WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Calcul et analyse des coà»ts par activités à  l'agence PAPME ( Agence pour la Promotion et l'Appui aux Petites et Moyennes Entreprises )

( Télécharger le fichier original )
par Mathieu AHAN
Centre africain d'études supérieures en gestion - Diplôme d'études supérieures spécialisées en audit et contrôle de gestion 2004
  

précédent sommaire suivant

2. 9 La définition des objets de coûts.

Le concepteur du système de CPA peut décider de définir les objets de coûts, avant la représentation et la mesure de l'activité de l'entreprise donc tout au début du processus. Boisvert (1998)

Toutefois il peut le faire à ce niveau en procédant à la sélection des différentes catégories d'objets de coûts pouvant être évalués. Suivant les métiers exercés ou les secteurs d'activités, on peut définir en dehors du produit, d'autres objets de coûts en tenant compte de leur pertinence tels que le client, le fournisseur ou même calculer des coûts par commande, par contrat, par service offert, par projet etc. en fonction des objectifs poursuivis par l'entreprise.

2. 10 Le rattachement des activités aux objets de coûts.

Après avoir défini les objets de coûts, il faut passer à la détermination pour chacun d'eux, des activités consommées et la quantité d'inducteurs consommée par les activités. On obtient ainsi une imputation à chaque objet de coûts, de la fraction de l'activité consommée afin d'obtenir in fine son coût.

De nos jours, la véritable finalité de la méthode ABC n'est plus le calcul des coûts de revient précis, mais les multiples analyses qui peuvent être menées à l'aide de cette base de données qu'elle constitue. D'où la notion de gestion par activités (GPA)

2. 11 la gestion par activités

La CPA a ouvert la voie à la gestion par les activités dénommée ABM (Activity Based Management). Pour IL-WOON (1998:13) «activity based management can help the manager in the process of downsizing and provide a basic for a cost or activity control program after downsizing is completed. After successful downsizing, appropriate performance measures must be developed and implemented to motivate employees for continuous improvement»

La GPA constitue donc un instrument de mesure et de gestion de la performance et d'amélioration continue.

Selon Lorino (1991) et Gosselin (1994), la GPA est un ensemble de techniques, d'analyses, d'actions permettant de structurer les outils de mesure et d'aide à la décision sur la base des activités et des processus. La GPA est donc l'ensemble des dispositions à prendre à partir des informations produites par la CPA, dans une optique d'amélioration. En effet l'ultime finalité de la GPA est l'amélioration des processus, la maîtrise dynamique des processus. (Lorino, 1991 : 43)

La GPA bien que recueillant sa substance de la CPA peut être menée sans une implantation de cette dernière. Il apparaît que l'une peut être réalisée indépendamment de l'autre même si elle partage une phase fondamentale commune : l'analyse des activités. La GPA est une option qui prend en compte des éléments qualitatifs.

La démarche suivie par la GPA peut être résumée comme suit : Gosselin (2005) ; YAZI (2005)

- l'analyse des activités

- l'analyse des inducteurs

- la mesure de la performance

- l'analyse des objets de coûts

- l'amélioration de la performance.

· l'analyse des activités :

Elle passe par la classification des activités suivant la valeur ajoutée, la consommation des ressources et de temps.

Figure N°2 : La classification suivant la valeur ajoutée

activities

Value-added

activities

Non value-added

activities

Avoidable

activities

Non avoidable

activities

Customer

activities

Organizational

activities

Source : (Il WOON, 1998:15)

Pour Langevin (2000:47), « l'objectif est d'éliminer les activités non créatrices de valeur et de réduire le coût des ressources consommées par les activités créatrices de valeur. »

La classification suivant la consommation de ressources

Il s'agit d'analyser la contribution des activités à la formation des coûts et de procéder et de procéder à la détermination de la contribution de chaque nature de charges au coût de l'activité.

Les activités sont alors classées suivant la consommation des ressources.

La classification suivant la consommation de temps

Ici on classifie les activités suivant la consommation du temps afin d'identifier celles qui en consomment beaucoup ou non. Cette analyse permet d'améliorer les délais des différentes prestations au sein de l'organisation.

· l'analyse des inducteurs

Cette analyse permet de déterminer pourquoi les coûts sont engagés, c'est-à-dire pourquoi les activités qui engendrent ces coûts sont exercées, quels sont les déclencheurs de ces activités et quels sont les autres facteurs de consommation de ressources par ces activités.

· Mesure de la performance

Pour Brimson (2001) «what is really important is to measure whether an activity achieves the desired outcome. Performance measures generally reflect two situations:

· What the customers expect from an activity in terms of quality, timeliness, and reliability.

· What the organization expects from its processes or activities. their efficiency and effectiveness»

· L'analyse des objets de coûts

Son but est de contribuer de façon notable à l'amélioration des décisions stratégiques. quatre points fondamentaux ont été identifiés par Devise & al (2003) :

1. de nouveaux comportements

2. un meilleur pilotage

3. une tarification améliorée

4. des décisions plus faciles à prendre.

· L'amélioration de la performance

Grâce à cette phase, la GPA s'engage dans un processus d'amélioration continue par :

o l'identification des poches de gaspillages, des objets de coût à coûts élevées ou à faible contribution ;

o l'élimination des activités sans valeur ajoutée ;

o l'analyse des coûts des activités et/ou des objets de coût afin d'en augmenter la contribution ;

o l'élimination des objets de coût qui ne sont pas ou ne peuvent pas être rentables.

Pour finir, notons que la GPA utilise un certain nombre d'instruments tels que le budget à base d'activités, le tableau de bord, le reengineering, le coût du cycle de vie des produits, le benchmarking etc. en fonction du niveau de performance recherché par l'entreprise.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !