WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Calcul et analyse des coà»ts par activités à  l'agence PAPME ( Agence pour la Promotion et l'Appui aux Petites et Moyennes Entreprises )

( Télécharger le fichier original )
par Mathieu AHAN
Centre africain d'études supérieures en gestion - Diplôme d'études supérieures spécialisées en audit et contrôle de gestion 2004
  

précédent sommaire suivant

1.1.1.2 Domaine d'application

Plus généralement la méthode ABC s'applique dans :

· des organisations où les dépenses indirectes et de soutien sont élevées,

· des situations où coexiste une large variété de produits, de clientèle et de processus.

(Cooper & al, 1998 : 216)

Il apparaît donc que la méthode est particulièrement utile dans les entreprises où les frais généraux sont élevés, où les produits sont variés et où la concurrence sur les prix est forte.

Et aujourd'hui, dans un environnement économique mondial en perpétuelle mutation, toutes les sociétés, qu'elles soient multinationales ou PME (des auteurs comme Ravignon & al (2001) et Douglas (1998) en ont donné des exemples pertinents à travers la diffusion de cas concrets), publiques ou privées, industrielles ou de services sont confrontées à de fortes pressions économiques.

Pour finir, retenons avec Corfmat & al (2000 :123) qu' « il n'existe pas de domaine réservé pour envisager l'application de la méthode ABC : elle peut également concerner des collectivités locales, des administrations,... »

Dans les faits, le choix de cette approche semble être souvent dicté par le souhait de mieux maîtriser le coût des activités et la façon dont celles-ci sont consommées pour la réalisation des produits et services quelle que soit le type d'organisation.

Mais quels avantages présentent cette méthode ?

1.1.2 Avantages de la comptabilité par activités.

La CPA présente de nombreux avantages. Selon Lorino (1991), Kelada (1994), Boisvert (1994), Gosselin (2005) la liste ci-après des avantages de la CPA a été établie :

- la CPA constate l'organisation de l'entreprise, la structure des processus et le flux des activités ;

- la CPA fournit un résultat par activité, par objet d'analyse (client, produit, service, projet,...) ;

- la CPA fournit subséquemment la rentabilité par objets d'analyse ci-dessus cités ; c'est un bon outil de calcul, d'analyse et de maîtrise des coûts indirects anciennement faibles et qui pèsent aujourd'hui beaucoup plus que les coûts directs ;

- la CPA permet l'identification des situations de subventionnement croisé ;

- la CPA permet l'évaluation des possibilités de sous-traitance ;

- la CPA donne aux coûts un cadre cohérent avec le suivi des autres performances : qualité, délai ;

- la CPA permet une amélioration de la connaissance des processus

- la CPA permet la prise en compte d'indicateurs autres ceux des coûts tels que : indicateurs de temps, indicateurs de qualité ;

- la CPA permet une meilleure analyse des causes à l'origine des coûts et des performances en identifiant les inducteurs c'est-à-dire les facteurs qui les influencent ;

- la CPA permet de prendre position du point de vue concurrentielle ;

- la CPA fournit un instrument précieux pour la planification et la préparation des budgets crédibles ;

- la CPA favorise le réaménagement (réingénierie) des processus d'entreprises et la gestion intégrale de la qualité ;

La méthode ne consiste donc pas seulement à évaluer le coût des produits finis ou services mais également celui de tous éléments susceptibles de présenter un intérêt pour les dirigeants d'entreprises afin de les éclairer dans leur prise de décision.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.