camera and Online Communication», Toxicology, Vol 10, 2008, P 802- 803.

58

photographier la plante et de l'envoyer immédiatement par MMS au toxicologue, qui reconnait finalement une autre variété de plante beaucoup moins dangereuse et pour laquelle un simple traitement symptomatique sera suffisant. L'article conclut en incitant désormais à réaliser des photos à partir des téléphones portables pour les envoyer au centre de toxicologie ou de zoologie dans les cas d'intoxication, de morsures ou de piqûres : ceci afin d'identifier plus rapidement et surement les espèces en cause.

En France, la transmission numérique de données à caractère médical doit faire l'objet du respect de la réglementation131, toutefois j'ai déjà observé dans mon activité de médecine d'urgence des usages similaires du téléphone portable par les médecins pour des avis spécialisés (ophtalmologie, dermatologie). Le réseau non sécurisé et le stockage temporaire des images sur le téléphone portable personnel ne respectaient pas la législation mais le médecin soulignait qu'il ne disposait pas du matériel adéquat dans l'hôpital pour rendre ce service qu'il jugeait nécessaire. Le consentement de la personne soignée était en revanche demandé systématiquement. Mais cette solution me parait insatisfaisante car il est nécessaire de se conformer à la législation pour se prémunir des risques judiciaires. Ainsi il est souhaitable que les investissements nécessaires soient réalisés si cette pratique est amenée à se perpétuer et rend un service à la population.

D'autres fonctionnalités offertes par le téléphone mobile peuvent trouver leur place sur les Smartphone des soignants. Outre la fonction basique de calculatrice permettant de vérifier un calcul de dose, quelques applications à destination du personnel médical et paramédical sont éditées et disponibles en téléchargement sur internet. Sans en dresser une liste exhaustive, nous présenterons trois offres emblématiques, car strictement professionnelles. Celles-ci peuvent apporter une aide incontestable comme l'application Vidal®, le célèbre guide de référence des médicaments utilisés par les soignants dans leur pratique quotidienne. L'inconvénient de son encombrement dans sa version papier est ici totalement oublié et la recherche bien plus rapide car il suffit d'écrire le nom du produit recherché. Le succès de ce support semble confirmé par son classement en tête des ventes des applications médicales132.

131 Décret 2007-960 du 15 mai 2007 sur la confidentialité des informations médicales conservées sur support informatique ou transmise par voie électronique.

132 http://store.apple.com/fr, 2012.

59

Un autre guide bien connu du milieu de l'anesthésie et de la réanimation est disponible : le Mapar®. Il regroupe les standards de soins sous forme de protocoles dans les domaines de l'anesthésie, l'anesthésie locorégionale, l'obstétrique, la réanimation, la douleur et la pédiatrie. Comme pour le Vidal®, il est utilisable sans connexion internet, l'accès à l'information est rapide par moteur de recherche dédié et une nouvelle édition est disponible chaque année en téléchargement. La quantité d'information ainsi accessible est réduite à la taille du smartphone, sans commune mesure avec le volume représenté par leurs versions imprimées.

D'autres applications telles que Medcalc Pro® permettent d'évaluer de nombreux critères tels que les pertes sanguines per-opératoire d'un patient en fonction de l'hématocrite de départ et du seuil minimum tolérable. D'autres formules de calculs, de scores et des échelles de tous types (Malinas133, Aldrete134, Glasgow135...) sont également disponibles et permettent de gagner un temps précieux ou de constituer un réservoir de données facile d'accès dans le cas où une situation clinique inhabituelle se présente. Dans le cadre de la mobilité accrue du personnel dans les services de soin, il n'est pas rare que le personnel se trouve envoyé dans une unité clinique qui ne soit pas celle dont il a l'habitude. Que ce soit à la faveur d'un remplacement ponctuel ou prolongé, là encore avoir dans sa poche son dictionnaire médical et toute une panoplie d'utilitaires professionnels peut rassurer. Car ainsi doté, le Smartphone devient un véritable outil d'accompagnement dans l'application des prescriptions et la réalisation des soins.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Le don sans la technique n'est qu'une maladie"