WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les soignants et leur téléphone portable à l'hôpital

( Télécharger le fichier original )
par Frédéric GRIPON
Université de Caen Basse- Normandie - Master 1 des sciences de l'éducation option éducation, mutations, formation 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2.3 - « Montée de l'urgence »

La fonction de réassurance permise par le téléphone portable personnel induit également une notion d'urgence pour rappeler son interlocuteur, avec une primauté pour la famille. Il nous semble qu'un stress est induit par les appels manqués ou la réception de SMS. Corinne Martin cite F. Jauréguiberry qui a identifié cette dimension de la montée de l'urgence liée à l'utilisation du téléphone portable que nous avons énoncée dans notre partie théorique : « Si le portable peut parfois être source de nouveau stress,

147 Godard F. , « Vie publique et vie privée : de nouveaux régimes temporels », Réseaux n° 140, 2007, p. 32.

73

en ce qu'il favorise la montée de l'urgence, avec le besoin d'être connecté en permanence, il va se révéler ici un véritable soldeur de stress148. » Et pour "solder ce stress", l'utilisateur va s'enquérir rapidement du motif de l'appel ou répondre précocement aux SMS.

Chez Chloé, cela se traduit ainsi : « Si c'est grave, enfin, si y'a une urgence, un impératif dans la requête [...] Si je vois que c'est ma mère, je vais peut-être sortir plus rapidement. »

Ou encore Samia : « j'essaie de voir qui m'appelle et je rappelle le plus vite possible. »

Et Carine : « je tâche d'écouter vite fait mon répondeur pour savoir s'il y a un message pour voir si c'est urgent, et si c'est urgent, j'appelle après quoi. »

F. Jauréguiberry explique comment cette notion d'urgence est la composante d'une distorsion du temps : « l'immédiateté télécommunicationnelle est en train d'accroître la surface de cette notion. En quelques années seulement, le processus d'accélération et de densification du temps, à l'oeuvre depuis deux siècles, s'est en effet vu doublé par une nouvelle donnée : celle que les informaticiens ont nommée "temps réel", synonyme d'immédiateté et de simultanéité. À peine remises des bouleversements que la rationalisation et l'instrumentalisation du temps ont opérés en leur sein, nos sociétés sont confrontées à un nouvel impératif : il leur faut désormais réagir à l'instant. Un espace sans distance et un temps sans délai se superposent peu à peu à l'espace-temps classique149. » Les enquêtés en gardant le lien permanent avec leur sphère de sociabilité privée pendant le travail restent prompt à répondre à toutes les sollicitations extérieures. Pour réaliser ces communications téléphoniques les utilisateurs procèdent à une mise en retrait, un repli sur leur vie privée, dans un espace isolé. Ils disent tous rendre compatible cet appel avec l'organisation du travail, en choisissant un moment de « calme » dans l'activité, en dehors des soins proprement dits.

148 Op. Cit. Martin C. , 2007, p. 20.

149 Jauréguiberry F. , « Les téléphones portables, outils du dédoublement et de la densification du temps : un diagnostic confirmé », tic&société, Vol. 1, n°1, 2007.

74

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Là où il n'y a pas d'espoir, nous devons l'inventer"   Albert Camus