WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les soignants et leur téléphone portable à l'hôpital

( Télécharger le fichier original )
par Frédéric GRIPON
Université de Caen Basse- Normandie - Master 1 des sciences de l'éducation option éducation, mutations, formation 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3.3 - Un outil identitaire qui favorise les échanges entre utilisateurs

La prégnance fortuite d'utilisateurs d'IPhone dans l'échantillon interrogé (trois soignants sur les quatre utilisateurs de Smartphones) nous indique qu'il existe une préférence pour des échanges entre possesseurs d'appareils utilisant le même système d'exploitation. Cela leur permet de montrer des applications ou des fonctionnalités qui sont ensuite directement utilisables sur leur propre appareil. Chloé va même jusqu'à parler de « communauté » :

« Et puis avec l'IPhone, on discute entre possesseurs du même téléphone, des nouvelles applications qui existent, on se fait des démonstrations, il y a quelques application communes avec les Windows phone mais bon, plus souvent c'est entre utilisateurs d'iPhone qu'on discute le plus des applications, ça forme une sorte de communauté quoi... (Large sourire). »

Tout comme Carine : « bon c'est vrai qu'avec X (de la même génération) qui a aussi un IPhone, on le fait plus souvent qu'avec les autres mais sinon non, je partage aussi avec les autres. »

Nous ne pouvons pas sur un si faible échantillon tirer de conclusion de cet aspect communautaire, mais nous percevons la forte dimension identitaire dans leur rapport à l'objet. Leur manière d'en parler avec un sourire voire un rire de satisfaction, la fierté d'énumérer les sommes de capacités offertes par leur appareil et jusqu'à la revendication du type d'appareil possédé, comme pour Samia, quand nous lui demandons si son appareil est un Smartphone elle répond fièrement avec un sourire complice156 : « Oui, c'est un IPhone, yes ! » La politique marketing de la marque à la pomme et l'aspect élitiste véhiculé par le produit n'est peut-être pas étranger à cette forte identification et cette reconnaissance entre utilisateurs. Cette reconnaissance été mise en évidence par Corinne Martin dès 2007 dans son livre « le téléphone portable et

156 Rappelons ici que nous utilisions nous même un IPhone pour réaliser l'enregistrement de nos entretiens.

83

nous ». Mais elle l'identifiait surtout chez les jeunes adolescents pour qui l'enjeu identitaire véhiculé par le téléphone mobile est lié au processus de socialisation : « Il importe d'être "comme les autres", d'avoir le même portable que les amis auxquels on s'identifie et dont on partage le même cadre de référence, notamment en termes de valeurs. De plus, il ne faut pas oublier combien la référence aux marques est essentielle pour ces jeunes157. » L'auteure évoquait également la place de la publicité pour diffuser la personnalisation et finalement l'individualisation de l'objet en expliquant : « Tous ces éléments définissent une sorte de communauté, à la création de laquelle on a participé qui sert en retour de groupe de référence et de support d'identification. C'est ce que note déjà Jacques Perriault à propos des machines à communiquer : "l'usage des machines à communiquer" favorise la création de réseaux de sociabilité"158. » Nous retrouvons donc également chez nos interviewés ce développement de sociabilité autour du mobile dans le milieu du travail, avec des échanges privilégiés entre utilisateurs qui se reconnaissent et trouvent des sujets de conversation communs liés à leur type d'appareil. Ce phénomène de communauté se retrouve également sur internet par la prolifération de sites et de blogs revendiquant l'appartenance à telle ou telle marque de téléphone mobile.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"I don't believe we shall ever have a good money again before we take the thing out of the hand of governments. We can't take it violently, out of the hands of governments, all we can do is by some sly roundabout way introduce something that they can't stop ..."   Friedrich Hayek (1899-1992) en 1984